Voyagez curieux à votre mesure! IDEOZ, le forum et blog voyage collaboratif qui vous aide à préparer un séjour en Europe parfait grâce aux conseils et expériences des voyageurs

Visiter Sopron, la fidèle hongroise ; agréable excursion depuis Vienne (Tourisme Hongrie)

4

Pourquoi visiter Sopron? Sopron est une ville frontière hongroise, pleine de charme, située à moins d’une heure de Vienne. Une excellente idée d’excursion depuis Vienne. Sopron est une ville fière de son identité magyar, revendiquée en 1919.

carte hongrie sopronA l’occasion d’un périple en Europe centrale, nous avons eu l’occasion d’approcher la Hongrie, du moins sa frontière avec l’Autriche, en découvrant la ville de Sopron qu’il convient de prononcer Choprone. Basés à Vienne, nous avons pris le train en direction de Sopron, que l’on atteint en une petite heure, puisque Sopron est à 60 km à peine de la capitale autrichienne et 220 km de Budapest.

Le choix de Sopron quand on effectue un séjour à Vienne est une évidence, dès lors qu’on veut avoir un aperçu de la Hongrie. Compte tenu de sa position frontalière, Sopron, située dans le comitat de Győr-Moson-Sopron dans le Nord Ouest de la Hongrie, s’impose pour les voyageurs, d’autant que cette petite ville jouit d’un patrimoine culturel et historique fort intéressant.  Sa proximité avec l’Autriche explique qu’on y parle couramment l’Allemand et que tous les panneaux indicateurs sont bilingues, ce qui peut aider quand on connaît la difficulté de la langue hongroise, quasiment incompréhensible, imprononçable pour ne pas dire retorse, y compris si on a pris la peine d’emporter un petit lexique pour les expressions usuelles.


Histoire de Sopron : Sopron, civitas fidelissima


 

sopron blasonA l’époque de l’empire romain, Sopron se nommait Scarbantia. Lors de la monarchie austro-hongroise, Scarbantia est devenue Ödenburg. Sopron fut momentanément autrichienne, puisqu’à la chute de l’empire Austro-Hongrois (monarchie du point de vue hongrois), à l’issue de la première guerre mondiale, le traité de Trianon acte cette appartenance au nouveau territoire de l’Autriche. Considérant qu’ils sont hongrois et rien d’autre, les habitants de Sopron manifestent leur mécontentement et décident d’organiser un référendum en 1919, afin d’être reconnus hongrois et d’obtenir le retour de Sopron sur la terre magyar. D’où l’expression Sopron, civitas fidelissima. L’obtention d’un accord en 1921 fut incarné par l’édification au sud de la ville de la porte de la Fidélité.

L’intérêt touristique de Sopron réside principalement dans sa vieille ville, dont la petite taille permet de le flâner à pied dans les rues et ruelles et sur la place centrale, la Grand Place, en quelques heures. Comptez une demi journée si vous êtes pressés, ou une journée si vous êtes du genre à prendre votre temps et arpenter les moindres recoins pour vous laisser surprendre par quelques curiosités.

 

Le Fö tér, la Grand place, est le centre névralgique de la ville de Sopron. A partir de ce point, on explorer sans mal tous les monuments, les bâtiments et lieux de culte dignes d’intérêt, qui confirment une certaine forme de tolérance puisque Sopron compte plusieurs églises catholiques, une église luthérienne et deux synagogues.

Sopron fo ter grand place

Le lieu de culte le plus incontournable reste l’Église de la Chèvre ; un étrange nom lié au blason dont elle a été frappée qui représente une chèvre. L’église de la Chèvre a été construite entre le XIIIème et le XVème siècle. Chaque période a donné lieu à des décorations intérieures différentes, témoignant de ces influences. On remarquera notamment une chaire du XVème siècle, la salle du chapitre, de style gothique, certes très abimée, mais qui reste recouverte de fragments peintures murales. Si l’église est fermée, il est possible de la visiter, car une vieille dame s’occupe bénévolement des visites et même si la langue reste un barrage, elle vous donnera une petite brochure qui traduit dans quelques langues (allemand, anglais,…) les principaux éléments historiques, architecturaux et artistiques de l’église.

 Après la découverte de l’église de la Chèvre, laissez vous guider vers  Orsolya tér, une petite place peut-être plus jolie encore que Fö Tér, sur laquelle on trouve une fontaine du XVIème siècle et une maison à arcades.


Le judaïsme à Sopron


 

A Sopron, la présence de la communauté juive est attestée depuis l’époque médiévale, de toute évidence, dès le IXème siècle, mais il faut attendre le XIVème siècle pour que voit le jour la première synagogue de style médiéval. Cette synagogue n’est pas forcément très visible, car elle est à l’écart des rues centrales. Un arrêté d’expulsion est ordonné en Hongrie en1526, ce qui explique qu’il n’y aura plus de Juif entre cette date et le XIXème siècle. Le lieu de culte s’est ainsi converti en maison d’habitation, avant d’être réhabilitée à partir des années 1960. Les touristes peuvent découvrir l’intérieur de la synagogue entièrement restaurée, avec en particulier la salle dédiée au culte des femmes et la petite cour abritant le mikve, le bain rituel utilisé pour l’ablution nécessaire aux rites de pureté.

 


Que faut-il visiter et voir à Sopron en Hongrie?


Vieille ville de Sopron : environ 4 heures de visite

Fö tér ; la Grande Place

Orsyola tér

Maison à arcades et fontaine de Marie

Tour du Feu (Sopron Tuztorony) d’où on a une vue panoramique sur le centre ville (entrée 2€) et Porte de la fidélité

tour du feu sopron

Eglise de la Chèvre Kecske Templom et notamment la salle du chapitre

sopron eglise de la chevre

 

 

Colonne de la peste (1701)

La colonne de la Trinité de style gothique

sopron colonne de la trinité

 

Eglise des ursulines de style néo baroque

Synagogue, témoignage de la communauté juive hongroise

Eglise Geiss

Eglise Saint Michel

Ruines de l’empire romain

L’hôtel de ville de Sopron

Le Palais des Congrès et de la Culture qui porte le nom de Frantz Liszt puisqu’il y joua son premier concert

Boulevard circulaire le « Varkerulet »

Le théâtre

 » Rejoignez la discussion sur le forum voyage Hongrie : Que voir à Sopron?

Vous l’aurez compris. Une escapade à Sopron en Hongrie est une excellente idée d’excursion depuis Vienne. Le fait même d’être si rapidement dans un autre pays est dépaysant et très agréable, mais Sopron est aussi intéressante à envisager lors d’un séjour en Hongrie.

Pour aller plus loin :

Plan de Sopron

sopron plan

Comment aller en Hongrie au meilleur coût?

Il est possible d’aller en Hongrie en avion (environ 2h depuis Paris en liaison directe pour effacer les quelques 1600 km) pour un coût entre 90€ et 350€ aller-retour selon la période, en voiture de location ou personnelle, en bus avec Eurolines et Flixbus, très compétitif en prix, ou en train avec le pass Interrail. Qu’attendez-vous pour explorer la Roumanie idéalement en itinérant ou en voyage sur mesure avec une agence locale francophone?

Envie de visiter Budapest de façon unique?

Jean christophe guide francophone budapestBudapest, plus qu’une ville, une thérapie! C’est ce que Jean Christophe, français établi à Budapest depuis plus de 15 ans, vous fera vite comprendre! Accompagnateur, il partage avec vous sa passion de la Hongrie, du peuple Magyar et de sa culture, et vous guide dans Budapest pour vous faire découvrir la ville à votre mesure, de façon unique et selon vos envies grâce à des visites personnalisées

» Demander des informations?

 

Besoin d’aide pour préparer votre voyage en Hongrie?

experts conseillers voyageurs en hongrieDes questions sur cette destination? Vous recherchez des conseils de voyage, idées de visites, d’hébergements et d’itinéraires, postez vos questions gratuitement (sans inscription) sur le forum dédié à la Hongrie.Consultez aussi notre guide voyage Hongrie et le guide pratique pour bien visiter Budapest et profitez de l’expérience des voyageurs et des expatriés d’IDEOZ : contactez nous par email et sur le chat pour obtenir des réponses personnalisées.

Consultez les dernières discussions sur la Hongrie - Posez vos questions voyage?

jean christophe guide à budapest et expert du forum IDEOZJean-Christophe, anime et modère le forum Hongrie aux côtés de la responsable du magazine Sandrine Monllor.Fort de son expérience de guide accompagnateur, il partage ses conseils comme il le fait si bien lors de ses visites personnalisées et insolites de Budapest. Il est aidé par une équipe de Hongrois passionnés ; Peter Molnar, Ditta Kausay, Orsolya RozmisMercedes Meszaros, Viktoria Vargas

.

 

Restez informé(e) des nouvelles discussions : abonnez vous via le lien "M'Abonner" ci-dessous pour recevoir des alertes en vous connectant sur votre compte membre.

20 sujets de 1 à 15 (sur un total de 227)
Créer un nouveau sujet dans “HONGRIE”
Vos informations:







Partager
A propos de l'auteur
4 commentaires
  1. Très intéressant cet article! J’ajouterais juste que le théâtre vaut la peine d’être vu aussi, il est très original, et même chose pour le boulevard circulaire (le “Varkerulet”) qui entoure le centre et pour le mur de fortification qu’il peut être très agréable de longer.

  2. J’y étais il y a quelques jours et il y a quand même des gens qui ne parlent que hongrois, même s’ils se font “heureusement” rares. J’ai communiqué en mode Pictionnary avec eux mais ça ne m’a pas posé de problèmes! 🙂 Ahhhhh, la difficulté de la langue hongroise, “agglutinante” donc très très space aux yeux des Français, effectivement leurs mots sont imprononçables!

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!