30 vues

Adam Mickiewicz, né le 24 Décembre 1798

0

 
Adam Bernard Mickiewicz de Poraj (ci-dessus en 1828), est né le 24 Décembre 1798 à Navahroudak (en biélorusse : Навагрудак) ou Novogroudok (en russe : Новогрудок) ou en polonais : Nowogródek ou encore en lituanien : Naugardukas. La multiplicité des noms de son lieu de naissance en montre déjà toute l’ambiguïté. Mais c’est indubitablement en Lithuania propria, ce qui était depuis le XIIIe siècle le Grand-duché de Lituanie.
 
En 1798, Navahroudak est un siège de district de l’Empire russe. Mais, jusqu’à la troisième partition de la Pologne-Lituanie de 1795 (soit trois ans avant la naissance d’Adam Mickiewicz), c’était une ville de la partie biélorusse du Grand-duché de Lituanie. Elle avait d’ailleurs été le lieu du couronnement du Roi Mindaugas, seul Roi couronné de Lituanie, le 6 Juillet 1253. Mickiewicz fit ses études à Vilnius, fut enseignant à Kaunas et fut mis en prison en 1823 au couvent des Basiliens à Vilnius, en tant que membre de la société des Philomates. On ne fait pas plus Lituanien. Surtout si on considère le début de Pan Tadeusz (écrit en 1834 à Paris) :
« Ô ma Lituanie ! Ainsi que la santé,
Seul qui te perd connaît ton prix et ta beauté.
Je vois et vais décrire aujourd’hui tous tes charmes,
Ma patrie ! et chanter mes regrets et mes larmes. »
 
On pourrait également citer Konrad Wallenrod, écrit en 1828, qui décrit la lutte des Lituaniens contre les Chevaliers Teutoniques.
 
 
 
Ceci posé, il était surtout un citoyen de la République des Deux-Nations, dépecée au cours des trois partages de 1772, 1793 et 1795, en lutte pour recouvrer sa liberté face à la Russie.
 
La famille d’Adam Mickiewicz était de petite noblesse (la szlachta) et, comme toute la noblesse, elle s’était polonisée après l’Union de Lublin (1569), la Pologne apparaissant plus raffinée et moins rustre que la Lituanie. En outre, les Bélarusses sont en droit de se réclamer de l’héritage de Mickiewicz, outre son lieu de naissance, tant le folklore bélarusse, avec les thèmes historiques lituaniens, a exercé une grande influence sur son œuvre. Il a d’ailleurs son buste à Brest (-Litovsk).
 
Mickiewicz fut obligé de quitter la Lituanie en 1823, s’en va à Saint-Pétersbourg, Odessa et Moscou, puis quitte la Russie en 1829 pour l’Allemagne, la Suisse, l’Italie et enfin la France, où il arrive à Paris en 1832. Il occupe la première chaire de littérature slave au Collège de France de 1840 à 1844. En 1849, il fonde même un journal en français, « La Tribune des Peuples ».
 
Pas uniquement poète, avec son implication dans la lutte contre l’occupation russe de la Lituanie, il participe en 1848 à la création d’une Légion Polonaise et part en 1855 à Constantinople pour organiser leur intervention contre les Russes dans la guerre de Crimée. C’est là qu’il meurt, vraisemblablement du choléra, le 26 Novembre 1855. Initialement enterré dans une crypte sous son appartement à Constantinople (Istanbul), puis transféré à Montmorency, il fut ré enterré le 4 Juillet 1890 au Wawel à Cracovie, dans la crypte des bardes.
 
Tombe provisoire de Mickiewicz à Istamboul 
 
Difficile donc de « classer » Mickiewicz. En fait, dans son œuvre, il prône souvent les avantages du pluralisme culturel, de la coexistence des différentes religions, des groupes ethniques et des cultures. Il attend une unification future des peuples, et, en tant qu’Européen, il refuse de respecter les frontières, « ces lignes tracées par les doigts des rois pour séparer les nôtres des étrangers et en faire des ennemis naturels », considérant que la liberté est au-dessus des appartenances nationales.
 
Alors Mickiewicz, un des premiers Européens au sens actuel du terme ?
 
 

Découvrir le blog de Gilles en Lettonie



Partager

A propos de l'auteur

Découvrez le blog Gilles en Lettonie : La Lituanie, la Lettonie, l'Ukraine et leurs environs, vus par un retraité Français, amateur d’Histoire...

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!