Voyagez curieux à votre mesure! IDEOZ, le forum et blog voyage collaboratif qui vous aide à préparer un séjour en Europe parfait grâce aux conseils et expériences des voyageurs

Les Bouches de Kotor, Perast et Kotor: incontournable au Montenegro !

14

carrefour voyages dernieres minutes

Bouches de Kotor ; visite incontournable au Montenegro

citadelle kotor baie Les bouches de Kotor sur la côte Adriatique seraient sans la moindre hésitation  la destination à privilégier au Montenegro si je n’en avais qu’une à recommander ! Outre l’environnement conjuguant mer et montagne, le golfe de Kotor réserve des paysages de carte postale et concentre une forte densité de sites et villages à visiter, tout en restant à proximité de nombreux centres touristiques majeurs dans le pays.

Que vous soyez en vacances en Croatie dans la région de Dubrovnik et ayez envie de faire une excursion au Montenegro ou que vous fassiez du tourisme au Montenegro, vous devrez ajouter les bouches de Kotor, Perast et la ville de Kotor à votre programme, en complément du panorama du Lovcen, point culminant du pays, du monastère d’Ostrog ou de la vallée de la Skadar (Skutari) et du lac Skadar Je vous propose une balade fabuleuse dans les bouches de Kotor, le plus grand fjord méridional d’Europe …

Dans ce guide voyage Montenegro, découvrez donc Kotor et les bouches de Kotor, l’un des lieux les plus appréciés des touristes au Montenegro. Le fjord de Kotor permet de voir l’Adriatique autrement…

  • Les Bouches de Kotor ; un fjord méridional en Europe?

    Kotor (Cattaro, de son nom italien) est l’une des villes historiques les plus intéressantes du Montenegro. Kotor est marquée jusque dans ses pierres et dans ses habitudes, par une longue occupation italienne. Elle est le point d’ancrage le plus adéquat pour explorer les bouches, mais aussi plusieurs points dignes d’intérêt dans le pays comme Cetinje, Ostrog et évidemment toute la côte entre Herçeg Novi et Petrovac – Bar. Vous pouvez d’ailleurs envisager à environ 120 km la fameuse vallée du lac Skadar et l’exploration en barque ou bateau de l’écosystème du lac si réputé.les Bouches de kotor montenegro boka kotorska

    Par-delà Cetinje, la route s’élève à nouveau pour atteindre presque la crête dans un enchevêtrement de rocailles sur lesquelles traînent des lambeaux de brume… C’est la direction de Kotor qu’il vous faut évidemment suivre et qui sera, j’en suis certaine, l’occasion de nombreuses découvertes. Au col, quelques masures et cultures sur un petit plateau herbager rompent, heureusement, l’impression désertique toujours prégnante. Je crois bien que c’est ici que j’ai le mieux appréhendé le Monténégro profond et surtout ses habitants humbles et un peu méfiants mais si émouvants, au visage bien caractéristique, buriné et tanné par le travail au grand air, les rides profondes et le regard vif … Des habitants semblant presque sortis de temps lointains, qui se véhiculent à dos d’âne, en charrette ou à pied, le dos chargé de quelque fagot.

    Et soudain, alors que l’on s’y attend le moins, plus étonnante encore que la vue plongeante sur les bouches de Kotor au bas d’une pente abrupte, presque à pic sur un abîme de 1000 mètres laisse sans voix ! Dans une perspective qui modifie chaque heure du jour, chaque état du ciel, s’affiche un véritable fjord, une succession de plans alternés d’eaux et de caps jusqu’à l’horizon dont les limites se perdent dans une luminosité bleuâtre. Les bouches de Kotor sont inoubliables, l’Adriatique y est d’un bleu mêlé de vert émeraude translucide et la petite route côtière qui permet de contourner les bouches de Kotor est typique et pleine de charme, notamment avec la vue sûrement la plus connue du Montenegro ; l’îlot artificiel créé par des marins au XVème siècle avec des rochers et des épaves, où se trouve Gospa od Skrpjela (voir photo ci-après) une charmante église, Notre Dame des Rochers, dédiée au culte de la Vierge et sur lequel on ne peut se rendre qu’en barque.

    Bouches kotor montenegro

    En milieu d’après-midi, sur le coup de 16h, en plein été, le spectacle est exceptionnel conjuguant des montagnes en ombres violettes, des bras de mer en plaque d’argent et au bas, les toits de Kotor et ses clochers confondus avec la barrière de rocs qui semble vouloir les écraser. Sur la pente, la route qui descend vers la ville et les bouches de Kotor dessine de vertigineux lacets entre les touffes d’acacias, de genêts, d’églantiers, de pins et la végétation méditerranéenne retrouvée sur le littoral.

    Comptoir voyage Montenegro

    La cité de Kotor est marquée par la même influence, en l’occurrence italienne, plus précisément vénitienne, qui rappelle un peu les alentours de Split en Croatie et passée la porte qui donne accès à la vieille ville, c’est le dallage de pierre des cités transalpines, la tour de l’horloge, les petites places fermées entre de hautes bâtisses colorées qui s’offrent au touriste. L’enceinte cernant la ville escalade la montagne jusqu’au vieux fort, la citadelle Saint Jean, dite Sveti Ivan en dialecte iekavien, – le serbe monténégrin -. Au pied, les quais fleuris et tranquilles, l’étendue des eaux immobiles comme celles d’un lac, où se reflètent les pentes bleuies qui les bordent, tout inspire au rêve, à l’évasion de même cette touche d’immatérialité qu’apportent la lumière et la mer à ce paysage minéral.

    La route longeant le golfe de Kotor contourne la baie, découvre de ravissants villages blottis entre les pentes verdoyantes et la nappe miroitante. Quelques barques flottent même auprès d’un quai minuscule. Risan, Svetac, Sveti Stefan, Herçeg novi, Perast et l’enchantement d’un îlot sont au débouché de cette mer intérieure, marquée dans sa végétation par la réapparition de l’olivier et du laurier rose au bord de la première route du pays que fit tracer le maréchal d’empire français Marmont. Dubrovnik est au bout à un peu moins d’une heure 30…

    Aujourd’hui, le principal bémol depuis la première fois où j’ai découvert les bouches de Kotor, c’est le bétonnage forcené du littoral, qui défigure des paysages d’une grande beauté pour loger les touristes et les Montenegrins les plus riches… Ce Montenegro maritime se vend outrageusement aux plus offrants sans respect des règles littorales et perd de son charme.

     

    Parcourir les bouches de Kotor

    Le circuit dans les bouches de Kotor s’effectue par une charmante petite route, en serpentin, bondée en été, qui longe le bord de la mer et permet d’explorer les petits villages… Pour profiter idéalement de cette région, privilégiez un séjour de 3 à 4 jours au moins. Les plus pressés parcourront les 40 km de la baie de Kotor en voiture en deux heures environ.

    La route des bouches Kotor n’est pas la seule manière d’apprécier la baie. Vous devrez vous engager sur les routes de montagne, vers Niksic, ou vers Cetinje, pour admirer les bouches Kotor vues d’en haut!

    Excursions au Montenegro dans les bouches de Kotor?

     


    Perast, le charme vénitien des bouches de Kotor

    Avec ses influences vénitiennes, Perast, petit village situé dans les bouches du Kotor à environ 25 min de Kotor s’avère une destination incontournable, puisque c’est à Perast que vous trouverez probablement les plus belles vues des bouches, et bien sûr l’une des attractions les plus réputées : un îlot sur lequel a été bâtie une chapelle, Notre Dame du Rocher.


    perast montenegro

    Gospa od Skrpjela : visite de l’îlot et de Notre Dame du Rocher

    Visiter les bouches de Kotor en bateau est possible puisqu’il faut prendre un bateau taxi pour rejoindre l’église de Notre dame du Rocher.

    Gospa od Škrpjela est l’une des attractions les plus importantes dans les bouches de Kotor… Cette petite île construite sur un rocher par les marins au XVIème siècle abrite un ermite que vous pourrez découvrir en petit bateau… Ne ratez pas cette excursion au coeur des bouches Kotor…

    gospa od skrpjela notre dame des rochers bouches de kotor

     

    Le prix des petits bateaux taxis qui vous attendent dans le port de Perast est dérisoire (dans les 2€ par personne) ; vous rejoindrez en environ 5 min l’ilot que vous pourrez visiter pendant au moins trente minutes, puisque c’est la durée de chaque délai entre les liaisons. Rien ne vous empêche bien sûr de passer plus de temps dans l’île, même si en réalité, vous en aurez probablement fait le tour en 30 min vu sa minuscule taille.

    Sur Gospa od Skrpjela, Notre Dame du rocher, vous apprécierez une jolie chapelle (idéalement avec un groupe pour profiter des commentaires d’un guide. Pour la visiter, il vous suffira de payer à l’entrée une modeste somme afin d’intégrer un groupe qui parle une langue commune à la vôtre, les groupes se succédant toutes les 5 à 10 minutes en haute saison). En montant au premier étage de la chapelle, vous découvrirez un petit musée maritime avec quelques trésors trouvés dans les environs ou lors de naufrages.

    Vue de la chapelle de Gospa od Škrpjela, ilot des rochers, l’un des sites phares dans les bouches de Kotor

    Gospa od skrpjela montenegro

    Où loger dans le bouches de Kotor?

    Comptez à partir de 30€ par nuit hors saison et environ 50-60€ en haute saison. Mais on peut trouver moins cher.

    Hors des bouches : A Budva Vila Lux *** : bonne adresse à 200 mètres du centre ville historique de Budva et de la plage ; le studio appartement chez Jelena et Martin dans la vieille ville, des appartements indépendants avec belle vue et terrasse

    bouches de kotor carte

    picto coeurMon coup de coeur : c’est un choix tout à fait personnel mais souvent ce qui nous touche le plus n’est pas forcément ce qui est le plus impressionnant ou touristique. Je vous recommande une pause au monastère de Banja à la sortie de Risan. Ce petit monastère très ancien est indiqué avec un panneau marron et un symbole d’église désignant les monastères :  Manastir Banja.

    A flanc de montagne, perdu dans les végétations principalement constituées de cyprès, le monastère Banja МАНАСТИР БАЊА érigé par Stefan Nemaja daterait du XIIème siècle même si son actuelle apparence laisse penser à des aménagements opérés au XVIIIème siècle. A l’intérieur de l’église, se trouvent des fresques hélas très mal préservées mais qui datent du Moyen-âge.  Faîtes un petit détour par la boutique que monastère où l’on vend les produits fabriqués par les nonnes dont un miel exquis! La photo ne met pas forcément en valeur ce monastère mais c’est un petit lieu paisible pour oublier un peu les foules de touristes et se ressourcer!

    Monastère Banja au Montenegro

    Carte Montenegro Bouches de Kotor 3D - Cliquez pour l'agrandir...

  • Kotor, du port à la vieille ville et à sa citadelle

    Adossée à une colline, ce qui fait de son cadre au bord de l’Adriatique un environnement privilégié, Kotor vaut bien sûr le détour pour sa citadelle, dominant la vieille ville, dont l’ascension est assez longue (environ une heure à moins d’être sportif). Compte tenu de la vue imprenable sur les bouches de Kotor, la citadelle de Kotor reste une étape importante de votre découverte de la ville d’autant que le chemin escarpé renforce l’impression d’aventure sans avoir même quitté Kotor!

    panorama kotor baie

     

    Booking.com
    Quelle que soit la porte que vous empruntiez à l’instar de la porte principale dite Porte de la Mer, Kotor impressionne par ses murailles qui enserrent toute la vieille ville. Outre les palais datant de la période vénitienne, qui façonnent grandement l’architecture du centre ancien, les églises orthodoxes de Kotor méritent votre attention. Si l’histoire et l’héritage religieux vous intéressent, la visite de la cathédrale Saint Tryphon (entrée payante) est très pertinente. Vous pourrez y découvrir les reliques du saint, ancien marchand mort au IIIème siècle et devenu saint, puis Saint patron de la ville.

    Ne manquez pas aussi d’entrer dans la cathédrale orthodoxe serbe Saint Nicolas et l’église orthodoxe Saint Luc beaucoup plus petite mais non moins belle, qui lui fait face sur la place Saint Luc. Et si vous êtes assez courageux, rejoignez l’Eglise de Notre Dame du Remède perchée sur la falaise à 180 mètres d’altitude, que l’on rejoint par un petit chemin escarpé.

    » Visiter Kotor : tourisme et idées de visites

    Kotor – Cathédrale St Tryphon

  • Randonnée au Montenegro : découvrir les bouches de Kotor

    Les amateurs de randonnée apprécieront les nombreuses possibilités de découvertes à pied qu’offre le Montenegro. L’une des excursions recommandées serait celle entre Cetinje – Kotor – Tivat où vous pourrez randonner dans le Parc National Lovcen. Le parc national Lovcen reste facile d’accès pour les marcheurs débutants. Il suffit de rejoindre Dubrava depuis Cetinje (environ 5 km). Une flèche à gauche vous indique l’ascension jusqu’au mausolée de Njegusi … Vous y découvrirez un panorama exceptionnel. Empruntez ensuite la descente directe par le chemin militaire historique qui mène à la forteresse de Kotor. Rejoignez Tivat par la crête de Vrmac.

    Que faire, que voir, que visiter depuis Kotor?

    Quelles sont les excursions incontournables à partir de Kotor ou des bouches Kotor, dans un rayon d’environ 100 km?

    La position de Kotor est idéale pour découvrir de nombreux points d’intérêt du Montenegro. Selon que vous aimiez la montagne, ou l’atmosphère de la mer ou des lacs, vous n’aurez que l’embarras du choix.

    Excursions culturelles au Montenegro

    Cetinje ; monastère historique de Saint Pierre

    Cetinje est la capitale historique du Montenegro. Cette petite ville n’est pas spécialement jolie, mais elle est le siège d’un monastère orthodoxe serbe de Saint Pierre, fondé entre 1701 et 1704. Il doit sa réputation au fait qu’il abrite les reliques sacrées de Saint Pierre de Cetinje et du roi montenegrin Petar II Petrović-Njegoš.

     Cetinje - monastere orthodoxe serbe Saint Pierre (Montenegro)

    Ostrog, l’âme de l’orthodoxie montenegrine

    Situé à environ 2h de route (95 km) des bouches Kotor, Ostrog est un monastère majeur du Montenegro, à ce point qu’on le qualifie d’âme de l’orthodoxie montenegrine. Bâti dans la montagne, il faut emprunter une petite route en lacets pour atteindre ce lieu, qui impressionne forcément les visiteurs, même s’ils ne partagent pas la foi orthodoxe.

    ostrog monastere orthodoxe du monetenegro

    Lovcen, un panorama exceptionnel

    Pour une vue imprenable sur l’Adriatique, les bouches Kotor et le Montenegro intérieur et maritime, rendez-vous au Lovcen, dans le parc national de Njegusi. C’est dans le mausolée de Lovcen que repose le roi fondateur du Montenegro, ce qui fait de ce lieu au panorama d’exceptionnel le coeur historique du Montenegro.

    Lovcen Montenegro

    Vue sur les bouches Kotor depuis le parc du Lovcen

    parc national lovcen montenegro

    Excursions maritimes au Montenegro

    Budva, le Saint Tropez montenegrin

    Au delà des bouches Kotor, le littoral du Montenegro est réduit mais ponctué de villes et villages, dont l’un des plus fameux se nomme Budva. Cette petite ville est qualifiée de Saint Tropez monténégrin. Si la ville moderne n’a aucun intérêt, le coeur historique a son charme avec ses ruelles et sa promenade, bordant les plages.

    Budva Montenegro

    Petrovac, le port tranquille

    Ce petit village de Petrovac est à environ 10 min de Budva (environ 1h de Kotor, 40 km) et une station balnéaire très prisée en haute saison, d’autant qu’elle offre quelques belles plages pour les amateurs de baignade.

    petrovac Montenegro

    Herceg Novi et son château

    C’est la porte d’entrée du Montenegro, quand on vient de Dubrovnik. Cette petite ville affiche fièrement son château. Depuis Herceg Novi, vous déciderez si vous souhaitez entamer la route longeant les bouches Kotor vers Kotor (environ 30 min en passant par Perast) ou si vous souhaitez traverser pendant environ 10 en ferry le bras de mer qui vous permet d’atteindre l’autre extrémité des bouches Kotor.

    Sveti Stefan, un petit paradis privé

    Ce petit îlot à 10 km de Budva ne se visite pas mais a joui d’une grande réputation dès les années 50 et 60, quand Tito en fit une station incontournable sur l’Adriatique visitée par les grands de ce monde, à l’instar d’Elizabeth II ou de Sofia Loren…

    Sveti Stefan Montenegro

    carte montenegro cote adriatique

  • Aller aux bouches de Kotor depuis le Montenegro

    Vous devez atterrir à Podgorica la capitale avant de rejoindre le littoral. En général, les liaisons en avion depuis la France qui relient Paris ou Lyon à Podgorica sont plus coûteuses que celles depuis Dubrovnik en Croatie. Il est donc en général plus avantageux d’arriver à Dubrovnik et de rejoindre le Montenegro en bus (environ 2 h) ou en voiture de location, ce qui est envisageable du moment que vous prenez un contrat de location incluant la sortie des frontières et les assurances pour transiter au Montenegro.

     

    Comment aller aux bouches Kotor depuis la Croatie?

    Pour aller jusqu’au Montenegro depuis la Croatie, plusieurs options se présentent à vous pour rejoindre les bouches de Kotor.

    Si vous allez au Montenegro en véhicule personnel

    Pensez à bien vérifier auprès de votre assureur que vous êtes couvert sur votre carte grise (dite verte) pour transiter au Montenegro (code MNE). Si vous ne l’êtes pas, vous devrez souscrire auprès de la douane montenegrine une assurance de transit. Il s’agit d’une assurance transitoire pour votre voiture (valable un mois), qui coûte environ 50€. Bonne nouvelle, il n’est plus nécessaire d’acheter la vignette écologique, qui a été supprimée depuis Janvier 2012.

    Les postes frontières avec la Croatie sont ceux de Debeli Brijeg et Kobila. Vous pouvez également rentrer ou sortir du Montenegro et transiter par la Bosnie (république srpska), et la région de Trebinje, pour rejoindre Dubrovnik par une route très différente de celle du Konavle, l’arrière pays de Dubrovnik (route entre Dubrovnik et Herceg Novi). La question de l’assurance se posera également, mais le coût d’une assurance transitoire pour la Bosnie n’est que de 15€ pour 7 jours.

    picto controle-frontiere » Découvrez nos conseils pratiques pour éviter l’attente à la frontière entre la Croatie et le Montenegro

    Location voiture au Montenegro ou en Croatie

    Si vous optez pour la voiture de location, pensez à vérifier que l’agence à laquelle vous louez votre véhicule autorise les sorties du territoire et l’emprunt de ferries. Il s’agit souvent d’options, donc, ce n’est pas proposé par défaut, surtout si vous passez par une agence locale, car les réglementations entre les pays des Balkans sont complexes par rapport à celles imposées aux agences de location voiture internationales. Vérifiez bien les offres, car depuis Dubrovnik, on peut observer des hausses de prix importantes, puisque les voitures de location sont souvent utilisées en haute saison pour effectuer des excursions hors des frontières. La location de voiture pour faire du tourisme au Montenegro depuis la Croatie devient une option valable à partir de 3 ou 4 personnes.

    Comptez 1h30 à 2h30 selon la saison. Il peut y avoir un longue attente aux frontières Croatie – Montenegro en très haute saison.

    » Trouver une voiture de Location au meilleur prix

    Aller au Montenegro en bus

    Se déplacer au Montenegro en bus depuis la Croatie et notamment Dubrovnik ne pose aucun problème. Consultez les informations Bus Croatie sur les prix et gares routières à Dubrovnik…

    Comptez dans les 2h30-3h selon les saisons pour rejoindre Kotor. Les prix varient selon les compagnies : entre 13 et 20€. La limite de ce choix est que vous devrez vous contenter d’un aperçu des bouches de Kotor depuis le bord de mer. Or, les bouches de Kotor sont surtout à découvrir depuis les hauteurs pour bien découvrir le paysage de fjord.

    Aller dans les bouches de Kotor en excursion organisée

    Ce sont des excursions organisées en groupe dans les bouches de Kotor principalement depuis Dubrovnik ou Kotor. Il existe les excursions de certains hôtels, des agences de voyage locales, mais aussi des excursions que vous pouvez réserver sur internet. Les prix varient entre 40 et 60€ par personne, avec un guide pour vous donner des explications et parfois un casse-croûte. A noter que la plupart pour ne pas dire toutes les excursions sont en anglais, allemand, italien, rarement en français.

  • fiag photo galerie photos


Découvrez les bouches de Kotor en vidéo :

Comment aller à Kotor ?

carte montenegros

» Télécharger la Carte du Montenegro en grand format (cliquez sur la carte pour l’agrandir)

Distances pour aller à Kotor :
Dubrovnik – Kotor : env 80 km de la ville de Kotor ; entre 1h30 et 2h selon la saison
Podgorica – Kotor : 80 km soit 1h à 1h20

Si vous voulez faire du tourisme au Montenegro, n’oubliez pas de découvrir aussi … (cliquez sur les images…):

ostrog monastère au montenegro
lovcen montenegro
lac skadar
budva montenegro

Voyagez curieux à votre mesure dans les Balkans avec IDEOZ:
Abonnez vous et recevez nos meilleurs conseils et idées de voyage:



Partager
A propos de l'auteur

Curieuse, j’essaie de faire d’Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation. Voyageuse inconditionnelle, je nourris un amour viscéral pour les pays d’Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l’Ex-Yougoslavie…). Dans ces terres, qui m’ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires.
 
Me contacter par mail?
En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage…

14 commentaires
  1. Pingback: Tourisme Montenegro - Bouches de Kotor (Boka Kotorska): immanquable!

  2. Pingback: Visiter la Croatie : quelles régions choisir?

  3. Pingback: Visiter Dubrovnik et les environs : quels lieux incontournables? (Tourisme Croatie) - IDEOZ Guide voyage en Europe

  4. Pingback: Voyager dans les Balkans : où, quand, comment, pourquoi ? - IDEOZ Guide voyage en Europe

  5. Pingback: Appréhender les frontières fantômes en République serbe de Bosnie - IDEOZ Guide voyage en Europe

  6. Pingback: Est-il dangereux de voyager dans les Balkans? Histoires de frontières et de respect des lois - IDEOZ Guide voyage en Europe

  7. Pingback: Visiter la croatie en une semaine: itinéraires en Croatie

  8. Pingback: Découvrir les Balkans en une semaine

  9. Pingback: 7 jours en Croatie depuis Dubrovnik : impressions de voyage

  10. Pingback: Passage de Frontière Croatie Montenegro et temps d'attente aux douanes ? - IDEOZ Guide voyage en Europe

  11. Hello,
    I work for a travel agency in France and I’m doing a tour, including Montenegro.
    I am looking for a guide to visit Kotor and Gospa od Skrpjela the 9th july 2013, during the afternoon.
    What is your rate for half day and entire day?
    What program do you suggest?

    Many thanks

    Best regards

  12. J’ai fait les bouches de Kotor par bateau en juin sous le soleil. Sublime. Et la ville a un charme fou avec ses rues étroites, ses petites places et ses nombreuses églises. Inoubliable.

  13. c’est Super ! tout est magique mon prochain voyage serait d’allé au Montenegro Mon père y est né mais malheureusement il n’est plus là et je me suis promis d’y aller dès que je le pourrais (Je travaille..)
    j’aimerai rêver comme je viens de le faire mais en VRAI..
    kiss..merci
    mon blog est sur skyrock o cas ou
    lady-pucy@skyrock.com
    A très bientôt j’éspère

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!