44 vues

Connaître Argentine … ma randonnée de chaque matin

0

argentineOn s’étonne trop de ce qu’on voit rarement et pas assez de ce qu’on voit tous les jours. Madame de Genlis

Tous les jours il faut faire quelque chose pour être en forme, n´est-ce pas?


Donc, comme nous habitons à Rosario, Argentine, nous avons la côte du fleuve Paraná pour faire une belle randonnée tôt chaque matin.


Et vous savez, nous sommes encore dans un sorte de «printemps d´automne» par ici.
La température d´aujourd´hui montait à 20° à 8 :30hs.
Il serait une autre journée presque de printemps.
Ça donnait envie d´une belle promenade.

Les sentiers où l´on marche sont couverts par les branches des arbres. Ça donne du plaisir ! Un peu d´ombre dans les matins toujours chaleureux.


On passe par une pelouse fraîche et ensoleillée.

La vue du long fleuve et des îles voisines, l´aperçu tout loin du pont qui relie Rosario et Victoria, c’est superbe.

Comme c´est beau notre large fleuve Paraná.
On est tellement habitué à le voir chaque jour…

Pendant tout le parcours on profit de l´ombre des grands arbres et des chants des oiseaux.
C´est joli.

Le fleuve apparaît parmi les arbustes, comme un miroir.
On voit que tout le monde fait la même chose que nous deux : quelques uns marchent, les plus jeunes ou mieux entraînés courent.
Il y a bien d´autres qui vont en vélo ou rollers.
On voit à droite la «Maison du Tango».
Dans un ensemble le salon des classes de tango, un bar et un restaurant avec toute l´ambiance.

Pendant le parcours on passe par tas de voies différentes.
Ils sont presque 3,5km de chemin, en aller et après retour chaque matin.

Le fleuve Paraná apparaît encore une fois en arrière les grands arbres.
Comme il est beau ce printemps d´automne.
L´été ne veut pas partir.
Les doux rayons de soleil donnent son éclat à la nature.

Ce graffiti au-dessus est peint sur une sorte de petit monument, placé à côté du sentiers, dédié à la diversité.
Le jeu des mots «C/CD» devient «Calavera Don´t Chilla».
Voilà la célèbre citation en espagnol et anglais mélangés avec l´argot, qui voudrait dire «Celui qui sort la nuit n´a pas droit à se plaindre»
Une brume légère se pose sur l´eau.
Les sentiers passent par des passages flanqués des arbres frais.
À côté de notre route il y a des parcs, pleins des arbres.
La côte, le fleuve, toujours présente.

On arrive tout en haut du Parc d´Espagne
La vue dès l´escalier.

Voilà le cœur du Parc de l´Espagne. C´est l´étonnant monument inauguré par les rois Juan Carlos et Sofía de Espagne.
On y trouve le College Espagnol, un amphithéâtre et une salle d´expositions.

Voici, je me demande : « Est-ce que je dois monter toutes ces marches ? »
Et…. j´arrive… Mon cœur bat. On commence le retour.
Voici une autre vue superbe.

On y voit encore une fois des beaux palmiers. Quelques uns ont des fleurs.

On passe par un des clubs de pêche. Ils sont en bas. Il faut descendre par escalier ou ascenseur.
Le matin c´est un très bon moment pour la pêche, bien à la ligne ou en utilisant le filet.

Il y a des filles qui aiment faire de la gym sous le soleil.

Voilà l´endroit où les jeunes font des concours de vitesse et de sauts en patinette.
On rentre un peu plus lentement.
La vue est si belle qu´on a mal à éprouver la fatigue.
La côte et le précipice sont en pleins travaux d´aménagement. Il y a quelque temps, les eaux ont commencé à affaiblir les murs naturels, voilà pourquoi la mairie fait des travaux.
Les rayons du soleil, de l´eau, les arbres.

On continue le retour par les sentiers près du Musée d´Art Contemporain (M.A.C.R.O.) placé dans les anciens silos sagement renouvelés pour cet objet.
Voyez-vous quelles couleurs.

Un bon moment pour se promener tranquillement en bateau.

L´affiche annonce la demi marathon du samedi 10 mai, sponsorisé par Adidas.
Je crois que nous allons y participer.
Ce sont seulement 21km.
On aura toute la journée pour atteindre l´arrivée, n´est-ce pas?
Après presque une heure et demi de marche, on arrive au Boulevard Oroño.
On va prendre le petit-déjeuner chez soi.
Nous sommes heureux.
Nous commencerons la journée d´un esprit tout à fait différent.
L´Origami, les voyages et les endroits du monde. Rosario, Argentine.



Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!