Mes îles coups de coeur en Dalmatie à l’écart des touristes

vodic Ile de Lastovo

Votre séjour en Croatie est unique ; notre expertise l’est aussi! Pour mieux préparer vos vacances, consultez le guide voyage Croatie et téléchargez les Ebooks gratuits : conseils pratiques, idées de visites et bonnes adresses.  

 

Beaucoup de voyageurs envisageant des vacances en Croatie se demandent quelles sont les plus belles îles croates? et en particulier quelles sont les îles dalmates qu’il ne faut pas manquer absolument? En effet, la Dalmatie est souvent la porte d’entrée idéale lors d’un premier séjour, car elle est considérée comme un condensé de la Croatie entre mer et montagne avec son cortège d’îles qui s’étirent entre le large de Zadar et la riviera de Dubrovnik. Les îles dalmates sont à la fois très nombreuses et variées pour répondre aux recherches d’une majorité de touristes et le plus dur est de choisir quelles sont les étapes d’un séjour réussi, que ce soit pour un séjour, une escapade ou une excursion.


Outre Korcula et Hvar, qui sont certes très touristiques, mais vraiment multi facettes, quelques îles m’ont touchée pour des petits détails ou des émotions plus inattendues… J’avoue que j’ai toujours préféré les lieux à l’écart des touristes, discrets, méconnus voire pas connus, où j’ai l’impression de pouvoir me perdre pour mieux renouer avec l’essentiel que je ne trouve pas toujours dans mon quotidien. Une vieille habitude prise au fil de mes voyages dans les Balkans et qui a toujours guidé mes choix.

Quelles sont mes îles croates coup de coeur?

  • Mljet
  • Lastovo
  • Dugi Otok
  • Vis
  • Solta

La liste n’est pas exhausive, mais comme il est déjà difficile de faire des choix, cela ne vous aiderait pas de l’allonger…


Lastovo  ; l’île discrète et à l’abri des touristes

Lastovo est une île presque secrète et donc assez méconnue des touristes. Située en Dalmatie du Sud dans la région de Dubrovnik, Lastovo est pleine de charme et a tout pour plaire, d’autant que cette île est restée encore très authentique et attachée à ses traditions. Lastovo avec ses airs de Corse affiche fièrement ses petits villages perchés qui parsèment la verdoyante petite île.

Parc naturel Lastovo
Parc naturel Lastovo
vodic Ile de Lastovo

Cette île saura plaire aux amateurs de nature et de randonnées, qui apprécieront les ballades dans le parc naturel de Lastovo. Vous succomberez également à la cuisine dalmate, à déguster de préférence dans un agrotourisme pour apprécier les productions locales! Lastovo est parfaite pour ceux qui rechercheraient tranquillité et farniente voire une relatif isolement…

Ville de Lastovo sur l'île de Lastovo en Croatie du sud
Crique de lastovo

Lastovo, bien que peu connue, gagne la mention des plus beaux fonds marins de Croatie, avec ceux de l’archipel des Kornati.

coraux fonds marins en croatie à lastovo

Le bémol pour une découverte de Lastovo tient au faible nombre de liaisons de ferries entre la Croatie continentale et Lastovo, y compris en haute saison. Les liaisons sont très rares en direction de Lastovo hors saison, mais vous pourrez toujours recourir à un taxi maritime, si la destination vous séduit vraiment.

Comment aller à Lastovo en catamaran? La liaison est assurée depuis Dubrovnik par la compagnie GV Line et dure environ 2h15:

Voici les destinations desservies : Dubrovnik – Luka Šipanska – Sobra – (Mljet) – Polače (Mljet) – Korčula – Ubli (Lastovo) / 2h15/

Où dormir à Lastovo?

Notre recommandation : L’appartement Vesna jouit d’une excellente luminosité et d’un bel espace. Son environnement est reposant avec un accès à la mer à 10m à peine.

Note : 8,5/10 – » Réserver à l’appartement Vesna

Optez pour des destinations comme Lastovo, Ubli, Zaklopatica qui sont parmi les plus attractives.

Mljet, un havre de paix authentique

Mljet n’est pas que l’une des îles dalmates préférées des touristes français. Certes, son environnement plaît beaucoup aux Français, qui choisissent d’y séjourner pour apprécier vraiment son territoire plutôt que d’y faire juste une excursion à la journée depuis Dubrovnik ou Korcula.

Reconnaissons que le parc national de Mljet justifie mieux qu’une balade de quelques heures entre deux trajets en catamaran. Si l’on veut saisir la caractéristique de Mljet, il faut prendre son temps pour la sillonner à pied, à vélo, éventuellement en scooter ou en voiture, et en se baignant dans ses baies et criques bien cachées sur ses rivages dentelés et capricieux.

Mljet ile verte

Sobra fait office de capitale insulaire avec son millier d’habitant, Saplunara, surtout connu pour sa plage de sable, Pomena et Polace, les portes d’entrées du parc national et Kozarica devraient constituer vos points de chute préférentiels.

baie de kozarica
Mljet

Dans une Dalmatie qui peut s’avérer aride et sauvage et étouffante en été, comme sur Hvar ou sur Brac, on apprécie de pouvoir s’abriter de la chaleur pesante dans les forêts de pins. Une promenade au bord des lacs salés, une baignade pour se rafraîchir, par exemple dans l’une des plus belles plages de sable de Croatie dans la baie de Saplunara,  une séance de snorkeling pour admirer les fond marins dans ces eaux aux couleurs bleu royal, mêlées de turquoise et d’Azur et d’émeraude … Autant d’occasions de mêler randonnées accessibles à tous, même aux enfants et farniente.

crique de mljet aux eaux bleu vert
baie de saplunara plage de sable fin en croatie en dalmatie du sud
Saplunara

Les touristes préférant cocher les cases des attractions touristiques à ne pas manquer se rendront en bateau jusqu’à l’îlot Sainte Marie au centre du parc, où a été établi un monastère franciscain. La mystérieuse grotte de l’Odyssée, en référence à Ulysse qui y aurait fait un passage pendant son long voyage, complète les idées de visites classiques.

ile mljet veliko jezero ile sainte marie

Mais ce que j’aime personnellement le plus sur l’île de Mljet, ce sont surtout les habitants, leur mode de vie et leurs traditions simples et attachantes. Sous une apparente indolence, les insulaires vivent au rythme des saisons et sont très tournés vers l’autarcie pour vivre de la mer et de la terre nourricière. Le stress ne semble pas faire partie du vocabulaire dalmate.

Un séjour sur l’île de Mljet en été et surtout en mai, juin et septembre, c’est quasiment la garantie de profiter de la tranquillité et de cet art de vivre des pêcheurs cultivateurs qui aiment leur île et n’ont qu’une envie : la quitter le moins possible!

Deux adresses à retenir pour une étape inoubliable à Mljet : les appartements de Blazenka à Kozarica : des chambres, et une table d’hôtes où tout fait maison par la famille Cumbelic. A partir de 35€/ jour. Blazenka est francophone, c’est d’autant plus pratique pour échanger et découvrir son île.

Préparatifs pour partir à la pêche à kozarica sur l'île de mljet
repas chez la famille cumbelic à kozarica

La Villa Radulj à Kozarica également est très agréable et idéalement située avec sa terrasse de restaurant les pieds dans l’eau.


Vis, l’île longtemps interdite à la nature préservée

La nature de l’île de Vis est l’une des mieux protégées en Dalmatie. Et pour cause. Elle a profité d’une politique de préservation liée à son ancien statut de base militaire pendant la période yougoslave, ce qui lui valut un isolement durable pendant des décennies. Vis n’a donc retrouvé la voie du tourisme que depuis deux décennies environ et c’est cette histoire qui explique le souci d’authenticité animant ses habitants. 

J’ai aimé les petits sentiers de l’île que l’on parcourt aisément sans avoir besoin d’avoir un niveau expert en randonnée. Trop souvent, Vis est considérée comme une étape de deux heures pour des touristes qui sont attirés par l’attraction voisine que constitue la grotte bleue de Bisevo.

Vue de Komiza depuis la route

Les deux villages de Vis et Komiza incarnent l’esprit tranquille et humble, de cette île où les autochtones vivent en autarcie de leur production agricole et où la pêche est au centre de la majorité des traditions. Difficile de ne pas apprécier la beauté des criques et des quelques plages et la limpidité des eaux.

plage Stiniva Vis
Vis: plage Stiniva

L’île Dugi Otok, entre randonnées et activités maritimes

C’est à mon sens la meilleure base possible pour découvrir les îles dalmates du nord. L’île de Dugi Otok est ressourçante et très jolie, car elle est dominée par sa nature capricieuse.

Entre la large baie de Sakarun près de Bozava qui fait la réputation pour beaucoup de touristes amateurs de belles plages et à l’opposée, le parc de Telascica, avec ses falaises, ses lacs et ses reliefs sauvages, elle révèle une variété appréciable si on cherche des vacances actives et sportives.

Baie de Saharun avec plage de sable  sur l'île de dugi otok

Son environnement, sa tranquillité, ses activités dans la nature sont de précieux atouts par rapport aux petites îles des archipels de Zadar ou Sibenik. Et même si elle rompt avec le calme habituel, la fête de Sali en août est l’une des occasions de découvrir les animations et l’esprit festif autour des traditions.

Dugi otok falaises et lacs du parc Telascica

Solta, dans l’ombre de Brac

Beaucoup moins touristique que sa voisine Brac, l’île de  Šolta  (Cholta) a pourtant beaucoup de charme et a conservé cette authenticité qu’il manque aux destinations les plus « populaires » auprès des voyageurs. Justement parce qu’elle n’est pas envahie que peut l’être Brac à cause de la plage de Zlatni rat à Bol. Elle est souvent un simple transit pour aller vers le « blue Lagoon » et c’est dommage, quand on connaît ses criques aux eaux turquoise et émeraude.

crique aux eaux translucides sur l'île de Solta

Les villages typiques de Gornje Selo, Grohote, Donje Selo, Srednje Selo sont les facettes champêtres avec le bâti conservé dans la tradition locale. Les paysages révèlent un terroir très riche mêlant vignes, oliviers et vergers.

Rogač, au nord, où arrivent les ferrys est un agréable point de chute. Côté façade maritime, on aime aussi Stomorska, et surtout Maslinica, située face aux ilots Polebrnjak, Saskinja, Stipanska, Kamik, Balkun, Rudula and Grmej où l’on peut s’évader pour une baignade. Nečujam a un bâti moderne moins séduisant, même si l’environnement est très vert.

6 liaisons de ferry catamaran, une liaison de hoard bord en haute saison permettent de la relier facilement en moins de 40 min.

Vous apprécié IDEOZ? Partagez avec vos amis!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 réflexions sur “Mes îles coups de coeur en Dalmatie à l’écart des touristes”

  1. Quelle île pour allier calme, découvertes culturelles et activités?

    Bonjour ,

    Merci pour cet article très détaillé sur les îles en Croatie. Mon compagnon et moi sommes tombés sous le charme de la Croatie , nous y sommes allés deux fois cette année, d’abord pour découvrir Zagreb , Plitivice , et Zadar, puis Dubrovnik et Split . Évidemment , nous sommes encore repartis avec l’intention de revenir , mais cette fois ci , nous voudrions arriver à nous “poser” (nous sommes un peu hyperactifs et très avides de découvertes) . Nous voudrions séjourner dans les îles , en trouvant un compromis entre la proximité de lieux permettant les déplacements (bus, bateaux, commerces) et le calme . L’idéal serait de louer une habitation à un ou deux kilomètres d’un centre animé (mais pas trop) .

    Nous repartons fin septembre donc à la fin de la saison . Nous souhaiterions pouvoir nous baigner (de préférence dans des lieux peu fréquentés ,une crique de caillou fait l’affaire) , nous adorons le patrimoine historique , les randos . Je pensais à faire 5 jours dans une ile et 5 dans une autre , peut être Hvar et Korcula et des excursions d’une journée .

    En fait je voudrais savoir si quelqu’un a pu passer de bon moment sur une des iles croates en réussissant à allier calme , mouvement et découverte et si il a des bons plans hébergement , l’idéal serait de pouvoir avoir la sensation d’être retirés en pleine nature le soir , tout en pouvant à tout moment rallier le monde . Nous sommes ouverts à toutes sorte de suggestion : location de maison , hôtel de charme, eco tourisme , notre budget est moyen , max 120 euros / nuit . Merci à toute personne souhaitant partager son expérience ou ses conseils .

  2. Ping : Que faut-il voir absolument en Croatie? Les plus beaux sites

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *