3 Juin 1988 : création de "Sajūdis" en Lituanie 1
Dans la seconde moitié des années 80, encouragés par la rhétorique de Mikhaïl Gorbatchev, remarquant que la position du syndicat Solidarność se renforçait en Pologne, soutenus par le Pape et les Etats-Unis, les mouvements indépendantistes commencèrent à organiser des manifestations publiques dans les trois capitales baltes. Mais c’est en Lituanie que tout commença vraiment.
Le 3 Juin 1988, des intellectuels lituaniens, communistes et non communistes, formèrent le Groupe d’Initiatives Sąjūdis (= Unité / en lituanien : Sąjūdžio Iniciatyvinė Grupė), lors d’une réunion à l’Académie des Sciences. Le but était de soutenir le programme glasnost (transparence), démocratisation et perestroïka (reconstruction) de Gorbatchev. Le groupe était constitué de 35 membres, principalement des artistes, dont 17 étaient membres du parti communiste.
Le 24 Juin 1988, la première manifestation de masse de Sąjūdis réunit 100 000 personnes au Parc Vingis à Vilnius. Le 23 Aout 1988, ils furent 250 000 à protester contre le pacte Molotov-Ribbentrop et ses protocoles secrets.
En Octobre 1988, Sąjūdis tint son congrès fondateur à Vilnius et élit un conseil de 35 membres. Vytautas Landsbergis, un professeur de musicologie, non membre du parti communiste, en fut élu Président.

3 Juin 1988 : création de "Sajūdis" en Lituanie 2
Vytautas Landsbergis

En Février 1989, Sąjūdis déclara que la Lituanie avait été annexée de force par l’Union soviétique et que le but ultime du mouvement était le retour à l’indépendance.
Le 23 Août 1989, une chaîne humaine de 2 millions de personnes réunit Vilnius et Tallinn via Riga, afin d’attirer l’attention de l’opinion internationale sur les aspirations des Pays Baltes.
En Décembre 1989, le parti communiste de Lituanie fit sécession du parti communiste d’Union soviétique et accepta d’abandonner le monopole du pouvoir. Aux premières élections libres de Février 1990, Sąjūdisput ainsi obtenir la majorité absolue (101 sièges sur 141) au Conseil suprême de la République Soviétique de Lituanie. Vytautas Landsbergis fut élu Président du Conseil suprême. Le résultat des élections conduisit à la déclaration du retour à l’indépendance du 11 Mars 1990.
Comme les opinions publiques sont versatiles, les élections législatives de 1992 ont été remportées par le Parti Démocratique du Travail, qui n’était autre que l’ancien parti communiste. Mais, par la suite, l’alternance continua à jouer, et la Lituanie redevint un Etat démocratique qu’il n’aurait cessé d’être s’il n’avait été occupé pendant 50 ans par l’Union soviétique.

On voit donc que ce 3 Juin 1988 fut un jour très important non seulement pour la Lituanie, mais aussi par les nations occupées par les soviétiques. 

3 Juin 1988 : création de "Sajūdis" en Lituanie 3


Découvrir le blog de Gilles en Lettonie



 291 Visites au total,  2 aujourd'hui




Gilles Dutertre

Découvrez le blog Gilles en Lettonie : La Lituanie, la Lettonie, l'Ukraine et leurs environs, vus par un retraité Français, amateur d’Histoire...

Laisser un commentaire