IDEOZ Voyages > ESPAGNE > Andalousie > Voyage Andalousie : Ardales, petit village dans la Sierra de Ronda

Voyage Andalousie : Ardales, petit village dans la Sierra de Ronda

Voyage Andalousie. Plus de 1700 kilomètres pour atteindre Ardales, petit village d’Andalousie, perché dans la Sierra de Ronda. Parfois, on aperçoit la mer, c’est la route de la côte. Barcelona, Tarragona, Valencia, Alacant, Murcia, Granada, Antequera, Campillos.

Ardales andalousie

Allez, une petit mousse, une petite clope de temps en temps… Parce que sinon, le voyage serait un calvaire. Et pis, je ne conduis pas, alors je goutte la bière. Pas mal, la bière espagnole.


 

biere estrella damm

La maison est un petit coin, en retrait du village blanc. Ce qui est drôle, ce sont tous les nains de jardins qui regardent les collines, couvertes d’oliviers ou nues après les moissons, et dont la paille jaunie et rachitique sert de frichti aux chèvres. Elle a l’air vieillot, la maison, comme si elle avait abrité longtemps une petite famille. La piscine est un bonheur, surtout après de longues heures à regarder défiler le paysage sec d’Espagne.

 

Ardales nain de jardin

Arriver à 17 heures le samedi, comme prévu, pas une minute de retard. Hein ! Faut le faire après un voyage de 2 jours. Nous avons une conductrice chevronnée dans la bande, ceci explique cela.

Ardalès appartient à cette cohorte de villages blancs qui sont racontés dans les guides de voyage. L’endroit de la maison est sur une colline, face au pueblo. Et des éoliennes perchées sur les crêtes témoignent d’un vent incessant. Il y a des chiens, des poules et des troupeaux de caprins. Et il y a quelque chose du Maroc, par ici… Pas loin, le Maroc, à moins d’une centaine de kilomètres.

ardales carte andalousie

1 commentaire pour “Voyage Andalousie : Ardales, petit village dans la Sierra de Ronda”

  1. Cet hiver j’ai voulu améliorer mon espagnol et partir pour deux mois au soleil pour un prix raisonnable. Comment faire quand on a 75 ans et doit voyager seul? Bien sûr, en Espagne il y a de nombreuses personnes âgée avec une retraite modeste qui se demandent comment survivre à la crise. Par le net j’ai trouvé une dame qui était prête à me louer une chambre dans sa maison et j’ai passé deux mois si agréables avec elle au bord de la mer, tout au fond de l’Andalousie, que j’y retournerai l’hiver prochain. J’ai découvert la côte entre Malaga et Cadiz, des restaurants, mais surtout des recettes : la meilleure était une soupe au poisson, précisément à la tête de lotte qui me semble être le morceau le plus précieux de ce poisson. – tatamorgana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *