Quand Palanga était en Lettonie (1918 – 1921)

Quand Palanga était en Lettonie (1918 – 1921) 1
Palanga est aujourd’hui la station balnéaire la plus grande et la plus connue de Lituanie. Mais, depuis la première mention de son nom en 1161, quand le Roi Valdemar 1er de Danemark y débarqua avec son armée, la région a connu bien des vicissitudes au cours de son histoire.

Il faut dire qu’elle était, notamment entre le XIIIe et le XVe siècle, au croisement de deux forces antagonistes : d’un côté, les Chevaliers Teutoniques qui voulaient assurer la continuité entre leurs possessions de Prusse orientale (Memel – devenue Klaipėda – sera prussienne puis allemande ddu 29 Juillet 1252 jusqu’à 1923) et celles de Livonie, en s’assurant de la possession de la côte ; de l’autre, le Grand-duché de Lituanie qui avait besoin d’un débouché maritime. Palanga sera rattachée « définitivement » à la Lituanie en 1435.

C’est Šventoji, aujourd’hui rattaché administrativement à Palanga, qui fut le grand port lituanien du XVIIe siècle, notamment à partir de 1679, quand le Roi Jean II Sobieski le loua aux marchands anglais. Mais, pendant la Grande Guerre du Nord, les Suédois s’emparèrent de Palanga en 1701, ravagèrent la ville, détruisirent les ports de Palanga et Šventoji (parait-il à la demande des marchands de Riga) et bloquèrent leur entrée avec des rochers.

Après les trois partages de la Pologne – Lituanie (1772, 1793, 1795), Palanga devint une ville de l’Empire de Russie. En 1819, les autorités tsaristes décidèrent de rattacher Palanga, jusque là dépendant du Gouvernorat de Kaunas / comté de Telšiai, au Gouvernorat de Courlande. La frontière entre le Royaume de Prusse (puis Empire d’Allemagne à partir de 1871), et l’Empire de Russie passait alors entre Nemirseta (3 km au sud de Palanga) et Palanga, cette dernière étant un check point entre les deux empires.

Quand Palanga était en Lettonie (1918 – 1921) 2

Le 13 Juillet 1824, le domaine de Palanga fut acheté par le colonel comte Mykolas Juozapas Tiškevičius, dont le petit-fils, Feliksas, fit construire le château que l’on connaît aujourd’hui (abritant le musée de l’ambre), faisant appel à l’architecte-paysagiste Edouard François André pour le parc.

La conséquence du rattachement de Palanga en 1819 à la Courlande fit que, lors de l’indépendance des trois Etats Baltes en 1918 (Lituanie : 16 Février – Estonie : 24 Février et Lettonie : 18 Novembre), la ville devint lettone. 

Quand Palanga était en Lettonie (1918 – 1921) 3
La grotte de Lourdes, dans le parc du château du comte  Tiškevičius (en haut, troupes lettones)
Mais, comme elle était peuplée essentiellement de Lituaniens, un accord intervint le 27 Mars 1921 entre la Lettonie et la Lituanie, et le 30 Mars 1921  Palanga et Šventoji furent rattachées à la Lituanie. A partir de cette date, Palanga suivit le sort de la Lituanie, notamment l’occupation soviétique, avec la particularité du territoire de Memel / Klaipėda ré annexé par les Allemands le 22 Mars 1939, faisant de nouveau de Palanga une ville-frontière.  
    

Quand Palanga était en Lettonie (1918 – 1921) 4
Entrée des troupes lituaniennes à Palanga en 1921

Découvrir le blog de Gilles en Lettonie



 288 Visites au total,  3 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *