517 vues

Aparthotel Sodispar à Cracovie : un hébergement pratique et pas cher

0

L’aparthotel Sodispar est une bonne adresse d’appartement et de locations de vacances à Cracovie comme dans d’autres villes de Pologne. Non seulement les appartements de l’Aparthotel Sodispar sont économiques, mais ils sont bien situés, confortables et agréables à vivre.

Si vous êtes en vacances à Cracovie (Krakow) et que vous recherchez une bonne adresse d’hébergement ou d’hôtel, pourquoi ne pas opter pour l’ApartHotel Sodispar? Un endroit charmant, cosy et sympathique pour profiter au mieux de la magnifique ville de Cracovie, ancienne capitale historique de la Pologne…

Après mon séjour à Cracovie, il serait temps de vous faire partager une des bonnes adresses dont j’ai le secret à l’instar de l’aparthotel Sodispar. Loin de moi les 5 étoiles formatés dont quelques avis insipides nous font parfois l’éloge, loin de moi également les lieux trop spartiates tels qu’igloo sur la banquise, ou case terreuse dans quelque pays africain et autres « lodge » infestés de moustiques et accablés de chaleur.

Mes adresses à moi sont des endroits charmants, cosy et sympathiques mais ne figurent pas forcément sur le Routard. Ce sont des lieux où l’on pourrait vivre toute l’année, et qui ressemblent à la ville où ils se trouvent.
Comme je ne vais jamais bien loin, par crainte des heures d’avion et des fortes chaleurs, il n’est presque jamais nécessaire de confier mon périple à un voyagiste, j’ai donc pour mission de me trouver le meilleur transport et le plus confortable logis, au meilleur prix. L’Europe reste mon terrain de chasse préféré, et je n’en ai pas encore épuisé tous les charmes, loin de là.

L’année dernière donc, c’était Cracovie, et je n’ai pas mis beaucoup de temps à trouver ce qui me convenait.
L’hôtel à Cracovie a été tout de suite exclu, car dans la liste impressionnante donnée par « e-booking », tous ceux qui m’intéressaient étaient déjà complets, les autres trop chers ou trop excentrés.
Je suis donc allée voir les sites de locations de studios et appartements. La formule est séduisante, car c’est toujours plus grand qu’une chambre d’hôtel, on peut y cuisiner un peu et s’y sentir chez soi.
Ces adresses abondent dans Cracovie, du studio à l’appartement de 4 ou 5 pièces, mais rares étaient les sites francophones et je déteste le mauvais anglais, alors que le mauvais français me touche, pour l’effort que ça représente, c’est bizarre non ?
En plus, beaucoup d’endroits me semblaient être des nids de jeunes routards teutons venus en bus 4A, bruyants, abiérés et fumeurs de pétards, jusqu’au moment où je suis tombée sur un petit site qui proposait des logements, tous situés dans le même immeuble, proche du centre ville de Cracovie.
Cette société se présentait ainsi, dans un style un peu maladroit mais tout de même très précis dans la description de son catalogue.

Aparthotel Sodispar ; une société polonaise de location d’appartements

“Aparthotel Sodispar S OD I SPAR est une société polonaise créée en 1995. Et depuis nous sommes devenus les spécialiste de location de appartements. 80% de nos clients c’est sont personnes privées. 20% c’est sont les compagnies et institutions comme Motorola, Bahlsen, Eastbridge/Galeria Centrum, Consulat de France, Institute Français.
Apart’ hotel SODISPAR 30-003 Kraków, ul. Lubelska 12 Reservations last minute tel. 0602 247 438 (+48 602 247 438) – on parle français et anglais.”

aparthotel sodispar cracovieS’en suit le descriptif d’une quinzaine de petits, moyens et grands studios ApartHotel Sodispar, chacun portant un nom de ville européenne.
Pour chacun d’entre eux, une ou plusieurs photos, un plan, et la liste des équipements présents dans l’appartement, et même l’étage est indiqué.
Des informations générales, qui répondent à la plupart des questions qu’une voyageuse égarée dans une ville inconnue peut se poser, sont claires et rassurantes : il est bon de savoir que la grand place du Rynek est à 15 minutes de marche (sportive !) mais que bus et trams ne sont qu’à 3 minutes, qu’un petit supermarché permet de faire ses courses tout à côté, que l’immeuble possède un accès internet illimité à disposition des usagers, et qu’on vous fournit draps et serviettes et tous les ustensiles ménagers nécessaires.

