101 vues

De Bangkok au Myanmar Birmanie : chaleurs et délices

0
myanmarmyanmar4Entre modernité et traditions, authenticité et technologies, Bangkok et ses contrastes.
Chao Praya River.

4 novembre 2004. Dans l’automne hexagonal, un vol se prépare au départ de Toulouse…Munich puis Bangkok. Dans cet état, entre un vague sentiment de tristesse de laisser le temps ici présent et une grande excitation de cet inconnu qui arrive, qui est là, si proche…dans cet état d’entre deux, je décolle pour la Birmanie, aussi appelée Myanmar. Des heures de vol après, atterrissage Bangkok. La polaire au fond du sac et la promesse de ne plus y toucher.

Entre modernité et traditions, authenticité et technologies, Bangkok et ses contrastes. Chao Praya River. Visite du Grand Palais, des canaux, de la rue Khao san, des quartiers, de l’ambassade du Myanmar…pour le visa. Vol pour Yangon ou Rangoon (ah au fait? Quelqu’un un a vu le film? c est bien? Il parait que ca a été tourné en Malaisie…). capitale de la Birmanie. je lis les pages Histoire et politique du Lonely Planet. Boycott. Dictature militaire. je me questionne… Impressions….. Impressions indéfinies.

Chambre assez affreuse pour une arrivée. Je dors bien ceci dit. 12h sous le ventilo. quel bonheur. dehors…Impression d’être en Inde…y a 30 ans peut être. Du monde, partout, des rues bondées, des façades sans couleurs, du betel à terre, de la poussière, chaud…. La magie n’a pas commencé ce soir là pour moi. Sourires. 15 heures de bus cahotant après, arrivée à Mandalay. 2eme ville du pays, 700 kms au nord. balade dans la ville, ses marchés d’odeurs et de couleurs, un moine en guise de guide vers les monastères et autres pagodes. Bouddha couché,Bouddha debout, Bouddha assis, en stuc, en or, souriant, main vers le sol, mains qui méditent, mains qui protègent, Bouddha est partout…

Amarapura, Sayaing, Mingun. Les noms autrefois difficiles à prononcer deviennent familiers. Schwedigon, Schwezigon, NyangU, Amarapura, Schwengyen, ayerwarrady, etc… C’est Diwali. Les hindous fêtent les lumières. Les manèges tournent..des petites roues tournent sous le poids des hommes, les enfants rient…Toujours, les enfants rient sur les manèges. Qu’ils soient grandioses ou simples. bagan. Plaine longeant le fleuve. 4000 stupas. Au moins. des anciens, des rénovés. non, c’est pas au patrimoine de l’UNESCO. Y a une ligne électrique ou une route. C’est dommage. Espérons que les vestiges résistent… Le lever du soleil au petit matin. Le coucher de soleil. Sublime…. 200 kms en 9 heures de bus et voilà Kalaw.

Trek dans les petites montagnes birmanes. Culture du thé, du riz, sourires des gens. le coq a chanté toute la nuit, la nuit fut courte sous les étoiles. Lac Inlé. Nyangschwe. Bateau pour partir à la rencontre des marchés, des pêcheurs, des fleurs de lotus… Taunggy. fin novembre. Le balloon’s festival. incroyable 40000 personnes par soir et 100000 le soir de la pleine lune. Festival très connu des birmans. des montgolfières illuminées de bougies ou portant un feu d’artifices s’envolent…une ambiance incroyable. Je vous transmets des photos dès que possible pour que vous voyiez. 19 heures de bus plus tard revoilà Rangoon. Plus de plaisir qu’à la première entrevue. Mélange d’Inde, de Chine, Rangoon… Cinéma. Film indien. balade dans la ville, dernière balade à Swchwedigon. Un chauffeur de taxi poète et philosophe sur la condition de son pays. Le peuple? il ne peut rien faire…. le gouvernement? Aveugle sur le futur… mingalabar. Un pays attachant, des gens attachants…soupirs. J’en ai rêvé cette nuit…Le voyage continue.cartebirmanie



Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!