81 vues

17 Juillet 1933 : mort tragique de Darius et Girėnas

0
Si vous êtes déjà venus en Lituanie, vous connaissez Steponas Darius et Stasys Girėnas : ce sont eux qui apparaissent sur le billet de 10 Litas. Mais que leur vaut cet honneur ?
 
Steponas Darius (1896 – 1933) et Stasys Girėnas (1893 – 1933) sont tous les deux nés en Lituanie, alors occupée par la Russie tsariste, dans les années 1890. Leurs familles émigrèrent aux Etats-Unis avant la Première Guerre mondiale et s’installèrent à Chicago. Tous les deux rejoignirent l’armée américaine quand les Etats-Unis entrèrent en guerre contre l’Allemagne en 1917. Darius servit en France dans une unité d’artillerie, fut blessé et fut décoré par deux fois pour sa bravoure au combat (médailles “Purple Heart” et “Great War for Civilization”). Girėnas resta aux Etats-Unis (au Texas) comme mécanicien sur les avions.
 
 
 
A la fin de la guerre, Darius se mit en 1920 à la disposition de la jeune armée lituanienne qui combattait ses voisins hostile (il participa même à l’affaire de Klaipėda contre les Français) et devint un pilote militaire. Il se maria mais revint seul aux Etats-Unis en 1927. Sur le chemin, il fut témoin à Paris de l’arrivée triomphale de Charles Lindbergh au Bourget, après la première traversée de l’Atlantique en avion (20-21 Mai 1927). C’est là qu’il se jura de voler un jour entre New York et Kaunas (capitale provisoire de la Lituanie, Vilnius étant occupée militairement par les Polonais depuis 1920). Il devint finalement pilote et instructeur dans l’aviation commerciale à l’aéroport de Palwaukee au nord de Chicago.
C’est en 1932 que le duo avec Girėnas se forme, avec le projet bien identifié de battre le record de Lindbergh en traversant l’Atlantique entre New York et Kaunas. Dans ce but, ils achètent pour 3 200 US$, le 18 Juin 1932, un Bellanca CH-300 Pacemaker, monoplan monomoteur de 6 places. Du  20 Janvier au 29 Mars 1933, l’avion est modifié afin d’être adapté à un vol transatlantique, notamment par l’installation d’un moteur plus puissant et de réservoir à carburant additionnel. Il est incidemment repeint en orange et baptisé « Lituanica ».
 
Décollant le 15 Juillet 1933 à 06H24 (heure locale) de l’aérodrome Floyd Bennett de New York,  les deux pilotes traversèrent l’Atlantique avec succès, survolant successivement Terre Neuve et l’Ecosse, puis la Mer du Nord en direction de l’Allemagne. Mais l’avion s’écrasa le 17 Juillet 1933 à 00H36 (heure de Berlin) près du village de Kuhdamm, près de Soldin en Allemagne (aujourd’hui Pszczelnik en Pologne), à 650 km de leur but, Kaunas. Au moment du crash, ils avaient parcouru 6 411 km et avaient volé pendant 37 heures 11 minutes (deuxième plus long vol en distance et quatrième en durée). En outre, ce fut le premier vol transatlantique de l’histoire transportant du courrier (lequel fut récupéré et effectivement distribué après le crash).
 
 
Les raisons du crash restent, à ce jour, relativement mystérieuses. Une commission d’enquête lituanienne conclut que les pilotes étaient qualifiés et que l’avion avait été correctement modifié, et que l’accident était vraisemblablement dû à un problème de moteur combiné au mauvais temps. Le fait que toutes les pièces du « Lituanica » n’aient pas été rendues à la Lituanie a alimenté la rumeur selon laquelle l’avion aurait pu avoir été abattu par les Allemands qui l’auraient confondu avec un avion espion.  
 
Les restes des pilotes sont aujourd’hui au cimetière de Šančiai à Kaunas. L’épave du « Lituanica » est au Musée de la Guerre à Kaunas, mais n’est actuellement pas visible en raison des travaux de restauration du Musée. Un monument (ci-dessous), prévu en 1937, dont la construction avait dû être différée en raison de la guerre, a finalement été inauguré le 17 Juillet 1993 près du stade …… Darius et Girėnas de Kaunas.
Un commandant de bord de Boeing 747 à la retraite, Julius Sakas, Américain d’origine lituanienne né à Vilnius, résidant dans l’Etat de Washington, a retrouvé un Bellanca CH-300 et l’a transformé en suivant les spécifications de Darius et Girėnas, de façon à ce qu’il soit totalement semblable. Son projet est de décoller d’un aérodrome proche du crash le 17 Juillet 2013 à 00H36 et de continuer le vol jusqu’à Kaunas, 80 ans plus tard.  
 
Gageons que ce ne devrait être qu’un des événements destinés à commémorer ceux que la Lituanie considère à juste titre comme des héros.  
 
“L’Honneur de notre Nation – Conquérants de l’Atlantique”
 

Découvrir le blog de Gilles en Lettonie

Voyage sur mesure Lettonie



Partager

A propos de l'auteur

Découvrez le blog Gilles en Lettonie : La Lituanie, la Lettonie, l'Ukraine et leurs environs, vus par un retraité Français, amateur d’Histoire...

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!