105 vues

Mur de Berlin : Mauerfall, l’erreur providentielle (Histoire allemande)

0

mur1murdeberlinTout le monde en parle aujourd’hui et en parlera encore longtemps. Il y a 20 ans, le Mur de Berlin tombait, marquant ainsi le début de l’effondrement du bloc de l’Est et de l’empire soviétique mais aussi la vraie fin de la deuxième guerre mondiale, près d’un demi-siècle après l’arrêt des combats.

Je n’ai pas l’intention de rappeler ici tous les détails de cet évènement, ils sont dans tous les journaux, sur toutes les télés et toutes les radios. Je vais simplement revenir sur l’erreur providentielle qui a rendu possible ce tournant historique sans effusion de sang.

Dans les mois qui précèdent, les signes avant-coureurs d’un changement majeur s’accumulent. La Hongrie ouvre ses frontières au printemps, permettant un passage à l’ouest sans contrôle, les Allemands de l’Est étant autorisés à voyager dans ce pays “frère”. En août, un leader de Solidarnosc devient Premier ministre de la Pologne. En octobre, Mikhael Gorbatchev, venu à Berlin Est pour célébrer les 40 ans de la RDA, déclare que tout recours à la répression armée est à exclure. Les manifestations se multiplient, les têtes valsent.

La vidéo qui suit a été tournée dans la nuit du 9 novembre 1989. A un point de passage officiel, le checkpoint de Bornholmer Strasse, la foule s’amasse et demande à passer du côté ouest de la ville. Pourquoi tant de monde ? Parce qu’un message non autorisé du gouvernement est-allemand a été diffusé par erreur lors d’une conférence de presse, disant que tout le monde aura le droit de passer librement.

Les gardes sont dans la confusion la plus totale, ils n’ont aucune instruction officielle. Ils refusent d’ouvrir les barrières puis ils laissent passer quelques personnes au compte-goutte, en leur précisant qu’elles n’auront pas le droit de revenir.

Mais les gens qui se pressent les exhortent à ne pas être stupide et à comprendre toute la portée de ce qui arrive. Ils demandent à ce qu’il n’y ait pas de violence. Les soldats, déstabilisés, font appel à leur supérieur par radio pour lui expliquer la situation. Il refuse d’autoriser le passage.

Alors, contre l’ordre qui vient de leur être donné et en dépit des risques qu’ils prennent à l’ignorer, dépassés, ils ouvrent les portes en grand.

Et tout bascule.

Très belle journée à vous

Besoin d’aide pour préparer votre voyage en Allemagne?

Des questions auxquelles n’ont pas répondu notre guide de voyage sur l’Allemagne ou les brochures officielles de l’office du tourisme ? Les voyageurs, expatriés et autochtones spécialistes de l’Allemagne vous répondent!



Partager

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!