402 vues

2 Août 1933 : Staline inaugure le Belomorkanal

0
Inauguration du canal par Staline
Le canal Mer Blanche – Mer Baltique (Беломо́рско–Балти́йский кана́л), en abrégé Belomorkanal, et officiellement jusqu’en 1961 Belomorsko–Baltiyskiy Kanal imeni Stalina, est l’exemple même des grands travaux staliniens dans la mesure où il n’a servi à rien mais a coûté très cher en vies humaines. C’était un des grands travaux prévus dans le premier Plan de 5 ans (1928 – 1932), voulu par Staline pour rendre l’URSS auto-suffisante, le premier projet qui ait utilisé des prisonniers du Goulag.


Le canal a été construit en 20 mois, avec 4 mois d’avance sur les prévisions, entre Septembre 1931 et 1933. Il a été fait pratiquement uniquement à la main, environ 125 000 prisonniers, principalement politiques (les « ennemis de classe ») fournis par le Goulag (acronyme russe de l’”Administration principale des Camps”) étant utilisés – pour la première fois – à cet effet. Des normes étaient imposées (par exemple une brigade de 25 – 30 prisonniers devaient creuser quotidiennement à la main 2,5 m3) avec promesse de réductions de peine si les normes étaient dépassées.


Officiellement, 12 000 prisonniers sont morts au cours des travaux, mais la journaliste Anne Applebaum estime qu’il y en eut 25 000, certains allant jusqu’à 60 000. Ce travail servile fut présenté par la propagande comme une politique pénale novatrice, la perekovka (réhabilitation par le travail).  

En Août 1933, un voyage « Potemkine » avait été organisé pour un groupe de 120 écrivains et artistes russes (dont Maxime Gorki et Alexis Tolstoï) et qui déboucha sur un livre de 600 pages « Le canal Staline de la Mer Blanche à la Mer Baltique ». Par ailleurs, en 1932, fut créée la cigarette « Belomorkanal », une papirosatrès forte où un tube de carton jouait le rôle de porte-cigarettes. Cette cigarette a eu un grand succès dans toute l’U.R.S.S. et est encore produite aujourd’hui.


Le Belomorkanal ne fut toutefois d’aucune utilité stratégique, du fait notamment de sa trop faible profondeur (3,50 mètres au maximum), qui ne permettait pas le passage des navires de commerce et de guerre même de faible tonnage. D’ailleurs Staline, apparemment mécontent, lança un autre projet 15 jours après l’inauguration du Belomorkanal, mais projet qui ne déboucha pas, le dictateur étant plus préoccupé par les « Grandes purges » (1936 – 1938).

Affiche de propagande

Aujourd’hui, le canal existe toujours et a un trafic modeste, principalement de navire de touristes allant sur les lacs Ladoga et Onega.


Découvrir le blog de Gilles en Lettonie




Partager

A propos de l'auteur

Découvrez le blog Gilles en Lettonie : La Lituanie, la Lettonie, l'Ukraine et leurs environs, vus par un retraité Français, amateur d’Histoire...

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!