IDEOZ Voyages > CROATIE > ALLER EN CROATIE : quand et comment? > Coronavirus : quelles conditions de transit pour aller ou revenir de Croatie?

Coronavirus : quelles conditions de transit pour aller ou revenir de Croatie?

Se rendre en Croatie est possible pour les ressortissants de l’Union européenne et les Suisses sous condition de présenter un test PCR négatif au covid de moins de 48h et de remplir le formulaire d’entrée pour faciliter le passage des frontières.


Alors que la situation covid pour un voyage touristique est toujours problématique et justifie encore des mesures sanitaires restrictives, les pays que vous pourriez traverser pour aller en Croatie en voiture, bus ou train, ont adopté des réglementations plus ou moins drastiques. Ils ont aussi renforcé les conditions pour passer les frontières.

C’est théorique, car en réalité, les contrôles sont aléatoires. Un expérience peut fortement varier d’un voyageur à l’autre : certains étant surpris de ne pas subir de contrôles, alors que d’autres sont soumis à des douaniers ou policiers plus zélés.

Se rendre en Croatie quand on vient de France : de plus en plus compliqué

Quels sont les tests reconnus aux frontières européennes ?

beenhere

Compte tenu de la situation épidémiologique en France, en Belgique et en Suisse, prévoyez toujours de passer un test PCR plutôt qu’un test salivaire, car tous les pays de l’Union reconnaissent la technique pcr, alors que les tests salivaires ne sont pas toujours admis aux frontières, même s’ils sont négatifs.

Si vous ne répondez pas aux critères du passeport vert, la Croatie admet le test PCR et le test rapide antigénique, mais pas l’autotest.

Les tests antigéniques ne seront acceptés que dans certains pays. Les certificats médicaux à fournir doivent être traduits en anglais, allemand et pas juste en Français.

La Slovénie, le Montenegro ont anticipé le passeport “vaccinal” en autorisant l’entrée sans test pcr, du moment qu’on prouve qu’on est vacciné contre le covid ou qu’on a déjà contracté le covid dans les 6 mois. Le séjour et le transit sont alors possibles sans conditions.

Pour tout savoir sur vos conditions de voyage en Croatie avec le covid

Comment aller en Croatie en voiture?

directions_car

En avril 2021 : la France figure sur la liste rouge en Slovénie, en Belgique, en Italie, en Autriche, en Suisse, et en Allemagne. Elle est donc déconseillée aux personnes vivant dans ces pays et les Français vont l’objet de mesures de restrictions.

La Croatie quant à elle est également considérée comme une destination problématique.

L’Italie impose la présentation d’un test covid négatif de moins de 72h à toutes les personnes en provenance de Croatie et de France. Elle a remis en place une quarantaine de 5 jours qui prend fin sur présentation d’un nouveau test négatif.

Ce décret est théorique, car sur le terrain, on constate qu’il y a peu ou pas de contrôles dans ce sens et les transits ne posent aucun problème. Les voyageurs venant d’un pays de l’UE sont aussi concernés que les Italiens ayant fait un séjour à motif touristique à l’étranger.

La Slovénie ne tolère qu’un transit de moins de 6 ou 12h pour les Français, les Belges et les Suisses. Un test PCR de moins de 48h est exigé ou un test antigénique de moins de 24h ou la preuve que vous avez été malade du covid et que vous êtes complètement guéri avec un certificat médical traduit en langue étrangère ou la preuve que vous êtes vacciné contre le covid.

L’Autriche interdit au moins jusqu’au 15 avril 2021 les séjours touristiques : tous les hébergements, restaurants, cafés restent fermés. Elle accepte un transit sans arrêt sur présentation d’un test PCR négatif et d’une déclaration d’entrée à faire en ligne et à montrer à la frontière.

Les contraintes devraient être plus fortes également pour les touristes prenant l’avion et atterrissant en Allemagne ou embarquant depuis l’Italie. Sans test, vous ne pourrez pas monter à bord.

directions_boat

Les ferrys internationaux n’échappent plus à cette logique, si vous empruntez une liaison entre Croatie et Italie. Néanmoins, selon les règles appliquées par la compagnie nationale croate Jadrolinija, il n’est pas demandé lors de l’embarquement de présenter un test, sous peine de ne pas pouvoir monter à bord. En revanche, rien n’empêche l’Italie de vous le réclamer à partir du moment où vous arrivez sur son territoire, même par voie maritime.

icons8-spam attention-48

Si vous vous demandez comment et où faire un test covid en Croatie pour prouver que vous êtes séronégatif avant la traversée de la frontière italienne? : voici quelques solutions qui exigent en général d’être un peu prévoyant avant son retour.


Quelles sont les réglementations dans les pays de transit jusqu’en ou depuis la Croatie?

Ne prenez en compte que les informations des sites officiels des pays du moment qu’elles ont été actualisées

Attention : malgré leur statut, certains sites ne mettent pas à jour les informations aussi rapidement que nécessaire.

