Critiques de livres et livres de voyage

Eloge des voyages insensés de Vassili Golovanov : à la rencontre des Nenets

Par Christine Heyde-Bétancourt, le Juil 2, 2014 - essai livre, livre de voyage

Eloge des voyages insensés, de Vassili Golovanov… Bien plus qu’un récit de voyage, un véritable périple dans le Grand Nord … Une critique de Christine Heyde-Bétancourt pour vous convaincre de partir à la rencontre des Nenets!

Eloge des voyages insensés de Vassili Golovanov : à la rencontre des Nenets 1

C’est le titre de ce livre qui avait en tout premier lieu attiré mon attention. Un titre qui laissait présager qu’il ne s’agissait pas d’un simple récit de voyage. Et je n’ai pas été déçue car c’est effectivement bien plus que ça. Ce périple dans le grand Nord effectué par l’auteur, un journaliste russe plutôt désabusé qui a longtemps porté en lui cette expédition avant de la concrétiser, est une initiation. Initiation pour lui bien sûr, mais aussi pour le lecteur, qui découvre l’île  de Kolgouev, polaire et presque désertique. Et avec elle sa flore, sa faune, et surtout ses habitants peu nombreux : les Nenets.


Les faits, les impressions, les sentiments divers et opposés ressentis, les contes et légendes liés à cette île ; tout se mêle en une prose lyrique qui fait de ce livre une œuvre assez magique et totalement inclassable.

Ma préférence va aux deux premières parties des quatre qui composent l’ensemble. Intitulées le livre du rêve et le livre de la fuite, elles sont pour moi les plus belles et les plus poétiques. Car elles font la part belle à l’imaginaire de cet homme qui a tant rêvé de cette île. Une île fantasmée et idéalisée (« C’est l’idée de l’île que j’ai aimée, bien avant d’y mettre le pied »). Les deux suivantes, le livre de l’expédition et le livre des destins, sont le journal de l’aventure puis de son achèvement et fourmillent de détails sur les écrits d’autres explorateurs qui ont avant lui fait l’expérience de la vie sur ce territoire perdu au bout du bout du monde. Un territoire vu comme une quête du Graal qui donnera sens à sa vie…à la vie.  Et la conclusion de ce récit montre que cette quête n’aura pas été vaine, même si la conquête fut coriace.

 263 Visites au total,  1 aujourd'hui

Christine Heyde-Bétancourt

Grande lectrice de romans. Passionnée de théâtre, de littérature et d'écriture. __________________________________________________________________________________________________________________ Tasse de thé : le blog d'Aliénor _____________________________________________________________________________________________________________________ Contactez la sur sa messagerie

Commentaires

Le Mar 21, 2012 à 14 h 15 min, Joëlle Dachelet- Gîte Ornithologique a dit :

Dans cet esprit un beau film http://www.jonfaceauxvents-lefilm.com/

Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.