Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Visiter Berlin à vélo ou en transports en commun : Carnet d’escapades urbaines

Brochures touristiques gratuites sur l’Allemagne et la Bavière: » Commander ici

Visiter Berlin et découvrir l’âme de la capitale allemande c’est l’occasion de nombreuses découvertes en tous genres… A Berlin, le vélo reste l’un des meilleurs moyens de transport pour apprécier ses divers parcs et monuments…

Berlin pascal BriodBerlin, ce coin de planète m’attire bien plus souvent qu’à son tour, et c’est lors d’un énième séjour dans cette ville que j’écris ce petit carnet d’escapades urbaines.

Berlin n’a pas de centre ville et peut paraître déstructuré, certains peuvent y voire du désordre, j’y vois une diversité bienvenue et un motif à la dérive urbaine. Partez en transports public ou à vélo, et si tout vous paraît loin, c’est que vous ne profitez pas des trajets. Laissez-vous donc entraîner les musiciens du S-bahn, ne vous énervez pas de la litanie des sans-abris et achetez-leurs une fois leur journal, la lecture vaut le détour.

Visiter Berlin en transports en commun

Je vous conseille la ligne 1 du U-Bahn, d’ouest en est,  elle vous fait voyager du Ku’damm à la Warschauerstrasse, de l’église du souvenir (Gedächtnisskirche) à la East-Side Gallery, cette fameuse portion du mur décorées par des artistes du monde entier. Parce que les quartiers qu’elle traverse étaient des quartiers pauvres à l’époque de la construction de la ligne de métro et que construire sous-terre coûtait plus cher, elle n’est que très rarement enterrée, vous permettant de traverser Berlin quinze mètres au dessus du sol. Juste avant d’arriver à la station  Gleisdreieck, vous traversez un  vaste terrain vague qui sera peut-être un jour aménager en parc. Depuis le printemps et jusqu’à la fin de l’été, il faudra alors se décider entre regarder à gauche et admirer le quartier de la Potsdamer Platz, ou à droite pour observer le plus grand champ de sable de la ville aménagé en dizaines de terrain de beach-volley. Juste après, le métro passe presque à l’intérieur d’un bâtiment, puis juste à côté de l’avion du musée du transport et vous voilà déjà le long du Landwehr Kanal. Vous traversez ensuite tout Kreuzberg, puis la Spree avant d’arriver à destination.

reichstag Berlin

Lorsque le U-Bahn que vous empruntez offre moins de divertissements, munissez vous d’un bon roman policier. J’ai une fois – pour le plaisir – été jusqu’à Spandau avec le U-7, la plus longue ligne de métro de Berlin. Tout à l’opposé, j’ai été jusqu’à Marzahn pour une excursion de géographie urbaine dans un quartier aux allures communistes et à l’architecture brute et bien rangée.

 berlin a velo sur la route

Si vous optez une fois pour le vélo (ce que je vous recommande), vous serez peut-être comme moi étonné du respect qu’on voue ici à la petite reine. Peut-être parce que nous sommes plus nombreux qu’ailleurs, les cyclistes font partie intégrantes de la circulation, les automobilistes regardent à droite avant de bifurquer et les feux sont adaptés. Comme tout est plat, on parcourt plus vite que l’on pense les quartiers de la capitale, reliant entre eux les endroits que l’on avait déjà visité, passant d’une connaissance ponctuelle à une connaissance linéaire. Quoi de plus grisant que de rouler sous la Fernsehturm, le long du Berliner Dom puis sous la porte de Brandenburg.

Berlin porte de brandebourg

Berlin Brandebourg parc La visite du Reichstag et de sa coupole est à mon avis incontournable. On peut ensuite passer devant le mémorial juif, tirer jusqu’à la Potsdamer Platz et tenter de passer sous le dôme du Sony Center sans se faire interpeller par les agents de sécurité. Il faudra enfin, pour se remettre de ses émotions, flâner longuement dans les plus de deux-cents hectares du parc, pour finir en haut de la Siegesäule.Berlin Allemagne

berlin architecture moderne

Des parcs, il y en a beaucoup à Berlin, mon préféré étant sans conteste le Viktoria Park, seule colline naturelle de Berlin (les autres étant le plus souvent des amas de débris datant de l’après-guerre), surmontée d’un beau monument et flanquée d’une cascade. Il y a aussi le Görlitzer Park, plus alternatif, et le Mauerpark où il faut aller le dimanche, jour du karaoké. Au nord, le parc du Humboldthain cache un bunker qu’il faut absolument visité[1]. L’association Berliner Unterwelten propose sept tour guidé dans les sous-sols de la ville. On vous donne rendez-vous devant une station de métro, vous poussez une porte de ce que vous aviez toujours imaginé être un local de rangement et vous plongez pendant une heure dans le quotidien de la guerre froide. Autre héritage historique incontournable de Berlin, le mur. Le vélo à Berlin est ici encore un très bon moyen pour en parcourir le tracé, mais vous pouvez aussi en faire des tronçons à pied. Outre la East-Side Gallery, on peut encore observer le mur dans le Mauerpark, puis, reconstitué, le long de la fameuse Bernauerstrasse. Enfin, ne vous refusez sous aucun prétexte le bonheur de pédaler à toute allure sur les pistes d’atterrissage désaffectée de l’aéroport de Tempelhof, un espace immense et incongru au centre d’une ville, un décalage inoubliable.

street art BerlinTant de choses à faire et à découvrir encore. Boire une bière dans un Biergarten de la Kastanienallee, manger une currywurst, à Eberswalderstrasse ou à Merhingdamm, un kebab derrière Kottbusertor. Se baigner au Schlachtensee, ou en hiver, dans la vieille piscine de Neuköln. Pour y lire un moment ou pour y travailler toute la journée, la bibliothèque de la Humboldt Universität est à couper le souffle. Écouter un concert classique à la philharmonie. Déambuler dans le marché de la  Maybachufer  et se retrouver à Istanbul. Se mettre à plusieurs dans un vieux photomaton et garder précieusement les quatre clichés en noir et blanc.

berlin a veloJ’aime Berlin, et cette ville me le rend bien. Je n’y suis pas voyageur de passage et encore moins touriste, mais habitant temporaire, pour une semaine ou  plusieurs mois. A chaque fois, je fais du rythme passionnant de cette capitale mon quotidien. J’y ai mes habitudes et mes rituels, mes repères et mes coins préférés. Peut-être parce que la plupart des personnes qui habitent Berlin n’y étaient pas il y a quelques décennies, et que la capitale allemande attirent des gens du monde entier, je me suis très vite senti berlinois. Si j’y retourne si souvent, c’est bien sûr parce qu’il n’y a pas que de la ville dont je suis tombé amoureux, mais aussi parce que je m’y sens si bien.

Visite guidée à Berlin?

celine meyer Berlin, nouvelle villeTentés par un voyage à travers le temps dans Berlin?

Céline vous accompagne pour une immersion à Berlin, que ce soit dans les quartiers de Berlin Ouest, de l’ancien Berlin Est ou le Berlin historique…

En privé ou en petit groupe. A partir de 13€, visites thématiques d’avril à octobre, tous les vendredi, samedi et dimanche.

Contactez Céline pour plus d’informations…

Partager

A propos de l'auteur

Je termine actuellement mon master en études du développement à Genève. Je suis grand amateur de voyages - en train et à vélo surtout - que j'aime raconter, écrire et photographier. Mes périples mont souvent amenés en Europe (de l'Est) et en Afrique subsaharienne, mais aussi en Chine et en Amérique du Nord. Découvrir aussi mon blog...

4 commentaires

  1. Sandrine Monllor on

    Merci beaucoup pour la réponse. Berlin est l’une des rares capitales d’Europe que je n’ai toujours pas visitée. Ca me semble tellement improbable que j’ai du mal à l’expliquer. C’est un projet que j’ai pour les prochains mois, car à force de la découvrir sur divers articles, j’ai déjà la conviction que je vais aimer cette ville… J’ai vu que tu aimes beaucoup Belgrade ; moi aussi, c’est l’une des villes que j’apprécie le plus, précisément, parce qu’elle n’est pas spécialement belle selon les canons touristiques, mais elle a quelque chose de très particulier, qui s’apprécie, en obligeant à dépasser les apparences… D’où te vient cet intérêt pour l’Europe de l’Est… Que penses-tu de l’évolution de l’ancien Berlin Est aujourd’hui?

  2. Pascal Briod on

    Il y en a tellement, pas facile comme question! Pour le logement, j’ai testé deux auberges de jeunesses (Berlin International au sud du Tiergarten et une autre au bord du Wannsee) toutes deux très corrects; et j’ai pas la suite habité en collocation ou chez ma copine, donc je connais pas beaucoup d’hôtels … mais je crois savoir qu’une solution sympa c’est de louer des petits apparts (par le site http://www.airbnb.fr/ par exemple), y a moyen de trouver quelque chose au centre ville pas trop cher.

    Pour la nourriture, là le choix est tellement grand … Il faut à mon avis ne pas partir de Berlin sans avoir manger une currywurst et un döner (kehbab), pour la cuisine allemande, j’aime bien le restaurant Deponie à la Friedrichstrasse ou la brasserie Lemke à Hackescher Markt. Mais il faut aussi profiter de la diversité culturelle de Berlin, aller manger des sushis, indien, éthiopien, pakistanais, il y a un choix énorme !

  3. Sandrine Monllor on

    Bonjour Pascal, merci beaucoup pour ce bel article, qui donne très envie de découvrir Berlin… Aurais-tu des suggestions concernant des logements ou des restaurants

  4. Jörgen Venot on

    magnifique Berlin!

Leave A Reply

Commandez des brochures touristiques gratuites sur l'Allemagne

Nous vous rappelons que notre partenaire l'office du tourisme d'Allemagne ou de Bavière s'autorise s'il le souhaite et sans motivation à ne pas donner suite à votre requête et à ne pas vous adresser de brochures.

(5 cases au maximum)
(3 choix maximum)
ATTENTION !!! Cette étape est indispensable pour que la meilleure aide vous soit fournie ; posez vos questions, évoquez vos besoins, goûts et recherches en détails.

En cliquant sur "Envoyer ma demande" ci-dessous, vous acceptez sans réserve les CGU d'IDEOZ : Pour en savoir plus : https://voyages.ideoz.fr/cgu/

Vous reconnaissez avoir pris connaissance des conditions d'utilisation du site Ideoz (*) et vous acceptez de recevoir des informations par email, d'être contacté(e) par l'office national du tourisme, l'administrateur Ideoz et leurs partenaires. Vous acceptez qu'un compte membre soit créé sur la plateforme IDEOZ pour que vous puissiez accéder à ces informations, recevoir les lettres d'informations et profiter pleinement des services d'IDEOZ. Si l'administrateur le juge utile, vous autorisez que vos messages et questions soient publiés sur le forum ou le site IDEOZ.