(*) Pour faciliter votre compréhension, pensez à installer ou utiliser les extensions de traduction automatique pour mieux comprendre les textes en langues étrangères. Sur Chrome par exemple allez sur les trois points verticaux en haut à droite, puis sur “plus d’outils” et sur le lien “extensions”. Tapez Google translate dans le moteur et activez l’extension, installez la et redémarrez le navigateur. Le bouton s’affiche en général dans la barre des outils. Il suffit d’ouvrir une page, d’appuyer sur le bouton et de choisir la langue à traduire et la langue dans laquelle vous souhaitez la traduction. Ce n’est pas parfait mais de plus en plus pratique pour les langues inconnues et globalement correct.

Vous pouvez déjà vous informer sur la situation épidémiologique liée au coronavirus en Croatie et les recommandations du gouvernement.

1ER RÉFLEXE : consultez la page de l’ambassade française de chaque pays par lequel vous comptez transiter

N’oubliez pas de croiser les informations avec la page du ministère des affaires étrangères. Toutes les informations seront accessibles en français et vous pourrez également retrouver l’ensemble des lieux utiles, les numéros d’urgence et les contacts pour vos démarches.

Leur mission est d’actualiser le plus rapidement possible et de synthétiser les informations à propos du covid19 et elles synthétisent les liens utiles des sites du pays

Plus d’informations à propos des mesures de restrictions liées au covid 19 en Croatie sur le site officiel

Page dédiée à la crise du coronavirus en Autriche


2EME RÉFLEXE : vérifier à la source sur les sites gouvernementaux

Consultez les sites du ministère de la santé, du ministère des affaires sociales, du ministère de l’intérieur et du ministère des affaires étrangères

Ces sites sont bien sûr le plus souvent dans la langue du pays, mais parfois il y a des versions en anglais (notamment des résumés sur les sites des ambassades des pays, chargés de reporter la parole officielle aux voyageurs de tourisme, professionnels ou aux ressortissants).

Je ne peux que vous recommander de les consulter et de suivre les informations au jour le jour pour connaître surtout les restrictions prévues par rapport aux touristes étrangers en transit. Sachez aussi qu’il existe des extensions pour les navigateurs permettant de traduire dans la langue de votre choix. C’est pratique et gratuit et les traductions ont beaucoup progressé. L’accès à l’information est donc grandement facilité.

Ces sites ne sont pas réjouissants pour les touristes et je le regrette, mais ce sont les sites officiels donc les sources dites sûres ou du moins les informations qui font autorité pour la police et les services chargés de leur application.

Situation actuelle en Suisse par rapport au covid 19
Infoline consacrée au coronavirus: +41 58 463 00 00

Recommandations pour les voyageurs de passage en Suisse


Conditions de transit et aux frontières pour aller ou revenir de Croatie en voiture

Les pays membres de l’Union Européenne avancent hélas en ordre dispersé sur la question des frontières. Malgré les accords de Schengen qui sont censés décider de règles communes, chacun fixe ses conditions, établit ses accords et son mode de contrôle aux frontières depuis la crise du coronavirus, alors qu’avant l’épidémie, les passages s’effectuaient quasiment sans contrôle dans l’Espace Schengen.

Les frontières extérieures de l’UE sont fermées jusqu’à nouvel ordre. Si vous êtes ressortissants de pays tiers, contactez les ambassades pour connaître les modalités pour votre pays d’origine. Normalement, l’accès est possible avec les mêmes conditions que celles de voyageurs de l’Union donc une présentation de test négatif.

Parmi les informations officielles connues à propos de la circulation des voyageurs en Europe centrale et balkanique et des contraintes imposées par le coronavirus :


Transit en Allemagne : contrôles aux frontières renforcés mais aléatoire

A partir du 15 Octobre 2020 : toute personne originaire de la région Grand Est et de toutes les zones classées “rouge” (comme la Provence Alpes Côte d’Azur, Paris et île de France etc) sera soumise à l’obligation de quarantaine pendant 10 jours., même si elle présentteeun test pcr négatif

icons8-spam attention-48

Vous devrez passer un test de dépistage dès votre entrée en Allemagne ou présenter un test négatif de moins de 72h. Seuls les tests PCR ou tests antigéniques rapides sont reconnus et exigés pour les adultes et les enfants de plus de 6 ans. L’Allemagne n’accepte pas les autotests français pour passer la frontière.

Le retour des contrôles renforcés aux frontières allemandes est donc à l’ordre du jour, même s’il n’est pas prévu qu’il soit systématique comme au printemps.

Les transits restent possibles sur présentation des documents attestant de l’obligation du déplacement. Seuls les déplacements à but professionnel seront autorisés sans obligation de test. En cas de contrôle et d’infraction à la quarantaine, vous risquez une amende et un retour obligatoire vers la France.

Certains Länder (régions) ont pris des mesures plus spécifiques pour faire face à la situation contrastée de l’épidémie de coronavirus sur le territoire allemand.

