141 vues

Grippe A H1N1 : bien s’informer sur la vaccination contre la grippe A

0

grippe aGrippe A H1N1 : au-delà des polémiques sur la virulence de ce virus, il est important de bien s’informer sur la vaccination contre la grippe A.

Tout d’abord, avant d’envisager une quelconque vaccination contre la grippe A H1N1 ou tout autre virus, il convient de s’interroger sur la maladie elle-même, ensuite évaluer la nécessité du vaccin, vérifier l’innocuité du vaccin et enfin, évaluer la notion de bénéfice/risque. Par ailleurs, pour ceux qui ont déjà fait leur choix, il va falloir se préparer à résister à la propagande, aux pressions et même à l’obligation vaccinale qui se profile.

Grippe A H1N1 : Bilan


 

Tout d’abord, on est en droit de s’interroger sur le battage qui accompagne cette pandémie, car compte-tenu de la faible virulence (actuelle) de la grippe A H1N1, on peut, légitimement, s’étonner de la mobilisation médicale qui l’accompagne.

Cette agitation pourrait confirmer plusieurs hypothèses qui circulent à propos de la grippe A H1N1 :

  • Une contamination accidentelle à partir de croisement de virus grippaux aviaires et porcins.
  • Une affaire de bioterrorisme.
  • Une manœuvre de certains laboratoires pharmaceutiques.

Par exemple, il est très étonnant que la construction de l’usine de Sanofi-Avantis au Mexique soit annoncée peu de temps après le début de la pandémie. C’est trop beau pour être honnête !

Plusieurs articles peuvent vous informer sur la grippe A H1N1.

A qui profite la grippe porcine ? du Docteur Tal Schaller 12.06.2009

Vaccination obligatoire contre la grippe A?

Si à la suite de ces informations, vous ne souhaitez pas vous faire vacciner, vous savez que vous aurez à lutter contre votre entourage, votre médecin et, peut-être même, faire face à une obligation professionnelle ou générale. Vous aurez besoin d’arguments à opposer et même de moyens pour faire pression sur le médecin vaccineur, votre employeur ou d’autres services de l’État.

Comment refuser la vaccination?


 

Tout d’abord, un texte pour poser le principe de la responsabilité du patient pour son libre choix thérapeutique. Il s’agit d’un texte de Jean-Luc Martin-Lagardette élaboré avec un médecin : Modèle de déclaration de choix thérapeutique

Voici quelques textes qui peuvent servir d’appui :

  • Cas pratique pour montrer en détail la démarche que l’on peut adopter.
  • Forme de certificat que l’on peut demander aux autorités de produire afin qu’elles engagent leur responsabilité totale et entière dans les conséquences possibles de la vaccination obligatoire.
  • Texte paru dans « Pratiques de santé » recensant les textes juridiques pour justifier un refus vaccinal.

Textes à destination des médecins

  • En premier lieu, ce texte destiné aux médecins sur les conduites à tenir en cas de refus de vaccination. Il est assez effrayant de constater l’absence de doutes des auteurs qui les pousse à des mesures de coercition parfaitement scandaleuse.
  • Ensuite, un texte du même tonneau émanant du Conseil de l’Ordre du Dr Jean Pouillard, vice-président du Cnom.
  • Enfin un texte qui montre vers quoi tendent les autorités : interview du Pr Sylvie Van der Werf de l’institut Pasteur. Le Figaro.

Cet article constitue donc un dossier aussi complet que possible. Il est, bien sûr, susceptible de s’enrichir en fonction de l’actualité et des contributions de nombreuses personnes.



Partager

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.