D’Ivan Mazepa, les plus érudits d’entre nous connaissent généralement le tableau qu’Horace Vernet a peint en 1826 : « Mazepa et les loups » (ci-dessous). Au service d’un noble polonais, il est surpris par celui-ci en flagrant délit d’adultère avec sa femme. Attaché nu sur le dos d’un cheval sauvage, il est emmené par celui-ci au fin fond des steppes ukrainiennes. Recueilli par des paysans, il s’établit parmi eux, découvrant leur vie guerrière. Cette aventure inspira également, entre autres, Victor Hugo, Tchaïkovski, Lord Byron, Pouchkine et Frantz Liszt.
 
28 Août 1709 : mort d’Ivan Mazepa 1
 
Ivan Mazepa (en Ukrainien Іван Степанович Мазепа) était né vraisemblablement le 20 Mars 1639 dans une famille ruthène noble mais pauvre de Podolie (région sud-ouest de l’actuelle Ukraine, entre Dniepr et Dniestr). Il fut d’abord éduqué à Kyiv, puis dans un collège de Jésuite à Varsovie, avant de voyager en Europe de l’Ouest de 1656 à 1659. En 1659, il devient page du Roi de Pologne – Grand duc de Lituanie, Jean II Casimir Vasa (pour l’anecdote : ancien cardinal des Jésuite, Jean II épousera sa belle-sœur Louise-Marie de Gonzague-Nevers, veuve de Ladislas IV Vasa !).
 
Après l’épisode adultère, il sert de 1669 à 1673 l’Hetman Petro Doroshenko, Hetman ( = Chef d’Etat) de la Rive Droite du Dniepr, puis le rival de celui-ci de 1674 à 1681, l’Hetman des Cosaques de la Rive Gauche, Ivan Samoylovych, élu en 1672. Bien éduqué, Ivan Mazepa monte rapidement dans la hiérarchie cosaque, devenant General Yesaul (Генеральный есаул), un des deux adjoints militaires de l’Hetman.
 
28 Août 1709 : mort d’Ivan Mazepa 2
Ivan Mazepa
 
Le 20 Juin 1987 Ivan Mazepa dépose Ivan Samoylovych, l’accusant de conspiration, et il se fait élire  Hetman de la Rive Gauche à sa place. Il devient rapidement un des plus grands propriétaires d’Europe, mais,  simultanément, il développe l’éducation, fait construire des églises et des imprimeries.
 
En 1702, les Cosaques de la Rive Droite s’étant révoltés contre les Polonais, Mazepa intervient avec l’accord du Tsar Pierre 1er et s’empare de la plus grande partie des territoires cosaques de la rive droite du Dniepr. Mais le Tsar Pierre 1er ayant décidé de reprendre en main son armée après les premières pertes de la Grande Guerre du Nord (1700 – 1721), les Cosaques se retrouvent à combattre les Livoniens et les Lituaniens, laissant leur propre territoire à la merci des Tatars et des Polonais. Mazepa décide alors de changer de camp et il s’allie avec les Suédois et les Polonais le 28 Octobre 1708, espérant sans doute gagner son indépendance vis-à-vis de la Russie. Mais seuls 3 000 Cosaques le suivent, les autres élisant un nouvel Hetman, Ivan Skoropadsky.
    
Finalement, la bataille de Poltava (8 Juillet 1709) scella le destin du Roi de Suède Charles XII et de son allié Ivan Mazepa. Après la défaite, Charles XII et Mazepa réussirent à s’enfuir avec 1 500 hommes et à se réfugier dans la forteresse de Bender en Moldavie, alors contrôlée par l’Empire Ottoman. Ivan Mazepa y mourut rapidement, le 28 Août 1709.
 
28 Août 1709 : mort d’Ivan Mazepa 3
Charles XII et Ivan Mazepa après la défaite de Poltava
 
L’image du traître poursuivit Ivan Mazepa pendant la période de la Russie tsariste puis soviétique. L’Ukraine moderne en fit dès 1991 un héros qui avait combattu pour l’indépendance ukrainienne. Aujourd’hui, il est encore un symbole de l’opposition entre la Russie et l’Ukraine.
 
28 Août 1709 : mort d’Ivan Mazepa 4
Ivan Mazepa sur les billets de 10 Hrryven
 
  
28 Août 1709 : mort d’Ivan Mazepa 5

 359 Visites au total,  2 aujourd'hui





Gilles Dutertre

Découvrez le blog Gilles en Lettonie : La Lituanie, la Lettonie, l'Ukraine et leurs environs, vus par un retraité Français, amateur d’Histoire...

Laisser un commentaire