773 vues

Randonnée Pyrénées : Les lacs de Liantran (1824 m)

2

LiantranLiantran1

Partons en Randonnée dans les Pyrénées à la découverte des magnifiques lacs de Liantran …

Topo: Carte IGN n° 1647 OT- Vignemale-Ossau-Arrens-Cauterets.
Le départ de notre rando s’effectue depuis le lac d’Estaing (1168 m ) situé dans le Val d’Azun. La journée s’annonce superbe!

D’abord, nous remontons tranquillement la vallée de Bun…


au milieu de troupeaux de vaches, moutons…et aussi de chevaux.
Nous laissons derrière nous la cabane de l’Oelhestre.
Les fleurs, nombreuses en cette saison, vont  jalonner notre parcours.
Après le passage du pont de Plasi (1323 m), le sentier monte en lacets,
dans une sapinière.
Au sortir de la forêt, une toute autre vue,…

Le sentier est moins pentu,
et le cadre magnifique…
Quelques fleurs…
Lotus corniculé (corniculatis) et vesce des Pyrénées (vicia pyrenaica)
Bugle (ajuga pyramidalis)
Nous nous approchons du lac de Langle, après être passés devant la toue de la Cétira (1591 m). Vous la verrez en photo sur le chemin du retour.
Un peu plus tard,
et après un regard en arrière sur le lac de Langle,
nous arrivons au lac de Plaa de Prat (1656m).

Après l’avoir longé, et être passés devant la cabane,nous traversons la cascade sur une passerelle,
et suivons le sentier très bien balisé.

Toujours au milieu des fleurs, nous allons emprunter une 2ème passerelle et suivre les cairns… Rhododendron ferrugineum.
et arrivons aux..
Quelques photos des lacs du même nom, et le coin est sympa… nous posons nos sacs en vue du déjeuner.
De là, nous avons vue sur le cirque de Liantran,


sur le sentier qui continue en direction des lacs de Houns de Hèche, et aussi sur le pic de Maleshores.
Les ruines de Liantran ou ce qu’il en reste, et qui dénotent une forte activité pastorale à une certaine époque.
Liondent des Pyrénées (leontodon pyrenaicus)
Rhododendron
Joubarbe des montagnes (sempervivum montanum)
Trèfle alpin (trifolium alpinum)
Parmi les ruines: un leyté. D’après les renseignements donnés, en voici une construction typique, faite en pierre sèche au dessus d’un ruisseau. Les bergers y mettaient le lait à rafraîchir pour laisser la crême remonter à la surface. Ils pouvaient ensuite la prélever pour faire le beurre que les femmes allaient vendre sur les marchés.


Après cette pause agréable, nous redescendons vers le lac d’Estaing.

Avant la grande descente, une dernière petite montée au milieu des pierriers…

Et voici la toue de la Cétira…

Géranium des bois (géranium sylvaticum)
Nous approchons de la forêt,

et après la descente, nous nous retrouvons à nouveau au pont de Plasi. Retour vers le lac d’Estaing, et ses pâturages…

Nous terminons par une bière, qui nous semble bien méritée… au bar restaurant en bordure du lac d’Estaing.
Cette randonnée est super sympa, avec tout de même 18 kms aller retour, pour un dénivelé positif de 890 m.
Elle est sans difficulté aucune, très variée par ses paysages et l’on peut s’arrêter à tout moment, au gré de sa forme et de ses envies.

Cliquez sur la bannière pour découvrir le blog

Cliquez sur la bannière pour découvrir le blog



Partager

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!