Les hôtels et hébergeurs privés peuvent donc avoir l’interdiction de vous accueillir si vous venez d’une zone “rouge”. Mais comme pour tout fonctionnement fédéral, les applications des mesures s’effectuent au niveau de la région ou plus localement. Cela ne concerne donc que les Allemands ou résidents habitant la dite région et pas les touristes français ou belges en transit ou en vacances.

L’Allemagne a pris des mesures de contrôles renforcés dans ses aéroports avec des tests pcr obligatoires pour vérifier les voyageurs en provenance de 130 pays considérés comme risqués. On peut séjourner à condition de présenter un test négatif de moins de 72h ou de l’effectuer dans le pays aux unités mobiles disponibles à l’entrée des frontières.

On peut transiter du moment que l’on dispose des documents justificatifs du motif impérieux (professionnel, familial, sanitaire ou pour aller dans votre résidence principale). A noter que des contrôles visaient les éventuels expatriés croates vivant en Allemagne et circulant avec des voitures immatriculées en Croatie pendant l’été, mais face à la reprise grave de l’épidémie en France, ils ciblent aussi les Français.

La Croatie ne figure plus sur la liste des pays présentant une situation épidémiologique non maîtrisée et à haut risque selon l’Allemagne.

 Conscient de devoir renforcer les mesures sanitaires pour lutter contre la reprise de l’épidémie de coronavirus, le Ministre Président du Land de Bavière, Markus Söder, a décidé de mettre en place des tests PCR gratuits pour tous les voyageurs. Vous les trouverez facilement dans les centre-villes, à toutes les frontières avec l’Autriche, dans l’aéroport de Munich et les autres aéroports locaux, dans les gares de Munich et Nuremberg.

Des stations de drive seront installées sur 3 autoroutes reliant à l’Autriche et à la Suisse, aux abords des principales villes ou dans les aires de repos pour faciliter l’accessibilité aux tests. L’objectif est de cibler les vacanciers potentiellement de retour des destinations à risque comme la Croatie. Le test s’effectue sans quitter votre véhicule sous forme d’un prélèvement nasopharyngé, envoyé auprès d’un laboratoire. Les résultats sont assez rapides et obtenus par mail, sms, ou téléphone.

Si vous voulez vous rassurer ou avoir un test sous la main au besoin, cela peut être une solution dans l’optique d’une étape en Bavière. Vous repérerez sur votre trajet des unités mobiles, des centres de dépistage aux postes de douanes. Des files sont aménagées pour vérifier certains voyageurs et faciliter la circulation, malgré ces contraintes, qui pourraient retarder le contrôle.


Transit en Suisse

Compte tenu de l’épidémie de coronavirus, la Suisse a décidé de pratiquer une politique de prévention, et elle a rajouté l’obligation d’isolement même pour les personnes qui transitent en voiture ou présentent un test négatif en venant des pays en liste rouge ou ornage.

La Suisse a réouvert toutes ses frontières avec l’Autriche, l’Allemagne et la France à tous les voyageurs, à partir du 15 Juin 2020. Sur un plan fédéral, elle a décidé d’imposer un test négatif au covid de moins de 72 et un isolement de 10 jours pour tout séjour.

Vous devrez remplir un formulaire d’entrée si vous comptez séjourner dans le pays (les voyageurs en transits ou des zones frontalières sont exemptés)

Selon le communiqué de presse du Conseil fédéral de Suisse, les contrôles aux frontières seront effectués au cas par cas. D’après l’ordonnance officielle sur les mesures destinées à lutter contre le Coronavirus (pdf) « par pays ou région à risque, on entend notamment un pays ou une région ayant une frontière commune avec la Suisse et dont les autorités ont décrété des mesures exceptionnelles de prévention ou de lutte contre l’épidémie de coronavirus« .

Outre les citoyens et résidents suisses, les personnes se déplaçant pour des raisons professionnelles, il y a néanmoins une exception pour le transit du moment que l’on vient d’une zone où la circulation du virus est très active.

La Croatie n’est plus en vigilance pour la Suisse, mais si vous circulez avec une voiture française, ce qui importe, c’est bien votre provenance.

Les voyageurs en provenance de France venant par voie aérienne ou par les frontières terrestres sont soumis à la quarantaine de 10 jours. Soyez donc prudent si vous comptez prendre un avion depuis la Croatie vers la Suisse, car l’isolement peut être imposé dès l’atterrissage. Mais ce n’est que de la théorie, car le transit est possible pour rentrer dans votre pays.

La loi suisse stipule que le transit reste possible pendant moins de 24h et sans arrêt, si vous venez de séjourner durant les 14 jours dans un pays figurant en liste rouge et que vous devez rentrer vers votre résidence principale ou que vous avez un motif impérieux.

Pour entrer vous devez aussi présenter un test négatif (de moins de 72h)

Pays et régions à risque

Au 15 Mars 2021 : (susceptible de changer) Zones des pays voisins

Les régions frontalières de la Suisse peuvent être exclues de la liste malgré leur taux d’incidence parce qu’elles entretiennent des liens économiques, sociaux et culturels étroits avec notre pays.

Pays, régions et zones considérées comme à risque par la Suisse

*Pour tous les États qui n’ont pas de frontière avec la Suisse : lorsqu’un État figure sur la liste, tous ses territoires, îles et territoires d’outre-mer sont concernés, même s’ils n’y sont pas nommés séparément.

Vous devrez vous placer en quarantaine à vos frais.  En cas d’infraction, l’amende s’élève à 10 000 francs suisses (environ 9 300 euros).

Attention : à partir du 20 Janvier 2021, la présentation d’un test négatif n’empêche pas la quarantaine de 10 jours pour les voyageurs de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, de Monaco, de l’île de France, du Nord, de la Moselle, du Land de Salzbourg, de la Thuringe en Allemagne, de l’Emilie Romagne et du Frioul en Italie.

Seules exceptions : un transit sans arrêt pour des motifs médicaux impérieux ou un motif professionnel ne permettant pas un report.

Consultez la liste des pays de provenance pour lesquels la Suisse oblige une quarantaine de 10 jours


Frontières en Autriche ; avertissements et contrôles renforcés même pour un transit

Qu’on se le dise, l’Autriche n’est ni l’Italie, qui fait publier des décrets non appliqués, ni la Croatie qui fait remplir un formulaire d’entrée sur son territoire qu’elle ne contrôle pas à ses frontières. Elle se caractérise par une forte réactivité (pas toujours appréciée par les pays visés) et une rigueur dans l’application de ses mesures.

Face à la reprise de l’épidémie sur son sol surtout au Tyrol, l’Autriche déconseille tous les déplacements non impérieux dans cette région.

icons8-spam attention-48

A partir du 23 août 2020, l’Autriche contrôle à nouveau toutes ses frontières systématiquement pour tous les voyageurs quelle que soit leur destination, leur provenance, leur nationalité.

beenhere

Un test PCR négatif de moins de 72h est exigé pour entrer sur le territoire. Il autorise le transit de moins de 12h sans arrêt par le trajet le plus court possible pour quitter le pays. Si vous devez séjourner, un auto isolement de 10 jours est impératif.

Après des avertissements répétés restés sans effet auprès des touristes très attirés par le littoral Adriatique, le gouvernement a décrété depuis le 23 Août un renforcement des contrôles à toutes les frontières de l’Autriche (fouilles de véhicule, suggestion de tests, vérifications de symptômes avec prise de température). Cela signifie également que les voyageurs en provenance de Croatie sont visés par ces contrôles et pas seulement les nationaux.

screen_share

Attention : très important! Le transit par l’Autriche reste possible sous conditions et avec des restrictions. Vous êtes désormais obligé de remplir un formulaire d’entrée et de transit en Autriche (en anglais, en allemand) même pour une traversée de quelques heures. Désormais, il faut s’inscrire sur la plateforme des douanes pour s’enregistrer en ligne et présenter lors du passage à la frontière la preuve d’enregistrement.

En revanche, je vous encourage à éviter le Karavanken qui fait l’objet des contrôles plus stricts voire des blocages surtout le week-end. Entre le 23 et 24 Août, on a enregistré jusqu’à 10h de blocage et plus de 18 km d’embouteillages, y compris pendant la nuit! Par renforcement des contrôles, les Autrichiens entendent la mise en place de la circulation alternée lors de fort trafic avec une moyenne de 100 véhicules par heure pour mieux vérifier les automobilistes.

embouteillage au tunnel karavanken après le rétablissement des contrôles entre Autriche et Slovénie à cause de l'épidémie de covid 19

Préférez le passage par du Loïbl, le tunnel du nord (Ljubelj pour les Slovène), la frontière par Villach, la frontière de Tarvisio ou Spielfeld par Graz. Vous pouvez évidemment éviter l’Autriche et privilégier l’Italie, qui a certes pris un décret de contrôles, mais laisse passer tous les voyageurs sans surveillance.

Témoignage du 23 août 2020


L’Italie impose un test négatif au covid pour séjourner dans le pays en venant de Croatie

L’Italie était le pays qui acceptait le plus facilement les transits. Mais face à une recrudescence de l’épidémie depuis mars 2021, le Ministère de la Santé et de l’Intérieur ont décidé du rétablissement d’une quarantaine de 5 jours pour tous les étrangers venant d’un pays de l’Union européenne, quel que soit son niveau de contamination, et pour tous les Italiens qui reviennent de l’étranger.

L’objectif est de tenter de freiner la propagation, en prévision des déplacements liés aux vacances de Pâques, alors que les Italiens sont soumis à des restrictions sévères, dans de nombreuses régions. Il s’agit bien d’une mesure supplémentaire en théorie, puisque sur le terrain, le décret pris par le ministère de l’Intérieur n’est pas forcément appliqué aux passages de frontières, et les contrôles dans le pays sont rares.

