33 vues

Anniversaire du baptême de la Russie ; Réécriture de l’histoire (Histoire russe)

0
Histoire russe. Alors que l’on annonce en Russie des commémorations pour le 1025ème anniversaire du baptême de la Russie, décryptage d’une réécriture de l’histoire, puisque la Russie n’existait pas en 988.
Par un article du 5 Mai 2013, « La Voix de la Russie » annonce les cérémonies commémorant, notamment le  24 Juillet 2013, le 1025èmeanniversaire du baptême de la Russie. Le problème, c’est qu’il y a 1025 ans, en 988, la Russie n’existait pas ! C’est comme si nous, Français, fêtions les 2766 ans de la fondation de la France, le 21 Avril 753 avant J.C. étant, comme chacun sait, la fondation de Rome.
 
Car que s’est-il passé en 988 ?
Oleg le Sage
 
La Rus’ de Kiev (que nous appellerons Ruthénie pour éviter les confusions) fut officiellement fondée par Oleg le Sage(Олег Віщий), un prince varègue (scandinave) de la dynastie des Riourikides, vers 880. Contrairement à son prédécesseur et parent Riourik, figure semi-légendaire, Oleg est une figure historique attestée. Au cours de ses 33 ans de règne (879 – 912), il soumit diverses tribus slaves et finnoises et alla jusqu’à assiéger Constantinople. Ses successeurs, Igor 1erde Kiev (914 – 945), la régente Olga, Sviatoslav 1er dit le Brave (962 – 972), et Iaropolk 1er (972 – 980), passeront leur temps à agrandir le territoire de la Ruthénie mais à se livrer également des guerres fratricides.
Volodymyr
 
Vladimir Sviatoslavitch (Володимир Святославич en Ukrainien, Volodymyr), prince de Novgorod, fait assassiner son frère Iaropolk et devient le 11 Juin 980 Grand-prince de Kiev. Surnommé « fornicator maximus » en raison de ses multiples concubines,  il obtient la main de la sœur de l’Empereur byzantin Basile II, Anna Porphyrogénète, et avant le mariage célébré en 988, Vladimir renonce au paganisme, reçoit le baptême et impose le christianisme de rire byzantin à son peuple.
Selon la « Chronique de Nestor », avant de se faire baptiser, Vladimir aurait envoyé des émissaires auprès des diverses religions connues pour faire son choix en toute connaissance de cause. Il s’agit, en tout état de cause, du baptême de la Ruthénie.
 
Baptême de Volodymyr
 
Le règne du nouveau prince fait entrer la Ruthénie dans une phase de rassemblement autour du principe dynastique, régie par les principes du christianisme, jetant les bases d’un Etat puissant et centralisé. Lors du schisme de 1054, la Ruthénie restera fidèle au rite byzantin.
 
La Ruthénie atteindra son apogée sous le règne de Iaroslav le Sage(1016 – 1054). Celui-ci obtiendra notamment des Byzantins que Kiev devienne le siège d’un métropolite ruthène. Son territoire s’étendait du Lac Ladoga jusqu’à la Mer Noire, de la Volga aux Carpates et au Dniestr.
 
La Ruthénie à son apogée
 
 
Mais, au XIIe siècle, en raison du système de succession, la Ruthénie se divisa en plusieurs principautés séparées et bientôt antagonistes. Les principales étaient Tchernihiv, la Galicie-Volhynie, Polotsk, Novgorod et Vladimir-Souzdal. Mais c’est un événement extérieur qui mit fin à l’histoire de la Ruthénie : la conquête mongole à partir de 1237. Kiev fut prise en 1240 et ruinée. A cette époque, Moscou (créée en 1147) n’était qu’un avant-poste négligeable de la Principauté de Vladimir-Souzdal, brûlé par les Mongols en 1238. 
Quant à la Russie ? Le premier souverain de la (petite) Principauté de Moscou fut Daniel Moskovski, qui régna de 1283 à 1303. C’était le fils cadet d’Alexandre Nevski, souverain de la Principauté de Vladimir-Souzdal. La principauté se transforma en Grande-Principauté de 1328 à 1547, date à laquelle Ivan IV, dit le Terrible, prendra le titre de Tsar de toutes les Russies.
 
Chacune de la Russie et de l’Ukraine (mais apparemment pas le Bélarus) se revendique de l’héritage de la Rus’ / Ruthénie. Depuis le XIXe siècle, lorsque l’Ukraine et la Biélorussie / Bélarus n’étaient pas des Etats souverains, les “historiens” russes considèrent que seule la Russie était en droit de se réclamer de cet héritage. Il semble que cette opinion soit quelque peu discutable.
 
On se rappellera que ce n’est pas la première fois que la Russie s’approprie l’histoire des autres, puisqu’elle avait célébré en Juillet 2005 le 750e anniversaire de Kaliningrad qui avait été teutonique, prussienne et allemande de 1255 à 1945 ! 

Découvrir le blog de Gilles en Lettonie




Partager

A propos de l'auteur

Découvrez le blog Gilles en Lettonie : La Lituanie, la Lettonie, l'Ukraine et leurs environs, vus par un retraité Français, amateur d’Histoire...

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!