21 Mai 1674 : Jan Sobieski est élu Roi de Pologne, Grand-duc de Lituanie 1
 
Depuis 1572, date du décès de Sigismond II Auguste, et conformément à l’Acte de Lublin (1er Juillet 1569), la monarchie de la République des Deux Nations était devenue élective. On se souvient d’ailleurs que le premier souverain élu fut Henri de Valois (cf. http://gillesenlettonie.blogspot.fr/2012/05/11-mai-1573-henri-duc-danjou-devient.html) auquel Stefan Batory succèdera en 1576 (cf. http://gillesenlettonie.blogspot.fr/2012/05/1er-mai-1576-stefan-bathory-devient-roi.html).
 
Lassé des mauvaises expériences avec les rois étrangers, notamment ceux de la dynastie Vasa qui succédèrent à Stefan Batory, la petite noblesse élit en 1669 un Ruthène, lointain descendant du Grand-duc de Lituanie Algirdas, Michał Korybut Wiśniowiecki (élu face au Duc d’Enghien, fils du Grand Condé). Mais, alcoolique et impuissant, il meurt sans descendance 4 ans plus tard (le 10 Novembre 1673) à L’viv, a priori peu regretté de ses sujets.  
 
21 Mai 1674 : Jan Sobieski est élu Roi de Pologne, Grand-duc de Lituanie 2
Jan III Sobieski
 
Né le 17 Août 1629 au château d’Olesko en Ruthénie (aujourd’hui dans l’oblast de L’viv en Ukraine), Jan Sobieski est le fils du voïvode (gouverneur de province) de Ruthénie et Sénateur castellan de Cracovie. Après des études de philosophie à Cracovie, il s’illustre dans toutes les guerres que la Pologne-Lituanie livre à ses voisins, notamment contre l’Empire ottoman, la Russie, les Tatars, les Cosaques et les Suédois. Il voyagera ensuite dans toute l’Europe et, attiré par la France, il épouse le 5 Juillet 1665 une Française, Marie Casimire Louise de La Grange d’Arquien, qui était venu en Pologne à l’âge de 5 ans, comme dame de compagnie de Louise-Marie de Gonzague-Nevers, devenue Reine de Pologne en épousant Ladislas IV Vasa.
 
21 Mai 1674 : Jan Sobieski est élu Roi de Pologne, Grand-duc de Lituanie 3
Marie Casimire de la Grange d’Arquien
 
En 1668, Jan Sobieski est nommé Grand Hetman (Chef des forces militaires, remplissant les fonctions de Ministre de la Défense). Lorsque Michał Korybut Wiśniowiecki est élu Roi, il se range dans l’opposition, ce qui lui vaut une semi-disgrâce. Mais celle-ci est oubliée lorsqu’il s’agit d’aller combattre les Turcs, surtout après la victoire de Khotin (11 Novembre 1673 – plus connue sous le nom polonais de bataille de Chocim).
Cette victoire l’aidera sans doute à être élu Roi de Pologne – Grand-duc de Lituanie, à la quasi unanimité de la szlachta (petite noblesse, par opposition aux 200 à 300 familles de magnats), le 21 Mai 1674. Il est couronné le 2 Février 1676 dans la cathédrale du Wawel à Cracovie.
 
21 Mai 1674 : Jan Sobieski est élu Roi de Pologne, Grand-duc de Lituanie 4
Bataille de Vienne (tableau de Jan Matejko)
 
Une des ambitions de Jan III est de réunir la chrétienté pour chasser les Ottomans hors d’Europe. Il remporte son plus grand succès le 12 Septembre 1683 quand, associé à Charles V Léopold de Lorraine qui commande les troupes impériales, il chasse de Vienne les Turcs du Grand Vizir Kara Mustapha. L’action décisive a lieu à 15H quand le Roi de Pologne charge personnellement à la tête de quatre groupes de cavalerie, dont trois de hussards ailés, atteignant le camp ottoman.
 
21 Mai 1674 : Jan Sobieski est élu Roi de Pologne, Grand-duc de Lituanie 5
Monument Sobieski à Varsovie
 
Cette victoire valut à Jan Sobieski d’être surnommé par le Pape et les dignitaires occidentaux « Sauveur de Vienne et de la civilisation occidentale ».  Les soldats chrétiens ayant invoqué la Sainte Vierge avant de se lancer dans la bataille, le Pape Innocent III institua dès 1683 le 12 Septembre comme Fête du Saint Nom de Marie.
 
Enfin, pour l’anecdote, les boulangers de Vienne auraient reçu l’autorisation de confectionner des Hörnchen (petite corne), reprenant la forme du symbole du drapeau ottoman, pour les remercier d’avoir donné l’alerte de la préparation d’une attaque nocturne ottomane ; ce serait la naissance des  croissants.
 
21 Mai 1674 : Jan Sobieski est élu Roi de Pologne, Grand-duc de Lituanie 6
Jan Sobieski en famille
 
Jan III Sobieski mourra au Palais de Wilanów à Varsovie le 17 Juin 1696. Son épouse, Marysienka pour les contemporains, meurt, elle, à Blois en 1716. Sa dépouille sera ramenée au Wawel et repose dans la crypte Saint-Léonard, en compagnie notamment de Józef Antoni Poniatowski et de Tadeusz Kościuszko auprès de celui qui fut sans doute le plus grand Roi de Pologne. 
 
21 Mai 1674 : Jan Sobieski est élu Roi de Pologne, Grand-duc de Lituanie 7
Le tombeau de Jan III Sobieski dans la crypte Saint-Léonard au Wawel
 
21 Mai 1674 : Jan Sobieski est élu Roi de Pologne, Grand-duc de Lituanie 8

Découvrir le blog de Gilles en Lettonie

Voyage sur mesure Lettonie




Author

Découvrez le blog Gilles en Lettonie : La Lituanie, la Lettonie, l'Ukraine et leurs environs, vus par un retraité Français, amateur d’Histoire...

Laisser un commentaire

Pin It