La contrainte de l’auto isolement avec impossibilité de quitter le lieu choisi, à toutes les personnes entrant sur le territoire (y compris les expatriés d’origine italienne) est à nouveau l’ordre du jour pour transiter en Italie, sauf motif impérieux (sanitaire ou professionnel).

A l’aller depuis la France pour se rendre en Croatie, vous n’avez pas d’obligation de test négatif au covid 19 même si la France fait partie des destinations où l’épidémie se réactive dangereusement, comme en Belgique.

Encore une fois c’est une décision légale. Nul ne peut savoir ce qu’il en est sur le terrain, car ça reste au libre arbitre des douaniers, qui ne contrôlent pas tout le monde, bien que les frontières avec la Slovénie ouvertes aux étrangers soient réduites pour faciliter les contrôles. Il n’y a rien de plus aléatoire qu’un contrôle de douanes. On peut aussi bien passer sans contrôle, qu’être vérifié et bloqué, donc l’expérience des uns et des autres ne garantit en rien qu’elle correspondra à la vôtre. Mais sur le terrain, les frontières entre Italie et Slovénie ou inversement restent très peu contrôlées.

Je serais tentée de vous dire d’attendre d’arriver en Italie pour voir comment cela se passe aux frontières, au lieu de vous précipiter pour vous faire tester en Croatie. Le test de covid croate est cher ; plus de 120€ et exigera deux à trois jours entre la prise de rendez-vous, sa réalisation et l’obtention du résultat.

L’Italie prévoit de mettre en place des postes mobiles aux abords des frontières pour faciliter le déroulement de ces dépistages, quand ils seront imposés aux voyageurs contrôlés. Ils seront déployés durant les prochains jours, même si l’on imagine mal que les douaniers italiens puissent imposer le test à tous les étrangers à leurs frontières sous peine d’un blocage complet des accès à une période de forte affluence. De plus, il n’est pas évident pour eux de prouver vos vacances en Croatie et de justifier un blocage jusqu’à ce que votre résultat négatif. Si vous ne faîtes que transiter sans vous arrêter (si ce n’est pour faire le plein à une station service ou vous reposer dans une aire), vous devriez avoir quitté l’Italie avant 48h et votre statut épidémiologique ne concernera déjà plus les Italiens.

Mes intuitions ne sont pas un encouragement à ne pas respecter les réglementations. Mais par expérience, on constate que certains pays prennent des dispositions restrictives, mais peinent à les faire respecter, car elles sont difficilement applicables.

En théorie vous devez donc :

– soit présenter un test negatif de moins de 72h (conseillé par le gouvernement italien pour éviter l’attente)

– soit vous engager à faire le test dans les 48h après votre arrivée en Italie

Tout change vite et en permanence, pensez bien à vérifier les sources officielles avant votre départ.


Transit par les frontières en Slovénie sans quarantaine malgré le classement de la Croatie en liste rouge

La reprise de l’épidémie de covid 19 en Slovénie a entraîné un renforcement des mesures sanitaires et des autorisations de séjour sur le territoire. Les frontières de la Slovénie avec l’Autriche et la Croatie sont réouvertes depuis le 10 Mai.

La Slovénie a émis une liste de pays sans restriction d’entrée sur son territoire que ce soit en transit ou pour y séjourner : Allemagne, Autriche, Italie, Chypre, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Islande, Lettonie, Lituanie, Liechtenstein, Norvège, Slovaquie, Irlande, Grande Bretagne, Nouvelle Zélande.  Celle-ci est réactualisée tous les jours, en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique des pays de provenance. Les personnes en provenance d’autres pays que ceux sans restrictions ou présentant des signes cliniques évoquant le covid19 sont soumises à une mise en quatorzaine.

Depuis le 20 Août, la Slovénie a placé la Croatie sur la liste rouge des pays à risque critique pour le coronavirus et impose la quatorzaine à ses habitants et tous les voyageurs de retour de Croatie souhaitant séjourner.

En revanche le transit sans arrêt ne pose pas de problème même quand on revient de Croatie. La France, la Belgique et la Suisse sont sur la liste jaune, ce qui signifie : test pcr négatif de moins de 24h pour un séjour, si vous venez de votre pays ou transit de moins de 12h autorisé sans avoir à présenter de test.

Depuis le 8 Juin, la quarantaine de 14 jours était déjà levée pour quelques exceptions pour les ressortissants, ou résidents permanents ou temporaires dans un Etat membre de l’UE ou de l’espace Schengen  :

Personnes en transit entrant en Slovénie et quittant le territoire le même jour, sur présentation des justificatifs de transit (liste exhaustive non disponible, à apprécier au cas par cas) et d’admission dans le pays de destination finale ;

icone doigt

Retrouvez la réglementation en Slovénie après l’épidémie du covid19 et les conseils aux voyageurs de l’ambassade de France en Slovénie

Les Slovènes semblent assez peu regardants pour laisser passer les touristes désireux de rejoindre la Croatie. Mais ils sont plus sourcilleux quand ils en reviennent. Les contrôles plus soutenus ciblent vraiment les Slovènes (et les croates), qui risqueraient d’être contaminés et d’entraîner une reprise de l’épidémie. Au moment de la rédaction, il y avait 39 nouveaux cas dont 4 étrangers. Malgré des chiffres apparemment faibles, le gouvernement s’inquiétait et appelait les douaniers à une plus grande vigilance.


Frontières en Bosnie Herzégovine ; test de covid obligatoire pour tous les touristes européens

Attention ! Le passage aux frontières Croatie Bosnie est toujours problématique. Si vous rentrez en Bosnie depuis la Croatie, vous devez présenter un test négatif au covid de moins de 48h.

Le passage de la frontière de Neum reste la seule exception et ne présente aucune difficulté : il est possible en transit de moins de 1 h pour tous les touristes qui sont en vacances en Croatie et aucun test n’est demandé.

Si vous devez aller jusqu’à Dubrovnik depuis Split ou inversement et ne souhaitez pas emprunter la frontière de Neum, soyez prévoyant et passez par la voie maritime Ploce – Trpanj si vous circulez en voiture ou préférez le catamaran de Krilo entre Split et Dubrovnik qui reste la solution la plus rapide.

Pour tout autre projet impliquant un séjour dans ce pays, contactez l’ambassade de Bosnie Herzégovine en France ou l’ambassade de France en Bosnie-Herzégovine pour vous informer sur les modalités de transit en Bosnie, Herzégovine, ou république serbe de Bosnie et dans le district de Brcko.

Les liaisons de bus ont été refoulées aux frontières “jusqu’à nouvel ordre” que ce soit depuis la Bosnie vers la Croatie : Mostar – Vrgorac – Zagreb, Zagreb Medjugorje, Zagreb – Sarajevo. La la ligne Dubrovnik – Medjugorje – Vinkovci n’est pas rétablie alors qu’elle était prévue à partir du 5 Juin.

La situation est confuse. Je ne peux vous donner d’autres renseignements. Dès qu’il y aura des mises à jour, je vous tiendrai au courant.

Retour en Belgique depuis la Croatie

Avis aux voyageurs Belges : n’oubliez pas que la Belgique demande de remplir un formulaire sanitaire 48h avant votre retour, si vous revenez en Belgique (en avion, en bateau) après avoir séjourné à l’étranger plus de 2 jours… Il n’y a pas de précisions sur cette obligation pour les automobilistes.

Cette mesure ne concerne pas les Français en transit, à moins qu’ils veuillent séjourner plus de deux jours en Belgique et proviennent d’une zone dite à risque comme la Croatie, toujours classée sur la liste “jaune” des pays nécessitant une visite médicale au retour des vacances.


Quelles sont les consignes si vous prenez l’avion vers ou depuis la Croatie?

Test obligatoire en passant par la Suisse

Si vous prenez un vol depuis Genève, Bâle, ou Zurich et revenez en Suisse en provenance de certaines destinations comme la Croatie ou la Serbie, vous êtes invité à votre retour, à vous faire tester et vous mettre à l’isolement en attendant le résultat. Surtout si vous êtes Suisse. C’est une recommandation et non une obligation, mais les douaniers pourraient vous y contraindre s’ils le jugent nécessaire, car vous présenteriez des symptômes. Le fait d’avoir un test négatif ne dispense pas de la quarantaine de 10 jours, si vous souhaitez séjourner en Suisse. En revanche, si vous ne faîtes qu’atterrir en Suisse et quittez le pays, sous 12h, le test pcr négatif n’est pas obligatoire.

Certaines frontières ont vu un rétablissement momentané des contrôles plus renforcés, mais là encore, il semble impossible que l’on puisse identifier que vous êtes arrivé par un aéroport depuis la Croatie, alors que vous franchissez une frontière terrestre. L’obligation d’isolement pendant 10 jours est impérative, même si vous prouvez par un test sur place que vous êtes séronégatif.

Test obligatoire dans tous les aéroports en Allemagne

Il y a pas moins de 130 destinations visées par les Allemands. Contrairement à la tolérance française, l’Allemagne impose le test à tous ses ressortissants et aux étrangers atterrissant sur son sol et en provenance des pays jugés problématiques. Si vous êtes en escale, vous ne devriez pas être concerné par le dépistage.

L’Allemagne a fait le choix d’élargir la liste des pays à risque, même si tous ne présentent pas le même niveau de dangerosité par rapport à l’épidémie de coronavirus. 

Les test PCR sont faits indistinctement, sans prendre en compte le lieu d’où vous venez. Par exemple, en Croatie, seules trois zones sont considérées comme problématiques (Split, Zagreb, Zadar, Slavonie), mais tous les voyageurs revenant de Croatie seront testés. En revanche, les tests concernent les Allemands, les expatriés et les voyageurs envisageant un séjour en Allemagne, après avoir été dans un pays “à risque” durant les 14 derniers jours.

