26 vues

Hôtel Lambert à Paris ; la période polonaise (Tourisme Paris)

0


L’Hôtel Lambert à Paris a vu passer en ses murs de nombreuses personnalités historiques et culturelles majeures. Alors que l’hôtel Lambert a subi des dommages à la suite d’un incendie, petit retour sur un chapitre de son histoire ; la période polonaise, qui fit de cet hôtel privé un grand centre politique, culturel et social polonais hors de Pologne..
 
Un important incendie a sérieusement endommagé l’Hôtel Lambert, monument classé du XVIIe siècle situé dans la pointe de l’Ile Saint-Louis, dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 Juillet derniers. Certains dommages seraient d’ailleurs irréversibles.
 
Hôtel Lambert Paris
L’Hôtel Lambert, avant
 
Vos médias habituels ont bien signalé que cet hôtel particulier avait été bâti en 1640 par Louis Le Vau, architecte du château de Vaux-le-Vicomte, et qu’il recelait des peintures de Charles Le Brun, qui décorera par la suite la galerie des glaces à Versailles, et d’Eustache Le Sueur. Ils ont également souligné la polémique qui avait entouré le rachat de l’hôtel en 2007 par le frère de l’Emir du Qatar (déjà !), Abdallah Ben Abdallah-Al-Thani.
 
Ils ont plus discrètement parlé de la « période polonaise » quand, à partir de 1843, acheté par le Prince Adam Jerzy Czartoryski, l’hôtel devint le plus grand centre politique, culturel et social polonais hors de Pologne.  
 
Le Prince Adam Jerzy Czartoryski
 
La famille princière polono-lituanienne Czartoryski descendait des Jagellons (Jogaila) et avait ses racines en Volhynie, actuel nord-ouest de l’Ukraine. Adam Jerzy (1770 – 1861) eut comme caractéristique d’être, à des périodes différentes, Président du Conseil de deux Etats antagonistes, la Russie, puis la Pologne !
Après l’échec de l’insurrection de Novembre 1830, pendant laquelle il fut élu en Janvier 1831 chef du Conseil suprême du gouvernement national polonais, le prince Adam Jerzy Czartoryski est condamné à mort par les Russes, mais la sentence est commuée en condamnation à l’exil. C’est ainsi qu’il arrive en Angleterre la 25 Février 1832, puis il s’installe définitivement à Paris en 1833, car c’est là que résidaient la plupart des Polonais en exil.
 
L’Hôtel Lambert devint le foyer de la cause polonaise en Europe, tendance aristocratique et conservatrice. Le Prince Adam Jerzy y installa diverses sociétés littéraires et d’entraide et il réussit à faire venir de Pulawy (province de Lublin) sa collection de tableaux qu’il avait cachés dans les murs de son château. Il créée également la Bibliothèque Polonaise de Paris qui perdure aujourd’hui au n° 6 du quai d’Orléans, toujours dans l’Ile Saint-Louis. 
 
L’hôtel Lambert fut le théâtre, à cette période, de magnifiques réceptions où se côtoyaient l’aristocratie française et polonaise. On y voyait notamment Chopin et George Sand, Delacroix, Lamartine, Balzac, Berlioz, Liszt, Adam Mickiewicz, etc……
 
Frédéric Chopin jouant une Polonaise à l’Hôtel Lambert
 
L’Hôtel Lambert est désormais un lieu privé et était en travaux depuis trois ans, travaux qui avaient soulevé une importante polémique en raison de leur inadaptation au cadre historique (on parlait entre autres d’un ascenseur à voitures !). On peut d’ailleurs s’étonner qu’un tel patrimoine chargé d’histoire soit tombé dans l’escarcelle de la famille royale du Qatar. On ne peut qu’être attristés par ce nouveau coup du sort.
 
 
 

Découvrir le blog de Gilles en Lettonie





Partager

A propos de l'auteur

Découvrez le blog Gilles en Lettonie : La Lituanie, la Lettonie, l'Ukraine et leurs environs, vus par un retraité Français, amateur d’Histoire...

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.