Thailande

Voyage en Thaïlande : préparez le visa

Par Voyageur Curieux (Auteur invité), le Fév 17, 2021 — 6 minutes de lecture
thailande baie de Phang Nga depuis phuket

Pays aux multiples facettes, la Thaïlande est depuis longtemps reconnue comme une destination de rêve. Elle possède tout ce dont vous avez besoin pour vous dépayser et vous relaxer : plages paradisiaques, jungles abondantes, cités historiques, temples bouddhistes, vie nocturne animée… Vous comptez partir à la découverte de ce territoire plein de surprises lorsque le contexte sanitaire le permettra ? Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur la préparation de votre visa avant le départ.


Faut-il un visa pour partir en voyage en Thaïlande ?

La nécessité ou non de posséder un visa pour votre voyage en Thaïlande dépendra de la durée de votre séjour sur place.

Cas d’un séjour ne dépassant pas 45 jours

Il est relativement facile pour un ressortissant français d’entrer sur le territoire thaïlandais. Et ce, notamment si la durée du séjour n’excède pas 45 jours et que le nombre d’entrées se limite à une seule, c’est-à-dire si aucun va-et-vient de la Thaïlande vers un autre pays n’est prévu durant ce temps.

En effet, aucun visa n’est nécessaire pour visiter la Thaïlande dans ce cas. Il faudra uniquement un passeport valable encore 6 mois après la date d’entrée sur le territoire ainsi qu’un billet de sortie du territoire (réservation de billet d’avion ou de tout autre moyen de locomotion).

Il faut faire attention, car la réglementation des autorités thaïlandaises est assez stricte et évolue chaque année. Le délai maximal pour bénéficier d’une exemption de visa était par exemple autrefois de 30 jours. Mais il est passé à 45 jours depuis le mois de décembre 2020. Il convient par conséquent de bien se renseigner sur d’éventuelles mises à jour avant le départ.

visa thailande

Cas d’un séjour de plus de 45 jours

Un visa touristique est toutefois exigé pour tout séjour de plus d’un mois et demi. Il sera alors indispensable d’effectuer une demande auprès des autorités locales pour obtenir ce document. Il est aujourd’hui possible de déléguer toutes les formalités pour avoir son visa pour la Thaïlande à certaines plateformes dédiées. Cette démarche vous permet de vous délester des démarches administratives qui peuvent parfois être chronophages et complexes et de prévenir tout risque de refus en cas d’anomalie dans votre dossier.

On distingue 3 principaux types de visas en fonction de la durée du séjour :

  • Le visa TR : il autorise un séjour de 60 jours et peut être prolongé sur place de 30 jours supplémentaires. Il est donc valide pour une durée totale de 90 jours, soit 3 mois. Il peut être refusé si vous avez déjà séjourné plus de 90 jours en Thaïlande durant les 6 mois précédents votre demande.
  • Le visa STV : il autorise un séjour de 90 jours et peut être prolongé sur place deux fois de 90 jours. Il permet donc de séjourner pendant 9 mois au total en Thaïlande.
  • Le visa METV : il autorise un séjour de 6 mois en Thaïlande. Si les autres visas ne permettent qu’une seule entrée sur le territoire thaïlandais, celui-ci permet de passer la frontière plusieurs fois. Il est toutefois actuellement suspendu à cause de la situation sanitaire qui sévit dans le monde.

Cas des retraités

Très appréciée par les séniors, la Thaïlande accorde deux types de visas spéciaux pour les retraités, plus précisément pour les personnes de plus de 50 ans : le visa O et le visa OA qui ont respectivement une durée de validité de 3 mois et de 1 an.

Il faut savoir que l’obtention d’un visa OA est nettement plus difficile que celle de tous les autres visas. En effet, les autorités compétentes demandent un justificatif financier quelque peu contraignant et procèdent à la vérification des profils des demandeurs pour distinguer ceux qui sont susceptibles de s’installer de manière provisoire en Thaïlande de ceux qui souhaitent s’y installer définitivement.

Les documents à fournir pour une demande de visa pour la Thaïlande

Un certain nombre de documents sont à fournir dans le cadre de la demande de visa pour la Thaïlande :

  • Un passeport d’une validité minimale de 6 mois à partir de la date de départ.
  • Une photocopie du passeport.
  • Une photo d’identité récente en couleur.
  • Un formulaire dûment rempli.
  • Une photocopie de la réservation des billets d’avion (aller et retour).
  • Une photocopie de titre de séjour pour les titulaires de titre de voyage.
  • Une photocopie de justificatif financier (relevé de compte bancaire récent avec un montant minimal de 1000 €).
  • Une somme en espèce de 30 € par entrée envisagée.

Il est à noter que toutes les photocopies devront être faites sur une feuille de papier de dimension A4.

De manière générale, si tous les documents sont complets, le visa touristique peut s’obtenir en 3 jours ouvrables à partir de la date de la demande qui doit être effectuée directement à l’ambassade ou au consulat de Thaïlande. Pour une demande de prolongation, la demande doit être faite par la personne concernée.

cité ancienne de Sukhothai Thailande

Quelle est la période idéale pour visiter la Thaïlande ?

Soumis à un climat tropical, la Thaïlande connaît au cours de l’année une saison sèche, une saison humide et la saison des pluies. S’étalant de novembre à février, la saison humide s’impose comme la meilleure période pour visiter ce pays magnifique. Et pour cause, les températures oscillent généralement entre 25 et 30 °C durant cette période et un petit vent frais et sec souffle pour rendre l’atmosphère plus agréable et plus respirable. Toutefois, les températures peuvent être plus fraîches dans le nord. Il faudra par conséquent prévoir des vêtements plus chauds si vous souhaitez faire du trek dans les montagnes pendant les vacances d’hiver.

Si vous ciblez particulièrement Phuket et ses environs, c’est-à-dire la partie ouest de la Thaïlande, programmez votre voyage entre octobre et mai. Par contre, si c’est le Golfe thaïlandais qui vous intéresse, réservez vos billets d’avion pour les vacances d’été. Cette partie orientale du pays offre les meilleures conditions pour faire des activités nautiques et particulièrement de la plongée sous-marine entre avril et octobre. En-dehors de cette période, les vagues peuvent être dangereuses et la pluie incessante.

Il est recommandé de préparer toutes les démarches relatives à la demande de visa juste avant votre départ. Vous éviterez ainsi de le voir expirer avant votre retour surtout si vous prévoyez de longues vacances.

Vous apprécié IDEOZ? Partagez avec vos amis!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voyageur Curieux (Auteur invité)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *