Histoire de la Lituanie – La Courlande devient (presque) lituanienne, le 31 Août 1559

Histoire de la Lituanie

La Courlande devient (presque) lituanienne, le 31 Août 1559 et le restera jusqu’en 1795, lorsque le duc Peter von Biron fut contraint de céder tous les droits à la Russie…
Depuis 1228, la majeure partie de ce qui constitue aujourd’hui la Lettonie et l’Estonie formait la Confédération Livonienne, qui regroupait 5 petits Etats :
      # L’Ordre Livonien, capitale Fellin (aujourd’hui Viljandi)
      # L’archevêché de Riga, capitale Riga
      # L’évêché de Dorpat, capitale Dorpat (aujourd’hui Tartu)  
      # L’évêché d’Ösel-Wiek, capitale Hapsal (aujourd’hui Haapsalu)
      # L’évêché de Courlande, capitale Pilten (aujourd’hui Piltene)

Histoire de la Lituanie - La Courlande devient (presque) lituanienne, le 31 Août 1559 1

Pour résoudre les conflits entre ces Etats, la Diète (Landtag) de Livonie est créée en 1419 à Walk (ville aujourd’hui partagée entre Valga en Estonie et Valka en Lettonie).
Histoire de la Lituanie - La Courlande devient (presque) lituanienne, le 31 Août 1559 2
Ivan IV, le Terrible

Mais cette Confédération ne va pas survivre à la Guerre de Livonie qui va opposer, de 1558 à 1582, d’une part le Tsarat de Russie (Царство Русское) d’Ivan IV dit le Terrible, d’autre part une alliance formée du Danemark, de la Suède, du Grand-duché de Lituanie et du Royaume de Pologne. Conscient des visées expansionnistes de la Russie, Sigismond II Auguste, Roi de Pologne et Grand-duc de Lituanie avait signé les Traités de Pasvalys (5 et 14 Septembre 1557) avec la Confédération Livonienne, prévoyant une alliance militaire offensive et défensive entre les deux Etats. Ce traité est perçu par Ivan IV comme un casus belli et, en Janvier 1558, il décide d’envahir la Livonie.

Histoire de la Lituanie - La Courlande devient (presque) lituanienne, le 31 Août 1559 3
Sigismond II Auguste

Devant l’avance russe, Gotthard Kettler, qui a remplacé comme Landmeister livonien Wilhelm von Fürstenburg qui s’était enfui, se tourne vers la Pologne – Lituanie pour lui demander son aide. Le 31 Août 1559 est signé entre Gotthard Kettler et Sigismond II Auguste (Zygimantas Augustas), Roi de Pologne et Grand-duc de Lituanie (qui gouverne à partir de Vilnius), le Premier Traité de Vilnius qui place la Confédération livonienne sous la protection de la Pologne – Lituanie. Le Sejm (assemblée) polonais refuse toutefois de ratifier le Traité, considérant que la question ne concerne que le Grand-duché de Lituanie.
Histoire de la Lituanie - La Courlande devient (presque) lituanienne, le 31 Août 1559 4
Gotthard Kettler

Le traité n’empêche pas les Russes d’infliger de nouvelles défaites aux Livoniens (notamment à Ergeme, près de Valga / Valka, le 2 Août 1560). La Confédération Livonienne et Sigismond II Auguste signent le Second Traité de Vilnius (28 Novembre 1561). Par ce Traité, la Confédération Livonienne reconnaît la suzeraineté du Roi de Pologne (Pacta subiectionis). En retour, le Roi s’engage à protéger ses nouveaux sujets contre les armées du Tsar et reconnait les privilèges de la Diète livonienne (Privilegium Sigismundi Augusti). Le territoire est scindé entre le duché de Courlande et le duché de Livonie.
Gotthard Kettler, converti au luthéranisme, sécularise ses moines-soldats, et devient duc héréditaire de Courlande et Sémigalle. La capitale est fixée à Mitau (aujourd’hui Jelgava). Le 5 Mars 1562, Gotthard dépose solennellement le manteau des chevaliers porte-glaives en prêtant hommage au Roi de Pologne Grand-duc de Lituanie, et il épouse en 1566 la princesse Anne von Mecklembourg-Schwerin. Les chevaliers de l’ordre imitent le duc, se taillant des fiefs nobiliaires dans le duché, créant la noblesse locale : les barons baltes.
Le duché de Courlande existera jusqu’au 28 Mars 1795, quand le duc Peter von Biron, contraint et forcé, devra signer une renonciation par laquelle il remet tous ses droits et prérogatives à la Russie de Catherine II.

Découvrir le blog de Gilles en Lettonie


 

 303 Visites au total,  1 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *