2 122 vues

Voyagee en Transsibérien de Saint-Pétersbourg à Pékin : 5 conseils pratiques

1

transsiberienUn voyage comme Saint Petersbourg Pekin en Transsibérien nécessite bien entendu des préparatifs. On ne part pas à la légère, surtout lorsqu’on n’a qu’un mois de vacances. Voici 5 conseils pratiques pour préparer son voyage en Transsibérien de Saint-Pétersbourg à Pékin …

Nous nous sommes retrouvés plusieurs fois dans des petits troquets pour réfléchir sur notre voyage « transsibérien 2008 » en nous aidant du guide de voyage Lonely planet,  assez simple d’utilisation et très clair.

 

L’itinéraire du Transsibérien Saint Petersbourg – Pekin

Nous avons défini un itinéraire, des lieux où nous souhaiterions nous arrêter puis les modes de locomotion : nous prendrons le train sauf pour le trajet Iékatérinbourg à Irkoutsk que nous ferons en avion pour gagner du temps et profiter pleinement du lac Baïkal.

Voyage en Transsibérien : les formalités administratives

Il faut obtenir trois visas :  le visa russe, le visa mongol, et le visa chinois. Les visas sont payants (de 35 € à 60 € chacun). Une photo d’identité est demandée pour chaque pays. Votre passeport doit être en cours de validité.

S’il vous manque du temps, vous pouvez passer par Action Visas. Mais, nous vous conseillons de passer directement par les ambassades si vous vous voulez faire des économies.

Faut-il recourir aux services d’une agence pour voyager en Transsibérien ?

Soit on part complètement à l’aventure sans passer par une agence. L’avantage, c’est la liberté que cela procure. L’inconvénient, c’est que les billets de transsibérien ne sont pas si faciles à obtenir en France. On peut aussi décider de prendre les billets sur place mais on n’est pas sûr d’en trouver surtout à cette période de l’année et si votre temps est limité ce n’est pas la meilleure solution.

Soit on passe par une agence de voyage de préférence spécialisée sur les destinations en prenant une formule qui vous prend en charge de A jusqu’à Z. Mais est-ce comme ça que l’on apprécie vraiment ce voyage ?

Nous avons plutôt choisi une solution alternative qui est de passer par une agence de voyage juste pour prendre les billets et faire le reste par soi même.

Où dormir bien et faire des économies ?

A part quelques nuits à l’Hôtel, notamment à Saint Petersboug, à Irkoutsk et Oulan Bator, nous avons dormi la plupart du temps en Auberge de Jeunesse. Meilleur rapport qualité/prix, et sous la tente une nuit au lac Baïkal.

Que faut-il apporter avec vous ?

Inutile de décrire le contenu de nos sacs à dos respectifs. Mais le strict nécessaire fera l’affaire. N’oubliez pas le nécessaire de toilette, des couverts, gamelles, des lampes de poches et de la nourriture (saucisson, boîtes de conserve pour le train) et bien entendu vos appareils photos !

Crédit photo : tourmagazine.fr



Partager

A propos de l'auteur

Retrouvez tous les textes originaux sur Transsibérien 2008

Un commentaire

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!