2 779 vues

Saint Pétersbourg : 4 jours en amoureux…

3
saint peterbourg russiesaint peterbourg russieSaint Petersbourg, la ville érigée en musée à ciel ouvert par Pierre le Grand, est une destination parfaite pour un voyage en amoureux. Saint Peteresbourg en 4 jours.

C’est en mai 1994 que nous avons effectué ce petit voyage à Saint-Pétersbourg ! J’attendais ces 4 jours avec impatience, n’ayant jamais mis les pieds en Russie. Cette fois nous partions sans les enfants, collège oblige, mais nous avions prévu les familles d’accueil…

 

C’est en mai 1994 que nous avons effectué ce petit voyage à Saint-Pétersbourg ! J’attendais ces 4 jours avec impatience, n’ayant jamais mis les pieds en Russie. Cette fois nous partions sans les enfants, collège oblige, mais nous avions prévu les familles d’accueil  Yes!

Tout le monde nous avait dit “Beware beware, à cette époque de l’année il fait encore froid là-bas, prévoyez le pullover et le manchon !”  Huh? Après un bref coup d’oeil sur le prévisions météo, je me suis décidée pour quelques T-shirts, pantacourt, jean et 1 pull…Euh, évidemment, comme d’hab, il m’a fallu trois jours de réflexions pour faire ma valise…

Le 6 mai à 10h15, nous décollions à bord d’un “Tupolev” (euh, bonne l’ortho ?), ce qui  n’était pas très rassurant ! Mon hubby a cru que son siège avait été retiré, en fait il était juste plié en deux… folklo !

Mais le vol s’est très bien passé, déjeuner classique d’un plateau-repas et surtout belles vues sur les côtes scandinaves.  Croyez-le ou pas, lorsque nous sommes descendus de l’avion, il faisait une chaleur terrible !

 

saint petersbourg eglise

 

saint petersbourg statue communisteLe groupe faisait une drôle de tête en sortant de l’avion ! Cette chaleur était inattendue, surtout en fin d’après-midi … Notre guide nous attendait à l’intérieur du petit aéroport de Saint-Pétersbourg. Il s’appelait « Michka », donc Michel en français. Avec un petit sourire aux lèvres il nous a fait excellente impression et d’ailleurs tout au long de ce séjour il fut un guide parfait…mais coincé !  Blushy 2

Vous savez, on avait l’impression qu’il avait avalé un manche à balai…et surtout tous ses discours étaient « politiquement » correct, ce qui était très agaçant car nous n’avions jamais de réponses sincères sur le plan politique et social du pays. Notre hôtel le « Pulkovskaya », 4 étoiles, est situé sur la place de la Victoire, qui est un rond-point  à l’entrée de la ville. Le monument qui s’y trouve est impressionnant ; des statues imposantes représentent le siège de « Leningrad » (900 jours) lors de la seconde guerre mondiale et la victoire de l’Armée Rouge sur les allemands.

Notre chambre était bien situé, sur l’arrière du batiment et donc au calme ! Deux grands lits, un petit coin salon, et une belle salle de bains, bref le pied ! Nous nous sommes changés, c’est-à-dire que j’ai opté pour un pantacourt et un T-shirt ! Lorsque nous sommes descendus au restaurant, la première conversation de nos camarades tourna autour de « Zut, je n’ai que des affaires chaudes … »  Googly Eyes

 saint petersbourg statue combattants

saint petersbourg neva

 

C’est avec beaucoup d’excitation que nous nous sommes levés pour ce premier jour de visite ! Après un petit déjeuner plus que copieux (buffet grandiose, on ne savait plus ou donner de la tête, ou plutôt de l’estomac !) nous avons rejoint Michka dans le hall.

Le groupe était à l’heure, miracle car c’est rare dans les voyages organisés d’avoir des camarades ponctuels et disciplinés. En avez-vous déjà fait l’expérience ? Nous sommes montés dans le bus pour un tour panoramique de la ville…Depuis la place  de la Victoire jusqu’au centre, nous croisons bon nombre d’immeubles à l’architecture communiste. Notre premier arrêt concerna les bords de la Néva, à la pointe de l’île Vassilevsky, avec vue sur le musée l’Hermitage qui est en fait un des bâtiments du Palais d’Hiver. Nous avons pu au même endroit admirer les Colonnes Rostrales. 

saint petersbourg colonnes rostrales

 

Enfin, nous nous sommes rendus sur la place Saint-Isaac pour y voir la cathédrale du même nom.

saint petersbourg place saint isaac

 

Notre dernier arrêt concerna le Couvent Smolny, magnifique bâtiment de couleur bleue en rénovation.

saint petersbourg couvent smolny

Ah, là ! j’ai une anecdote sympa à vous raconter !! Au moment de repartir la batterie du bus montra un état de faiblesse avancée ! Le chauffeur, très drôle d’ailleurs, nous invita à redescendre et tous les hommes du groupe poussèrent dans la bonne humeur le bus qui ainsi démarra ! Euh, il est évident que le bus n’était pas très grand, c’était genre mini-bus …

Ce fut rapide, mais ce tour nous permit d’avoir une vision générale de la ville…Nous nous rendîmes alors au musée de l’Hermitage.