Petit mail préliminaire à l’adresse indiquée, et le soir même, un certain Jerzy me répondait dans la langue de Molière ; c’est désormais à lui que je m’adresserai pour tout renseignement.
Chaque fois, la réponse arrivait dans la journée ou le lendemain, extrêmement détaillée, ce que j’appréciai beaucoup, étant d’un naturel anxieux avant d’être aventureux !
Tous les repères dont j’avais besoin ont été posés : plan d’accès, proposition de taxi depuis l’aéroport (15 € seulement), moyens de paiement.
A ce propos, inutile avec Aparthotel Sodispar de sortir sa carte bleue devant le clavier : on paie à l’arrivée, tout simplement, ce qui me fut très utile puisque j’ai du annuler le premier voyage prévu pour 2005.
Apparemment Jerzy ne m’en a pas tenu rigueur puisqu’il a accepté ma réservation l’année suivante et sans aucun commentaire!

Louer un appartement à Cracovie pour votre séjour en Petite Pologne

Le 15 juillet 2006, l’avion d’Al’italia me déposait délicatement sur le tarmac de l’aéroport Jean Paul II. Le chauffeur de taxi m’attendait ponctuellement avec sa pancarte, j’avais en effet décidé de m’offrir ce petit luxe pour diminuer le stress du voyage.
J’ai pu ainsi apprécier les 15 km d’autoroute jusqu’à Cracovie, et traverser sa banlieue.
Tout m’a semblé neuf, rutilant de couleurs, un peu comme une plateforme de Playmobil. Le trafic automobile était fluide, mais consistant, sans plus.
Les habitations à loyer modéré n’ont rien à voir avec nos tristes banlieues : des immeubles de taille moyenne, tous peints de couleurs vives, apparaissent entre de grands arbres, principalement des peupliers.

Nous voilà maintenant proches du centre, et mon taxi me dépose devant la porte d’un immeuble blanc, qui fait l’angle entre deux rues ombragées. Je reconnais le fronton de style post moderne et l’escalier du perron.
D’après mes connaissances architecturales, ce bâtiment doit dater des années 20 ou 30, une époque très « Mitteleuropa » qui m’enchante l’imagination.
Le hall est sombre et spacieux, et ouvre au fond sur une cour boisée tandis qu’un escalier aux marches usées conduit aux étages.
Le bureau est à droit en entrant, et je suis reçue dans un désordre sympathique par une fille du genre étudiante, souriante et qui parle un peu français.
En deux clics elle me retrouve sur internet, et me sort une facture sur son imprimante, du montant convenu de 30 euros par nuitée, plus les taxes de séjour, très faibles comme toujours.
Je paie mon aparthotel Sodispar en espèces (les polonais sont friands de l’euro qu’ils n’ont pas encore) et elle me confie la clé de la porte d’entrée, ainsi que celle du studio, qui est au premier étage.

Aparthotel Sodispar : appartement sympa à 15 min à pied du centre

J’aime beaucoup ce moment où je découvre mon gîte de quelques jours, et en général je ne suis pas déçue.
La pièce unique est grande, environ 20 m2 , très haute de plafond, et le fond est occupée par une vaste baie vitrée, comme dans un atelier d’artiste, qui ouvre sur la cour que j’ai aperçue tout à l’heure : des grands arbres minces qui se hissent vers la lumière, un mur couvert de liserons, une rangée de fenêtres perpendiculaires, et le chant des oiseaux.

Un mur est occupé par les deux lits jumeaux actuellement accolés, un autre par la cuisinette, très complète et toute neuve, et une armoire. Près de l’entrée, une porte à l’ ancienne ouvre sur la salle de bains, toute en longueur et plutôt plus grande que la mienne !

aparthotels sodispar cracovie

aparthotel sodispar cracovie

Un grand téléviseur, une table et ses chaises et une planche à repasser ( !) complètent l’agencement de ce studio peint de couleur vanille et discrètement décoré. Bien sur il y a de la vaisselle à gogo dans le meuble sous évier.
L’ambiance est mystérieuse dans cet immeuble qu’on aurait pu croire sorti d’un film d’avant guerre – La montée d’escalier, en pierre, avec une mince rampe de bois, évoque mystères et poursuites, sur chaque palier une grande plante verte survit grâce à la maigre lumière des impostes doubles, aux demi étages.
Au bout de quelques jours, j’ai remarqué un détail assez émouvant : juste devant le perron, la mosaïque du sol forme une grande étoile de David.
Cet immeuble n’est pas situé dans le ghetto, mais on peut supposer qu’il a appartenu à une famille juive aisée, dont on peut deviner le triste destin ..

aparthotel sodispar rue cracovie

En dépit de la fréquentation de l’endroit (une quinzaine de studios) il était rare de rencontrer quelqu’un et d’entendre du bruit. Mais si on souhaitait de la compagnie, il était possible de stationner un moment au bureau, où il y avait toujours quelqu’un, et une bonne connexion internet.
J’ai aimé aussi la rue Lubelska, large, ombragée, tranquille, mais à deux pas de l’animation d’une place qui est le point de rencontre de nombreux bus et tram, et fait marché tous les matins.
Pour rejoindre la vieille ville, on peut sauter dans un tram pour deux ou trois arrêts, ou bien marcher à pied le long de la rue Dluga, et faire ses petites courses au passage dans une de ces épiceries à l’ancienne, exiguës et bourrées de victuailles de toutes sortes.
Beaucoup de boutiques dans cette rue là, des boutiques comme on en trouvait dans les années 60, de mode désuète, petites librairies, salons de coiffure croquignolets.
En fin de soirée, les lumières s’allument déjà, à l’Est le soleil se couche plus tôt, et j’adore ce moment de vie de quartier, ailleurs, même si je ne me sens pas le courage d’entrer dans un restaurant toute seule pour déguster des pierogi ou un bon plat de chou au cumin (je l’ai finalement fait, mais dans la vieille ville, où l’on passe plus inaperçu en tant que touriste.)

La plupart du temps, je fais donc ma petite cuisine dans l’Aparthotel Sodispar, en découvrant des saveurs nouvelles, par exemple la boisson aromatisée à la cerise, vendue par deux litres au supermarché « Frankcuz » du coin, très rafraîchissante et dont je fais grande consommation.
Il y a aussi le fromage à tartiner, la saucisse de foie, les sachets d’épices, les petits biscuits aux amandes ou au café. Le pain brioché est délicieux, le chocolat impossible et j’ai préféré apporter mon pot de Nescafé !
Après une bonne journée de marches et d’excursions (voir mes avis de l’année dernière) il est bon de se retrouver comme chez soi dans ce logis agréablement situé au nord – il a fait très chaud cet été là – et donnant sur la verdure. Facile de faire sa petite lessive, mettre à jour ses écritures et regarder la télévision, en l’occurrence ARTE , dont j’ai fait une vraie cure, puisque aucun autre programme en français n’était disponible : on annonçait France 2 et 3, mais je ne les ai jamais retrouvées sur le câble.
Comme toujours à l’Est, pas de volets, juste un rideau de toile écrue insuffisant à masquer la lumière du matin ; mais je n’avais pas oublié mon petit foulard en mousseline, maintenant remplacé par un masque de la Lufthansa, plus opérationnel, qu’une voisine m’a gentiment donné.
Et encore comme toujours à l’Est, la literie est très ferme et on y dort comme un bébé !

En résumé, le séjour a été absolument parfait et je recommande vivement cette bonne adresse Aparthotel Sodispar à tous les voyageurs pour l’Est. Sodispar gère aussi des logements similaires à Varsovie, c’est bon à savoir.
L’accueil est vraiment sympathique et décontracté, les prestations sont conformes, tout est parfaitement propre et le prix bien sur, défie toute concurrence par rapport aux hôtels classiques « à l’occidentale ».

Mais ce que j’ai le plus apprécié, c’est l’ambiance étrange et décalée de cet immeuble qui semblait échappé d’un autre temps, et le calme verdoyant de ce quartier un peu décrépi mais pittoresque, à deux pas du centre touristique, dont il est séparé par un parc circulaire, le Planty, comme son nom l’indique très ombragé.

» Réserver chez Sodispar Apart Hotel à Cracovie : à partir de 30€ par jour



Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!