La Croatie faisant partie de cette liste, vous serez soumis à un test et ne pourrez repartir qu’après l’obtention d’un résultat négatif. A moins que vous soyez uniquement en escale ou que vous soyez en transit pour rejoindre votre résidence.

C’est logique, mais comme en France ce n’est pas le cas, puisqu’on peut quitter l’aéroport de Roissy sans avoir ses résultats et peut se promener sans isolement au risque de propager la maladie jusqu’à connaître son statut viral. En Allemagne, ils sont beaucoup plus cohérents et draconiens avec leurs réglementations

Arrivée et départ dans les aéroports en Allemagne

Il y a pas moins de 130 destinations visées par les Allemands. Contrairement à la tolérance suisse ou française, l’Allemagne impose le test à tous ses ressortissants et aux étrangers atterrissant sur son sol et en provenance des pays jugés problématiques. Si vous êtes en escale, vous ne devriez pas être concerné par le dépistage.

L’Allemagne a fait le choix d’élargir la liste des pays à risque, même si tous ne présentent pas le même niveau de dangerosité par rapport à l’épidémie de coronavirus. Les test PCR sont faits indistinctement, sans prendre en compte le lieu d’où vous venez.

Par exemple, en Croatie, seules trois zones sont considérées comme problématiques (Split, Zagreb, Zadar, Slavonie), mais tous les voyageurs revenant de Croatie seront testés. En revanche, les tests concernent les Allemands, les expatriés et les voyageurs envisageant un séjour en Allemagne, après avoir été dans un pays “à risque” durant les 14 derniers jours.

La Croatie faisant partie de cette liste, vous serez soumis à un test et ne pourrez repartir qu’après l’obtention d’un résultat négatif. A moins que vous soyez uniquement en escale ou que vous soyez en transit pour rejoindre votre résidence. C’est logique, mais comme en France ce n’est pas le cas, puisqu’on peut quitter l’aéroport de Roissy sans avoir ses résultats et peut se promener sans isolement au risque de propager la maladie jusqu’à connaître son statut viral. En Allemagne, ils sont beaucoup plus cohérents et draconiens avec leurs réglementations.

Vous apprécié IDEOZ? Partagez avec vos amis!

11 commentaires sur “Coronavirus : quelles conditions de transit pour aller ou revenir de Croatie?”

  1. Réglementation due au COVID-19 pour la réouverture des hôtels en Allemagne

    Bonjour

    Nous avons préparé pour vous une carte qui donne un aperçu des ouvertures d’hôtels dans les différents États fédéraux. Vous trouverez toutes les informations complémentaires sur le déconfinement des Länder dans le secteur du tourisme sur notre blog

  2. Bonjour
    Je viens de Belgique et j’avoue ne plus rien comprendre
    La Croatie est de nouveau en zone orange pour nous

    Quelqu’un saurait il m expliquer car il y a aussi des différences entre les allers et les retours
    Je dois partir le 8 août mais annulation le 24 juillet et je ne sais pas trop quoi faire..
    Merci beaucoup

  3. Bonjour à tous, petite info niveau voyage et passage de frontières…
    A l’aller nous avons fait France-Italie-Slovénie-Croatie. Nous n’avons vu personne au frontières juste contrôle des CI à la frontière Slovénie Croatie après Kosina.
    Pour le retour hier… Nous sommes partis de Vodice donc Croatie Slovénie arret à Portoroz puis Italie France.. Et la AUCUNS CONTRÔLES !! À la frontière Croatie Slovénie le garde n’as même pas regarder nos CI et aux autres frontières nous n’avons vu personnes.
    Bonnes vacances à tous nous avons passez 12jrs génial en Croatie, un pays magnifique ❤️

  4. Mon expérience date de jeudi 27 août par Karawanken / Salzbourg
    File à Bregana pour entrer en Slovénie, environ 30 min d’attente.
    Zéro contrôle pour nous, par contre longue discussion avec la voiture immatriculée en Serbie devant nous (et qui a emprunté la file pour ressortissants UE…) et mise sur le côté.
    Frontière autrichienne c’est à notre tour d’être mis de côté, nous rendons le papier COVID, contrôle papiers et on est repartis en 2 min.
    Frontière allemande à Salzbourg – personne !

