616 vues

24 Mai 1736 : pose de la première pierre du palais de Rundāle (Lettonie)

0


C’est en 1559 que le Grand-maître de l’Ordre livonien, Ordre qui dominait peu ou prou depuis le XIIIe siècle les territoires des actuelles Lettonie et Estonie, c’est en 1559 donc que le Grand-maître Gotthard Kettler se convertit au luthéranisme et sécularise les terres de l’Ordre. Le 28 Novembre 1561, il est reconnu comme Duc de Courlande et Sémigalle, vassal de la Pologne-Lituanie.

C’est au XVIIe siècle que le Duché connaît son âge d’or, sous le règne du Duc Jacob Kettler (1642 – 1681). Il possède une des principales flottes du monde, vend même des bateaux à la France de Louis XIV, et détient brièvement des colonies (l’île de Tobago dans les Caraïbes et l’île James dans le delta du fleuve Gambie).

En 1737, l’Impératrice de Russie Anna Ivanovna, veuve du Duc Frédéric (III) Guillaume Kettler depuis 1711, impose son favori Ernst Johann von Bühren (1690–1772, nom francisé par snobisme en von Biron) comme Duc de Courlande.
Le Duc Ernst Johann von Biron
Ayant anticipé sa nomination, von Biron avait demandé à l’architecte italien Bartolomeo Rastrelli (1700–1771) dès Août 1735 de lui construire une résidence d’été à Rundāle, un domaine au milieu de nulle part. Le projet, inspiré de Versailles, va devenir rapidement « royal ». La première pierre est posée le 24 Mai 1736, et les meilleurs artisans et artistes viennent de Saint-Pétersbourg, Moscou, d’Allemagne ou d’Italie. Parallèlement, la construction du palais de la capitale Mitau (aujourd’hui Jelgava) est également lancée le 14 Juin 1738.

Mais, le 28 Octobre 1740, la Tsarine Anna Ivanovna décède, et, dès le 20 Novembre 1740, von Biron est arrêté, jugé et condamné à mort, sentence commuée en exil à vie en Sibérie. Les travaux des palais s’arrêtent et ce n’est qu’en 1762 que Biron, gracié par la nouvelle Impératrice Catherine II, retrouvera ses titres.

Il faudra attendre 1764 pour que Rastrelli, désormais secondé par Severin Jensen, revienne et découvre son œuvre très détériorée. De nombreuses salles sont redessinées, et le style rococo est adopté car il est a priori plus en vogue à l’époque. Les peintures des plafonds et des murs sont l’œuvre des maîtres italiens Francesco Martini et Carlo Zucchi, le stuc celle du sculpteur allemand Johann Michael Graff. La construction du palais aura duré 33 ans, dont 20 ans d’interruption dus à l’exil de von Biron.


En 1795, Catherine (66 ans) annexe la Courlande dans le même “package” que la Pologne – Lituanie, dépossède le Duc Pierre von Biron (1724-1800), et offre Rundāle à son favori du moment, le comte Valerian Zoubov (24 ans – 1771-1804)), puis à son frère ainé Platon Zoubov (1767-1822). Après la mort de ce dernier, sa jeune veuve se remarie avec un comte Chouvalov. Rundāle appartiendra à la famille Chouvalov jusqu’à la réforme agraire de 1920. Très endommagé pendant la Première Guerre mondiale par les troupes de Bermondt-Avalov, devenu Musée national d’histoire en 1933, la restauration du château ne commença qu’en 1972. C’est aujourd’hui avec Riga le lieu touristique incontournable de la Lettonie.
  
     

Découvrir le blog de Gilles en Lettonie

Voyage sur mesure Lettonie



Partager

A propos de l'auteur

Découvrez le blog Gilles en Lettonie : La Lituanie, la Lettonie, l'Ukraine et leurs environs, vus par un retraité Français, amateur d’Histoire...

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!