720 vues

La Lycie, l’une des plus belles régions de Turquie

1

La Lycie est l’une des plus belles régions de Turquie pour ne pas dire la plus belle. Son environnement et son climat très méditerranéens qui se révèlent à travers sa végétation et ses paysages, lui  donnent de nombreux atouts auprès des touristes à la recherche de la meilleure région à explorer pour séjourner en Turquie pour la première fois (ou pas).

 


La Lycie, entre terre et lumières sur la côte méditerranéenne turque

Longtemps d’accès difficile, la Lycie est donc peu touchée par le tourisme de masse même si la ville d’Antalya, toute proche, a toutes les faveurs des voyageurs sur la riviera méditerranéenne turque.

Une richesse historique et forte densité de sites archéologiques

Son climat est très agréable (jamais excessivement chaud l’été et doux l’hiver). Autre avantage indéniable pour les amoureux d’histoire, la Lycie est parsemée partout de vestiges antiques comme les sites de Phaselis, Myra Kale, Olympos Xanthos, Letoon, Patara, Kekova pour ne citer que les plus connus.

Pour planter le contexte historique, la Lycie était un ancien royaume grec dont la capitale était Xanthos. Elle est aujourd’hui une région de Turquie intégré dans la riviera turque. La Lycie possède des marqueurs culturels très faciles à repérer et ce sont les tombes qui en sont les premiers symboles puisqu’elles étaient assez originales et c’est le site de Myra Kale qui représente cet art de la sépulture avec des tombeaux en forme de barques renversées et surtout des cimetières verticaux creusés à flanc de falaise. On peut visiter de nombreux sites riches en vestiges.

Une nature sauvage entre mer et montagnes

C’est aussi Kelebek Vadisi, la vallée des papillons, un endroit magique, vallée encaissée entre mer et falaise, accessible uniquement en bateau ou à pied par un chemin de chèvres, la plage d’Ölüdeniz, la plus photographiée car superbe mais malheureusement envahie par l’industrie touristique, Fethiye, port de plaisance chargé d’histoire et encore authentique, Olympos, ville gréco-romaine ensevelie sous une végétation presque tropicale, et la montagne aux chimères, lieu mythique où le sol laisse s’échapper des petites flammes qui ne s’éteignent jamais…
Tout le long de cette côte sauvage se succèdent les petites criques d’eau turquoise (du côté de Kaş, de Finike) et les grandes plages de sable blanc (Patara (Gelemiş), Çıralı) (ce sont les plus belles plages de Turquie).
Antalya se trouve en Pamphylie, mais tout près de la Lycie et est présentée en photos ici.


Quelles sont les villes et les sites incontournables en Lycie?

Fethiye ; la porte d’entrée de la Lycie

Ville balnéaire plutôt mignonne, c’est la porte de la Lycie.

Fethiye riviera méditerranéenne turque

Plage de Fethiye

Fethiye barque de pêcheur

Plage à Fethiye

Bord de riviera méditerranéenne à Fethiye

Demre Kale ; entre les tombes de Myra et la légende de Saint Nicolas

Difficile d’éviter cette étape de Demre Myra Kale puisque Myra est le site d’une  nécropole rupestre. On y découvre le site le plus représentatif de l’époque lycienne, avec des dizaines de tombes sculptée à la verticale à flanc de falaises.

Necropole lycienne de Myra Kale

Une fois qu’on quitte la nécropole, on fait un petit passage par l’église orthodoxe de saint Nicolas d’où est né depuis quelques décennies un marketing autour du Père Noël, puisqu’il est partout présent dans les boutiques de souvenirs. Cela renvoie une impression folklorique et quelque peu décalée.

Demre statue du père noel en Turquie

Eglise orthodoxe saint Nicolas à Demre

Patara

Cette ville lycienne doit son statut d’étape incontournable au fait qu’elle fut port de la capitale de Lycie : Xanthos. On y admire aussi des vestiges qui traduisent l’importance de Patara et la beauté de sa plage explique pourquoi beaucoup de touristes ont envie de se baigner ici pour profiter des joies balnéaires sur la riviera méditerranéenne.

 

Olympos ; plage de rêve et site archéologique

Autant le reconnaître, Olympos est principalement connue des touristes en raison de sa plage magnifique. On les comprend, il ne faut pas manquer la plage d’Olympos, mais ce n’est pas que cela! Nichée dans une vallée encaissée au climat quasi-tropical, Olympos a une identité gréco-romaine. L’environnement est très verdoyant malgré la présence de la mer, on a l’impression de devoir traverser une jungle luxuriante pour atteindre la plage, tout en admirant les vestiges et ruines qui sont éparpillés sur tout le site.

 

Phaselis

Phaselis est une cité antique située dans la province d’Antalya à une dizaine de kilomètres au sud-ouest de la station balnéaire de Kemer et à 57 km d’Antalya.
La ville aurait été fondée en -690 par des colons Rhosesiens. Phaselis fut le plus important port de l’ouest du pays Lycien pendant des siècles, de par sa position privilégiée sur la route maritime reliant la Grèce à la Syrie.
La ville exportait notamment du bois issu de l’arrière-pays, ainsi que des roses destinées à la production de parfums. 
Phaselis sera sous domination perse au milieu du VIe siècle av. J.C., elle ne sera libérée qu’en -469 en même temps que le reste de la Lycie 
Phaselis s’alliera ensuite au général grec contre les Perses, mais contraint de verser un fort tribut. Alexandre le Grand sera le libérateur en -333, il attaquera ensuite Termessos la rivale de Phaselis. Phaselis passe ensuite sous domination des Lagides jusqu’en -197, puis des Séleucides avant de repasser sous domination rhodienne.
Libérée, en -150, Phaselis rejoint la Confédération Lycienne avant d’être conquise par des pirates puis être rattachée à l’empire romain. Conquise en 1158 par les Seldjoukides, Phaselis sombre ensuite.

Phaselis vestiges du site antique

 Phaselis ruines

Phaselis vestiges romains

Phaselis vestiges de l'amphitheatre

Phaselis vestiges romains

Phaselis site archéologique

Phaselis arcades

Phaselis écritures anciennes

Phaselis vue sur mer depuis le site archéologique

Au milieu de la ville, on trouve une grand-rue. Dans sa partie méridionale se situe la porte d’Hadrien  commémorant la visite de l’empereur en 129. Le long de cette rue on peut également trouver les ruines d’échoppes et d’endroits publiques, tels les thermes romains, trois agoras ou encore des théâtres de la même époque. La ville possédait également un aqueduc à l’époque romaine.



Partager

A propos de l'auteur

Byzance, Constantinople hier, Istanbul aujourd'hui, ville magique, carrefour des civilisations, de siècles d'histoire.Ville, unique au monde, située sur deux continents.-> Découvrez le blog Istanbul en photos

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!