Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Visiter Pompei : Antiquarium de Boscoreale et Villa Regina


Sur le million et demi annuel de visiteurs de Pompéi, combien se rendent à l’Antiquarium de Boscoreale et à la Villa Regina qu’il surplombe ? Manifestement très peu et c’est dommage ! Depuis son ouverture en mars 1991, on n’a pas cessé d’y revenir chaque année. Or, on a chaque fois la surprise de se retrouver seul dans ce site remarquable. En mai dernier, le musée était aussi désert que d’habitude et ses gardiens en attente d’improbables visiteurs.


Un site archéologique au milieu d’une cité HLM

Statue du musée archéologique de l’antiquarium près de Pompei

À qui la faute ? La Superintendance des fouilles de Pompéi n’est pas irréprochable. Pourquoi est-il si difficile de gagner l’Antiquarium de Boscoreale ? Le fléchage est déficient. Même quand on y vient depuis 18 ans, il faut beaucoup d’obstination pour le trouver. En mai, il a suffi de déviations et d’absence de pancartes pour qu’on s’égare. Fatigué d’errer, on a demandé son chemin à un cantonnier : il était en train de répondre qu’il ignorait l’existence d’un Antiquarium à Boscoreale quand, se retournant vers des immeubles, on l’a reconnu à deux cents mètres.

Il se trouve, en effet, dans un lieu inattendu sur les pentes du Vésuve au-dessus de Pompéi. De nombreuses villas agricoles ou suburbaines, mises à jour puis souvent remblayées, sont, en effet, éparpillées sur les flancs du volcan. Et l’Antiquarium a été édifié au-dessus des fouilles de l’une d’elles, la villa Regina, en périphérie de la petite ville de Boscoreale, en plein milieu d’une cité HLM !
C’est une villa viticole qui présente la particularité de conserver intacte une cave de 18 dolia enterrées jusqu’au col (1), comme il était d’usage à Rome pour conserver le vin à une température constante. Des vignes ont été replantées autour selon les moulages des ceps retrouvés : le chemin qui conduisait à la villa garde l’empreinte des ornières creusées par les charrettes.
Un musée de l’environnement du Vésuve avant l’éruption de 79
L’Antiquarium a été dressé sur la couche de cendres et de ponces qui la surplombe de 6 à 7 mètres, pour présenter « L’homme et son milieu sur le territoire vésuvien ». C’ est une merveille de pédagogie. Il se partage en deux parties.
– L’environnement vésuvien d’avant 79
La première présente l’environnement tel qu’on a pu le reconstituer avant l’éruption du Vésuve de 79. On y découvre d’abord la mer et la côte avec les activités de pêche qui s’y développaient, à l’hameçon et au filet, et la fabrication du « garum », cette sauce un peu forte prisée des Romains, à base de poisson. Plaine et pentes du Vésuve se partagent entre la forêt, avec sa flore et sa faune de cervidés et de sangliers, et l’agriculture consacrée à la vigne, aux céréales et à l’élevage : ovins, porcins et bovins ont laissé squelettes, cornes et clochettes. La basse-cour pouvait comprendre un « glirarium », sorte de cage en terre cuite pour l’ élevage de « loirs », ces rongeurs appréciés de la gastronomie romaine. Les outils de travail offre toute la variété que l’on connaît aujourd’hui.
Des objets ordinaires campent la vie quotidienne de Pompéi : un pain carbonisé trouvé dans un four, dont les huit portions moulées se déploient comme la corolle d’une marguerite, des tablettes de bois enduites primitivement de cire : si celle-ci a fondu, le stylet a suffisamment entaillé le bois pour qu’on déchiffre les éléments d’une comptabilité. C’est dans ce musée que l’on voit l’empreinte du malheureux chien oublié de ses maîtres et mort d’asphyxie recroquevillé contre sa chaîne.
D’autres vitrines présentent la confection des parfums et des cosmétiques, les plantes médicinales, l’art de la teinture des textiles avec le fameux « murex » ce coquillage dont on extrayait la couleur pourpre. Meules à céréales ou à huile sont reconstituées pour en comprendre le fonctionnement.
– Des villas suburbaines
La seconde partie présente quelques villas agricoles ou résidentielles, répandues sur les pentes du Vésuve, comme la villa Régina évidemment ou la villa de P. Fannius Synistor. La villa Pisanella, à la fois « rustica » et « urbana », fait l’objet d’une attention particulière en raison de sa taille : elle comprend une partie résidentielle avec ses thermes privés et une autre consacrée aux activités agricoles : une immense cave de dolia pour le vin, des huileries, une aire de battage pour céréales. Une maquette permet d’en saisir l’ampleur. Il a été trouvé dans cette villa 109 pièces de vaisselle en argent ; l’ensemble est connu sous le nom de « trésor de Boscoréale ». On voit des squelettes sculptés sur les gobelets moins pour appeler à « consommer avec modération » qu’à inviter à jouir de la vie, à « cueillir le jour », « Carpe diem ». C’est malheureusement le Musée du Louvre qui en est aujourd’hui propriétaire.
Une exposition temporaire sur les techniques de moulage
Des salles à l’étage sont réservées aux expositions temporaires. Celle en cours décrit la technique des moulages dont G. Fiorelli, dans les années 1860, a été l’initiateur, pour tenter de tirer partie des cavités laissés par les corps pris d’abord dans la gangue des cendres avant de se désagréger : l’injection de plâtre dans cette sorte de moule creux a fait réapparaître le corps des victimes dans la posture de leur mort, avec les détails de leurs vêtements. Aujourd’hui, le plâtre est remplacé par de la résine.
L’Antiquarium de Boscoreale apparaît comme le complément indispensable d’une visite de Pompéi. Puisqu’un prix forfaitaire de 20 euros permet de grouper sur trois jours cinq visites dont celle de l’Antiquarium, on ne comprend pas qu’à l’entrée du site de Pompéi, à la Porta Marina ou à la Porta de Nocera, un plan ne soit pas donné pour encourager à s’y rendre en en facilitant l’accès.

Paul Villach

(1) Un dolium ( des dolia) est une gigantesque amphore utilisé à l’époque romaine pour la conservation des aliments, grains et vin en particulier.
Vestiges de l’Antiquarium de Pompei

Corps retrouvé à l’Antiquarium de Pompei

Corps d’enfant retrouvé pendant des fouilles à l’Antiquarium de Pompei

Statue de l’antiqariaum Pompei

Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!


Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!