 

saint petersbourg musee ermitage

Le musée de l’Ermitage est dès plus impressionnant. C’est sur l’ordre d’Elisabeth Pétrovna que fut érigé le Palais d’Hiver, de 1754 à 1762, qui constitua le centre de l’actuel ensemble de l’Ermitage. Catherine II en 1762, fit rajouter à la résidence impériale deux bâtiments. 3 millions d’oeuvres, peintures, sculptures, pièces de monnaie et meubles, 374 salles qui couvrent 50 000 mètres carrés d’exposition, 24 kilomètres de parcours de visite: voici les chiffres qui font de l’Ermitage l’un des plus grands musées du monde. On a calculé qu’en passant une seule minute devant chaque oeuvre exposée, il faudrait onze ans pour visiter la totalité du musée.

Vous pensez bien que nous n’y avons passé que quelques heures, les pieds et les mollets ont souffert, mais nos yeux ont apprécié le décor intérieur et la qualité des œuvres.

 

saint petersbourg grille

 saint petersbourg colonne alexandre

Nous avons quitté l’Ermitage , la place du Palais et sa colonne Alexandre pour une pause déjeuner ! Ouah, super ! de plus le repas étant prévu en ville, nous voyions déjà s’étaler devant nos yeux et nos babines alléchées quelques spécialités russes…. Et bien, rien de rien ! Ce fut un repas tout à fait banal, bon, mais vraiment trop proche de notre assiette traditionnelle ! Tout le monde fut déçu, mais le pauvre Michka n’y pouvait rien…

Nous avons alors entamé la visite de la Forteresse Saint-Paul.

saint petersbourg forteresse saint paulCeinturée par la grande Neva, elle marque la naissance de St Petersbourg ! Il s’y dresse la collégiale St Pierre St Paul, superbe avec sa flèche dorée d’une hauteur de 122 mètres ! Je vous laisse admirer également l’intérieur !

saint petersbourg collegiale saint pierre saint paul

En fin de journée, après la visite de la forteresse et même de ses anciennes prisons, nous avons assisté à une messe orthodoxe à la Cathédrale Saint Nicolas des Marins ; assez impressionnant. J’étais étonnée de voir les gens entrer et sortir tout au long de cette messe sans que cela pose de problème.

 saint petersbourg Cathedrale Saint Nicolas des Marins

Nous sommes retournés ensuite à l’hôtel, bien crevés ! Le dîner était quelconque, « continental » comme on dit, mais c’était de bonne qualité. Nous avons surtout apprécié d’aller nous coucher !

Le lendemain, nous avons pris le bus, cette fois pour nous rendre à 30 km de Saint Pétersbourg. La ville de Tzarskoe selo (ex-Pouchkine) est connue pour son palais et son parc magnifique. Le Grand Palais Catherine construit en 1717 grâce à la femme de Pierre Le Grand, fut agrandi et remanié en style baroque russe en 1752, sous l’influence de l’impératrice Elisabeth. Enfin l’aménagement intérieur s’est poursuivi sous Catherine II. C’était la résidence d’été de la famille impériale. J’adore ce palais, magnifique et prestigieux !

 saint petersbourg Grand Palais Catherine eglise saint petersbourg Grand Palais Catherine saint petersbourg Grand Palais Catherine lac

 

Allons allons, pas de larmes, le clavier n’aime pas çà en général…

Ce fut un marathon presque, ces 4 jours, mais cela en valait vraiment la peine.

Bon, et si nous passions à ce dernier jour ! Et bien c’était quartier libre jusqu’à midi !! Du coup, nous sommes partis en centre ville avec quelques collègues. Et pour çà il fallait affronter le métro…rien de bien méchant, à part que les noms des stations ne sont pas marqués ! donc le truc est de compter sur une carte le nombre de stations jusqu’à ton arrêt, avant de monter…sauf si tu comprends le Russe !  Crazysaint petersbourg Grand Palais Catherine

saint petersbourg Grand Palais Catherine eglise

saint petersbourg Grand Palais Catherine lac

Le monument sur lequel je louchais depuis le début de notre visite et que je n’avais pu voir, était enfin devant nous ! L’Eglise du Saint sauveur sur sang versé, ou Eglise de la Résurrection du Christ. Un véritable bijou de l’art Russe !

saint petersbourg eglise resurrection du christ

 

 

Le 1er mars 1881, un terroriste du mouvement “Narodnaïa Volia” (Volonté du Peuple) blessa mortellement le tsar, qui avait aboli le servage en Russie, Alexandre II Libérateur. Le fils de l’empereur assassiné, Alexandre III voulut qu’une église “de style purement russe” se trouvât à l’endroit même, où le sang de son père avait coulé.

 

saint petersbourg Eglise de la Resurrection du Christ

L’église est un musée de la mosaïque russe. La superficie des mosaïques, qui constituent le décor principal de l’intérieur, est de 7000 mètres carrés.

 


 

 

http://globetrotteuse.canalblog.com

http://globetrotteuse.canalblog.com



Partager

A propos de l'auteur

3 commentaires

  1. Merci merci de ce voyage expliqué et montré, moi qui n’ai pas la possibilité de voyager, je me suis évadée grace à toi. ton récit est très vivant, très clair…on y est ! (tu devrais écrire, ceci-dit en passant…)Magnifiques photos également of course ! A bientôt. Bisouxxx

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.