772 vues

Rendez-vous à la Havane : Hemingway… sur la route de “Papa” à la Havana à Cuba

0

Cuba, la Havana… Cette fois-ci je vous invite  sur les traces d’Hemingway sur une île au charme fou dans cette ville, hier belle et dépravée, aujourd’hui meurtrie et déchue,  La  Havaneéternelle !

Voyage sur les pas d’Hemingway, à la Havane…  à la découverte de lieux mythiques et de l’une atmosphère unique de Cuba …

Hemingway est à l’honneur, il y 50 ans ce géant disparaissait, écrivain et journaliste engagé, il avait choisi de témoigner par sa vie et ses écrits sur le monde qui l’entourait.

 

La havane Mojitos la bodeguita del medioDe manière plus légère comment ne pas évoquer le parcours connu de tous les touristes de ” Papa ” à la Havane, le papa doble un double daïquiri au Floridita!

et les mojitos de la Bodeguita del Médio,

la Finca Vigia sa résidence sur les hauteurs où il recevait les stars d’Hollywood au bord de sa piscine.

Je vous invite sur ses traces, sur cette île au charme fou, dans cette ville hier belle et dépravée, aujourd’hui meurtrie et déchue,

 

La Havane éternelle !

la havane cuba facadesPromenade dans la nuit tiède sur le Malecon bordé de belles demeures aux façades décrépies, où l’Océan jette ses embruns en se frottant aux rochers.

Ville toute en contraste entre rires et larmes, entre misère et volupté.

Ville de sourires, de rires, de fièvre des sens où musique et corps dévoilés attisent le désir au Tropicana, le plus grand cabaret du monde à ciel ouvert installé dans sa légende, Nat King Cole, Dean Martin se produisaient au milieu de vestales affolantes…caliente…caliente…

Musique omniprésente…

Ah la nuit cubaine !

Au delà de la moiteur des nuits, de leur odeur de serre chaude et de fleurs pâmées, des rues encombrées et désertes de La Habana Vieja de ses arcades, de ses bancs, il y a les bars surchauffés lorsqu’ ils ne sont pas climatisés, ou couvrant les épaules d’une chape de fraîcheur, lorsqu’ils le sont.

* Recette du Daïquiri:

Dans un shaker, avec de la glace pilée mettre une mesure de rhum Havane Club blanc, une demi cuillerée de sucre de canne et le jus d’un demi citron vert
Remuer très fort, verser dans une coupe et boire avec une paille.

Tchin, tchin…

floridita la havana

Mais le premier est le Floridita, “la meilleure rade des Caraïbes”.

Imaginez l’ambiance de ce lieu mythique, assis là sur un des tabourets du bar ou dans un fauteuil confortablement installé sirotant un de ces fameux daïquiris glacés dont raffolait Hemingway.

Il fait chaud, le regard des hommes s’attarde sur les épaules dénudées des femmes, des parfums lourds et capiteux, des saveurs jasminées de Mariposa s’évaporent dans le brouhaha des voix, les volutes de fumée des cigares de chez Partagas, contribuent à cette ambiance irréelle d’un autre siècle, celui ou Gary Cooper, Errol Flynn accompagnaient Hewimgway, les photos en témoignent.

Je ne connais pas de meilleure manière de ” Briser la glace ” avec la grande île.

Nul besoin de vous dire que j’avais apprécié mon voyage sur cette Île qui remonte à l’année 1994,le tout début du retour du billet vert. Que de changements sûrement depuis.

Relire Hemingway avec Cuba dans la tête, le corps, le coeur.

Relire Le vieil homme et la mer ,relire Paris est une fête et penser à Cuba, chercher Cuba dans Le jardin d’Eden, dans les pages de Iles à la dérive retrouver le trajet qui sépare La Havane de la Finca.

” C’était en fait pour cette partie de la route, qu’il emportait son verre. Je bois songea-t-il, contre la pauvreté, la crasse, la poussière vieille de quatre cents ans, les enfants morveux, les feuilles craquelées des palmiers, les toitures de tôle ondulée….”

Pour terminer un petit tour à la Finca Vigia

Photos prises en 1994

la havane femme taxi

 

Notre chauffeur…

La Havane Finca Vigia

Entrée de la Finca Vigia

La légende dit qu’il y écrivit “Le vieil homme et la mer”

Salle à manger

La Havane Finca Vigia Salle a manger

Chambre d’Hemingway et la célèbre “Corona” sur laquelle il écrivait debout.
La Havane Finca vigia chambre Hemingway

La Havane Bateau le Pilar

et son bateau le Pilar

Grégorio Fuentes vivait encore à l’époque de mon voyage dans l’Ile.



Partager

A propos de l'auteur

“Malcontenta” ; Amoureuse de la vie… Clin d’oeil à Palladio, à l’architecture , à l’art, à la création… De nature espiègle, j’aime la vie, trouver le pourquoi de chaque chose, j’aime les mots, leur pouvoir sur mon imaginaire , souvent je me laisse emporter par eux vers un ailleurs qui est mien aussi…“Double je” car changeante dans la continuité…------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Mes centres d'intérêt : la nature, les grands espaces, la mer, la montagne, le désert, la musique, la lecture, l’écriture, l’art sous toutes ses formes... ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Lire, apprendre toujours et encore, rêver, créer, regarder, écouter, goûter, donner…Le blog DOUBLE JEU

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!