481 vues

L’Île Marguerite à Budapest ; une île pleine de charmes en toutes saisons

0

L’été, c’est sur cette île merveilleuse que j’occupe presque tous mes loisirs. C’est en effet la plus belle saison pour découvrir l’île Marguerite à Budapest, qui vue du ciel, nage sur l’eau comme un gigantesque bateau.

l’île vue d’oiseau

arrivée en bateau

L’île Marguerite à Budapest, à chaque saison son charme


Mais elle a ses charmes en toutes saisons et je vous la présente parée de ses couleurs d’automne. Comme la capitale, l’île a 2000 ans d’histoire et à cette époque, il faut plutôt imaginer trois bancs de sable. C’est ce que les Romains venaient visiter. Sa première belle époque correspond à l’établissement d’ordres religieux au moyen âge. L’île s’appelait alors l’île aux lapins. Les ruines de ces couvents existent toujours et se cachent parmi les arbres de l’île. C’est dans le couvent des Dominicaines que servit Marguerite, fille du roi Béla IV , après les invasions mongoles du 13ème siècle. L’île porte désormais son nom.

L’autre belle époque correspond au 19ème siècle lorsque on y construisit des bains, un casino et des jardins sous l’autorité du palatin qui en était le propriétaire. Désormais, c’est un lieu magique aussi bien pour les sportifs qui peuvent profiter d’installations modernes (piste de jogging, stade, piscines) que pour les promeneurs à la recherche de sentiers et jardins romantiques, roseraies et grand parc. 

jardin japonais

jardin japonais

Accessible en bateau ou en tramway (ligne 4 ou 6) depuis le pont Marguerite, l’île vous offre pêle-mêle: le monument du Centenaire, la grande fontaine musicale, un mini zoo, un théâtre en plein air l’été (programme sur http://eng.szabadter.hu/)  la piscine Hajos Alfréd, le complexe thermal en plein air Palatinus (ouvert toute l’année)

bains palatinus

le kiosque à musique, le casino, un jardin japonais, les ruines de l’église et du couvent des dominicaines, l’ancienne église Saint-Michel des prémontrés et les ruines de l’église des franciscains. A pied, à vélo, en voiture électrique, en tuktuk ou en petit train, n’hésitez pas à la parcourir pour voir toutes les beautés de ce bois merveilleux! 

kiosque à musique


Envie de découvrir Budapest de façon unique?

Jean Christophe accompagnateur francophone à Budapest



Partager

A propos de l'auteur

Français amoureux de la Hongrie, je me suis installé dans ce pays pour y exercer le métier d’accompagnateur touristique et vous offrir de nombreuses expériences de visites classiques ou plus insolites à la rencontre du peuple Magyar qu’il aime tant.Mon leitmotiv ? Budapest, plus qu’une ville, une thérapie! » Mes visites guidées à Budapest? - » Me contacter?

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.