  5. Bonjour à tous,
    Un petit témoignage de retour pour rendre tout ce que les différents posts ici m’ont apporté (mille mercis à tous et à Ideoz).
    Retour hier en passant par la voie Maribor/Nuremberg.
    Je la fais en courte : tout était parfait
    En longue :
    1. Maribor : Aucun soucis particulier, à part ce drôle de peuple qu’on appelle les slovènes. 20 min d’attente pour passer (ce qui est plutôt bon)
    2. Graz/Spiefield : encore plus surprenant. 10 minutes pour passer la frontière, et des douanières qui n’ont même pas voulu de notre papier Covid (conseil : le remplir quand même, il vaut mieux être prudent)
    3. Le seul soucis à signaler, c’est un bouchon à l’arrivée en Allemagne : le pays ne déconne pas avec le/la Covid et a organisé des postes de controle du virus, où ils filtrent les voitures arrivantes. De ce que j’ai compris, il semblerait que seuls les allemands sont contrôlés à leur retour, mais ca génère du ralentissement (en gros l’autoroute se réduit à une voie, et des polizei sont dans des guérites). Temps perdu : 30 minutes environ, je pense, mais rien de dramatique par rapport aux Stau habituels.
    Ensuite Nuremberg/Heilbronn/Sarrebruck sans soucis, à part un petit détour vers Ramstein où l’autoroute est coupée.
    Bon courage à tous !

    1. Sandrine Monllor (Fuchinran)

      Bonjour Ivica, et merci pour ce retour d’expérience.

      L’Autriche non plus ne plaisante pas ; mais comme l’Allemagne (au moins la Bavière) cela vise uniquement ou presque ses ressortissants, car ce sont bien eux qui sont susceptibles de contaminer sur la durée de leur séjour. Finalement ça ne semble pas illogique vu que les autres sont censés transiter.

  6. Passés aujourd’hui à 15h sans difficulté ni contrôle ni quoique ce soit … actuellement à Villach pour la nuit. Nous arrivons de Dubrovnik.. courage à ceux qui n’auront pas notre chance. Et au passage ici aucun Autrichien ne porte le masque… nous étions les seuls …donc….

  7. Bonsoir à tous… Je reviens justement d’Istrie aujourd’hui. Je suis passé par LE tunnel hier. Un enfer ! 11h entre Jesenice-Hrušica et la frontière Autrichienne après le tunnel soit +/- 11km. A ne pas souhaiter à son pire ennemi.

    En fait … Toute personne âgée de plus de 7 ans doit remplir un document sur l’honneur à la frontière autrichienne stipulant qu’elle ne fait que transiter par l’Autriche !!!

  8. Bonjour a toutes et tous , les infos sont les suivantes :
    – il s’agit de la frontière avec le tunnel karawanken!
    -nous Nous avons passé la nuit sur les autoroutes. J’étais au volant , réveillée à peu près toutes les heures car nous avancions 200 m environ à chaque fois.
    -Ce matin à 5h Le trafic a recommencé tout doucement sur l’autoroute, nous avons choisi de prendre la première sortie. Nous avons choisi de passer la frontière Slovénie Autriche au niveau de Villarch et Incroyable ! Nous sommes passés sans aucun contrôle ! Nous venons de passer 13 heures bloqué quasiment à l’arrêt pour rien !
    -Fin de l’histoire, nous sommes allés au logement que nous avions réservé puis annulé hier soir, et la chance je veux qu’on reçoive directement donc nous allons profiter aujourd’hui pour me reposer.
    Nous comprenons parfaitement les conditions du Covid 19 et le fait que tout simplement nous soyons en août et que les gens rentrent de vacances, mais ce qu’on a vécu hier soir et toute cette nuit, était un peu inhumain.
    Lorsque nous sommes arrivés sur l’autoroute nous n’avions ni eau ni nourriture. On a même demandé, à un moment, à des gens de donner de l’eau et ils ont refusé. (Je précise que c’était des Français).
    Il y avait une station service à 4 km, et la plupart des gens sont allés là-bas pour s’acheter à boire et à manger. Ils ont fait des provisions comme pendant le confinement, et en quelques heures il y avait quasiment plus rien. L’autre problème c’est que tous ces gens étaient ensemble, et donc pour ce qui est des mesures de distanciation, on était bien loin du compte.
    Bon courage pour vos voyages! Et bonne nuit

  9. ⚠️ Bonjour à toutes et tous, ⚠️ /
    Pour information, nous avons voyagé depuis la Croatie vers la Slovénie ce matin. (Départ depuis Korcula à 6h15).
    Et nous sommes sur la A11 frontière entre Slovénie et Autriche depuis…..16h!
    Nous pensions à un accident dans un premier temps , car aucune information, et vers minuit , toujours plus ou moins au même endroit à l’arrêt, on nous a informé que l’Autriche avait renforcée son fonctionnement aux frontières : test + fouille des véhicules.
    On ajoute à cela qu’ils n’acceptent que 100 véhicules par heure!
    Il est 2h25 du matin et nous sommes bloqués sur une autoroute où nous allons passer la nuit!
    Ce post pour vous inviter, en effet, à ne pas tenter cette route , surtout le samedi (malheureusement pour nous, nous n’avons absolument pas fait attention au jour).
    Courage à celles et ceux qui vivent ce moment difficile!
    On ne parle pas juste d’un bouchon de retour de vacances.
    ✌️ ☀️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *