Création et Histoire de de Vilnius; une ville devenue la capitale de la Lituanie

Comment a été créée la ville de Vilnius devenue depuis 1918 la capitale de la Lituanie? L’histoire de Vilnius est ponctuée de nombreux soubresauts. Tout commença un 25 janvier 1323 …


grand duc gediminas
Le Grand-duc Gediminas

Histoire de Vilnius : 1323, la création de Vilnius loin des légendes

Lorsqu’ils visitent Vilnius, il est raconté aux touristes une belle légende, celle de la création, en 1323, de la ville, où se mêlent songe, loup de fer et grand-prêtre. La réalité est quelque peu différente.
En effet, des fouilles effectuées à l’emplacement du Vieil Arsenal, au confluent de la Neris et de la Vilnia, ont montré que le site était déjà occupé au 4ème millénaire avant Jésus-Christ, et qu’il y avait des habitants sur la colline dite de Gediminas elle-même au 1ermillénaire avant J.C.. Ce qui fait que Vilnius est d’un âge comparable à celui d’Athènes et de Rome.
Né vers 1275, Gediminas devient Grand-duc de Lituanie en 1316. En 1322, il écrit au Pape Jean XXII (Pape de 1316 à 1334) pour lui annoncer sa volonté d’adopter le catholicisme. Le 25 Janvier 1323, il envoie une lettre en latin, soulignant qu’elle avait été écrite « dans notre ville de Vilnius » ; c’est ce jour qui est considéré comme la date de naissance de Vilnius.
Création et Histoire de de Vilnius; une ville devenue la capitale de la Lituanie 1
Le Pape Jean XXII
Le 26 Mai 1323, il envoie plusieurs lettres, cette fois en Lituanien (ce qui en fait les exemplaires d’écriture manuscrite lituanienne les plus anciens), aux citoyens de Lübeck, Rostov, Sund, Greifswald, Stettin et Gotland, ainsi qu’aux moines des ordres Dominicain et Franciscain, pour les inviter à s’installer dans sa nouvelle capitale. Incidemment, il précise qu’l y a déjà dans Vilnius deux églises catholiques, une dominicaine et une franciscaine, alors que la Lituanie ne sera officiellement baptisée qu’en 1386-1387.
Mais en fait, pour les Teutoniques, cette apparente volonté de conversion n’est qu’une ruse de Gediminas pour accroître sa suprématie et se débarrasser d’eux (ils n’ont pas entièrement tort …..). Les guerres entre le Grand-duché de Lituanie et l’Ordre Teutonique ne cesseront qu’au XVème siècle, grâce notamment à la victoire lituano-polonaise de Žalgiris (15 Juillet 1410).
Avec le dernier des trois partages de la Pologne – Lituanie, Vilnius perdra son statut de capitale d’Etat souverain pour ne plus devenir que la capitale d’une province russe.
Création et Histoire de de Vilnius; une ville devenue la capitale de la Lituanie 2
La tour de Gediminas à Vilnius, reste du château d’en-haut
Redevenue capitale de la République de Lituanie avec la déclaration d’indépendance du 16 Février 1918, Vilnius sera occupée militairement par la Pologne à partir d’Octobre 1920 jusqu’en Octobre 1939 où elle redeviendra capitale de la Lituanie, après l’occupation de la Pologne par la Russie soviétique. Russie soviétique qui l’occupera à son tour pour 50 ans à partir de Juin 1940.
Sur la statue ci-dessous de sa statue, sur la place de la cathédrale à Vilnius, on remarquera que le Grand-duc Gediminas tient son épée par la lame et non par la garde, signe qu’il était avant tout un homme de paix. Ce qui ne l’a pas empêché d’agrandir considérablement le territoire de son Etat à la pointe de l’épée……
Création et Histoire de de Vilnius; une ville devenue la capitale de la Lituanie 3

Biographie du grand duc Gediminas

Comme nous l’avons dit précédemment, Gediminas est né vers 1275 et devient Grand-duc de Lituanie après le décès de son frère Vytenis en 1316 (donc à 40 ans passés). Il dirigera le Grand-duché de Lituanie pendant 25 ans. Son titre exact était Gedeminne Dei gratia Letwinorum et multorum Ruthenorum rex, soit « Gediminas, par la grâce de Dieu, Roi des Lituaniens et de nombreux Ruthènes ».
Outre une gloire de chef militaire, contre principalement les Chevaliers teutoniques, sa réputation est surtout celle d’un diplomate ayant attiré l’attention de l’Europe sur la Lituanie. C’est dans les lettres que Gediminas a adressées au Pape Jean XXII (fin 1322) et aux Etats d’Europe occidentale que le nom de Vilnius est mentionné pour la première fois. L’année 1323est, de ce fait, considérée comme la date officielle de la fondation de Vilnius. Dans ses lettres, alors qu’il était toujours païen, il informait le Pape des privilèges déjà attribués aux Dominicains et aux Franciscains, et il demandait que des légats lui soient envoyés afin qu’il soit baptisé.
Création et Histoire de de Vilnius; une ville devenue la capitale de la Lituanie 4
La statue de Gediminas à Vilnius. Il tient son épée par la lame, en signe de paix.
Ayant reçu une réponse favorable du Pape, Gediminas envoya alors des lettres, datées du 25 Janvier 1325, aux principales villes de la Hanse pour offrir le libre accès de ses domaines aux hommes de tous ordres et de toutes professions pour travailler la terre. Les prêtres et les moines étaient également invités à venir et à construire des églises.
Néanmoins, Gediminas repoussa les frontières et l’influence du Grand-duché de Lituanie loin à l’est et au sud, annexant Vitebsk et la Volhynie, ainsi que des terres slaves de la Rus’. Une armée lituanienne s’approcha même de Berlin. A l’époque de Gediminas, le territoire de l’Etat lituanien doubla de surface.
Création et Histoire de de Vilnius; une ville devenue la capitale de la Lituanie 5
La progression du territoire du Grand-duché de Lituanie entre le 13e et le 15e siècle
Il s’attache à Gediminas la légende de la création de Vilnius. Alors qu’il était en train de chasser, venant de sa capitale Trakai, Gediminas se reposa sur une colline au confluent des rivières Néris et Vilnija. Là, il rêva d’un loup de fer qui hurlait comme une centaine de loups. Demandant à Lizdeika, son grand prêtre païen d’interpréter ce rêve, celui-ci répondit : « Ce que les dieux ont décidé pour le souverain et pour l’État lituanien, peut arriver : le loup de fer se trouve sur une colline sur laquelle seront érigées une forteresse et une ville – la capitale de la Lituanie et la résidence des souverains. La forteresse cependant doit être forte comme le fer, alors sa renommée aura le plus large écho à travers le monde. »
A la vérité, d’après des fouilles archéologiques, des hommes étaient déjà installés en ce lieu stratégique depuis au moins le XIe siècle.
Gediminas mourut le 29 Décembre 1341, probablement lors d’un coup d’Etat, et son corps brûlé suivant la tradition totalement païenne. Il laissait 7 fils et 6 filles. Le pouvoir revint initialement à Jaunutis, mais qui fut déposé par ses frères Kęstutis et Algirdas.
Gediminas fait partie, avec Mindaugas et Vytautas (fils de Kęstutis), des plus grands dirigeants lituaniens de tous les temps. Il donna naissance à la dynastie des Gediminides (en Lituanien : Gediminaičiai), dont sont issus, entre autres, les Jagellons et les Czartoryski  polonais et les princes russes Galitzine et Trubetskoy. Il se dit même que la Reine Elisabeth II d’Angleterre est descendante de Gediminas !……   
Pour en savoir plus sur Vilnius

Découvrir le blog de Gilles en Lettonie


 

 460 Visites au total,  5 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *