Mother India, de Manil Suri

Mother India, de Manil Suri 1Ce livre qui avait fait l’objet de critiques élogieuses sur d’autres blogs m’a très vite ennuyée. Et ce en raison de ce personnage de femme qui s’enferme dans son rôle de mère parce qu’elle n’est pas heureuse en amour. Et devient possessive, exclusive, tout au long de ce long roman.


Mother India, de Manil Suri 2Si bien qu’à la longue, je l’ai tout bonnement prise en grippe. Le seul personnage réellement intéressant à mes yeux est le père de Mîra, homme à la grande ouverture d’esprit, qui encourage l’émancipation des femmes et proscrit toutes les religions en raison des atrocités qui sont commises en leur nom.

Bien sûr on peut retenir de ce livre le contexte historique dans lequel il se situe, à savoir quelques années seulement après la partition de l’Inde en deux nations : l’Inde et le Pakistan. Ce contexte a son importance dans l’histoire, mais j’ai justement trouvé qu’il occupait bien peu de place dans l’ensemble. Car il n’est évoqué qu’assez froidement par l’héroïne qui vit ces événements sans jamais se sentir impliquée, tant elle n’est concernée que par son amour fusionnel avec son fils.

 298 Visites au total,  1 aujourd'hui

1 réflexion sur “Mother India, de Manil Suri”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *