754 vues

Israël, terre promise : le désert de Judée

0

judee1judee

Quand on découvre Israël, il est difficile d’échapper à la Mer Morte ou au désert de Judée… Une expérience merveilleuse au coeur d’un désert mythique…

 

Un dernier regard vers Jérusalem et  nous traversons maintenant la Cisjordanie pour nous rendre à La Mer Morte.

Nous sommes dans le désert de Judée!

Le désert de Judée

La route est très peu fréquentée, nous avons donc tout le loisir d’admirer les paysages, de nous arrêter pour les photographier, de descendre fouler la terre de ce désert chargé d’histoire, de “humer” l’air qui s’en dégage. Un panneau indique la ville de Ramallah sur notre gauche, nous continuons tout droit, et après un dernier “check point” la route est à nous !!!

C’est étrange ce calme et c’est reposant à la fois. J’ai envie de tout photographier, parce que même si on pense que tout se ressemble et bien tout est différent. Chaque endroit de ce désert est unique et n’appartient qu’à lui. C’est tout simplement beau. J’aime ses couleurs et sa texture. Sableux par endroit, il peut être pierreux dans d’autres et on y  trouve aussi des touffes d’herbe éparpillées ici et là. On ne voit rien à l’horizon, rien que du sable à perte de vue, des petites collines, des dunes, peu de végétation et pourtant ce désert est vivant.

un peu de “vert” dans le paysage..

Soudain, dans un virage, un animal étrange nous invite à nous arrêter. C’est un chameau, mais non c’est un dromadaire, enfin voyons c’est un chameau, il a deux bosses !! le dromadaire en a qu’une !!! Peu importe, nous descendons et pour ne pas vexer le propriétaire de l’animal  nous faisons une petite ballade sur le dos de ce gigantesque camélidé. On profite pour admirer le paysage, nous sommes au niveau de la mer, et dans quelques instants nous entamerons une douce descente qui s’étale sur plusieurs kilomètres. Quelques shéquels après (il faut bien payer ce pauvre chameau qui nous a supportés !!!) nous remontons en voiture et continuons notre chemin. Il n’y a vraiment pas beaucoup de monde sur cette route, on croisera en tout et pour tout une dizaine de voitures, pas plus….. Quelques pompes à essence, un ou deux restaurants et c’est tout….le désert porte bien son nom…..

Un chameau pour mon amie Brigitte !!

La descente se termine….sur notre gauche une route qui nous indique Jéricho, ville sous administration Palestinienne depuis les accords d’Oslo. Je ne connais pas, j’ai vu la ville de loin mais je n’y suis pas allée, on nous le déconseille, c’est dangereux ou alors il faut le faire avec un groupe de touristes.J’aimerai y aller… ça se fera je l’espère… un jour….en attendant  tout le monde connaît les “trompettes de Jéricho”, un peu d’histoire quand même pour ceux qui ne s’en souviendraient pas… Jéricho fut la première ville conquise par Yoshua (Josué, qui avait été désigné par Moise à sa mort pour conduire le peuple hébreu vers la terre promise). Lorsque les enfants d’Israël arrivèrent devant la ville de Jéricho les portes se fermèrent, les habitants ne voulaient pas du peuple hébreu. Une voix céleste dit à Yoshua “faites le tour de la ville, faites le une fois pendant 6 jours, le septième jour vous le ferez 7 fois et 7 sacrificateurs sonneront le chofar” Ils firent comme demandé et le septième jour, ils firent 7 fois le tour,  7 personnes sonnèrent le chofar et la muraille de Jéricho s’écroula, laissant ainsi la libre entrée aux Hébreux.

A une quinzaine de kilomètres de Jéricho se trouve  Qumran, lieu où ont été découverts les “manuscrits de la Mer Morte”, vous ne pouvez pas le manquer, c’est un passage obligé,  juste en bas avant d’arriver devant la mer de Sel.

Des rouleaux et d’autres objets de l’époque du Second Temple ont été trouvés dans plusieurs grottes situées près de Qumran. A l’approche de l’armée romaine, les habitants de Qumran se réfugièrent dans les grottes et y cachèrent leurs documents. Le climat sec de la région de la mer Morte a conservé ces manuscrits écrits, il y a 2 000 ans, sur du parchemin.Dans les années 1950 et 1960, de nombreuses grottes firent l’objet d’études et de fouilles. Parmi les documents découverts là ainsi que dans les grottes autour de Qumran, on a retrouvé des exemplaires de tous les livres de la Bible (excepté le rouleau d’Esther). Le plus célèbre est le rouleau complet du livre d’Isaïe écrit entre le IIe siècle avant l’ère chrétienne et la destruction du site en l’an 68. C’est un endroit où il faut absolument s’arrêter.



Partager

A propos de l'auteur

http://ysa.uniterre.com/

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!