2 057 vues

Apprendre le japonais sans peine avec Assimil

1

japon drapeau
Apprendre le Japonais sans peine, c’est possible…. La méthode Assimil propose un apprentissage rapide et simple du japonais pour connaître les bases de la langue et avoir une conversation courante…

Je voulais apporter quelques informations sur la méthode Assimil pour apprendre le Japonais, si d’aventure cette idée vous avait traversé l’esprit…Depuis près de 10 ans aujourd’hui, le Japon a la côte, et je ne suis pas le premier à avoir essayé d’apprendre la langue. Dans la BD de Boilet et Peeters, “Love Hotel”, ce sont les premières phrases de la méthode Assimil qui ouvrent le récit: “Vite”, “Allons-y”, “Où ça?”, “Là-bas”…

Apprendre le Japonais n’est pas tellement difficile pour des Français, et si vous aimez la langue vous devriez essayer. Mais autant le dire tout de suite, comme pour n’importe quelle autre langue, ça ne se fait pas tout seul, à moins d’être super-doué pour ça bien sûr!

Je suppose qu’il y a la méthode intuitive (en regardant beaucoup de dessins animés et en étant très doué pour l’imitation), il y a la méthode “sur le tas” (en allant vivre au Japon sur un coup de tête), il y a les cours avec des gens qui parlent “vraiment” (parler c’est le but, sinon à quoi ça sert?) et enfin il y a la “méthode de langue” type Assimil, solution un peu abstraite mais qui peut faire l’affaire, à condition d’acheter le support audio en plus du livre…

A mon humble avis, pour progresser, il faut d’abord parler. Et pour parler,  il faut pouvoir entendre: d’où l’importance fondamentale du support audio! Je ne vois pas bien comment on peut s’en passer.
Ceci dit, pour parler, il vaut mieux savoir lire, juste histoire de comprendre ce que l’on baragouine. On déconseille souvent la lecture en caractères romains (“romaji”) parce que c’est trompeur (on a tendance à les prononcer “à la française”); en fait, je recommande chaudement l’apprentissage des caractères syllabaires japonais (“hiragana” et “katakana”) parce que ce n’est pas très difficile et c’est vraiment sympa de pouvoir lire vraiment le Japonais! Il y a une carte récapitulative fournie avec la méthode.

Vous pouvez mettre de côté les milliers de caractères chinois (“kanji”) qui sont toujours détaillés en hiragana dans les méthodes de langue (et aussi dans les mangas, pour simplifier la vie des petits Japonais!); mais si l’écriture vous intéresse, il y a une méthode Assimil complémentaire dédiée aux kanjis que vous rencontrerez dans vos leçons.

Pour débuter, il suffit donc de lire la cinquantaine d’hiragana et leurs équivalents en katakana, et vous serez prêt(e) à pratiquer l’oral avec un support visuel. Il y a des sites vraiment bien pour pratiquer.

Après, il faut s’enfermer dans un endroit bien isolé où vous êtes sûr(e) que personne ne peut vous entendre (enfin c’est vous qui voyez) et il faut répéter tout ce que les gens disent. En ce qui me concerne, c’est vraiment à ce moment-là que j’ai senti la langue qui “rentre”.
Là je vous conseille les vieilles éditions sur cassettes plutôt que les CD. C’est bête, mais Assimil a visiblement réenregistré toutes ses leçons pour le support CD et les voix sont nettement plus moroses et déprimées. Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais sur les cassettes c’est vraiment plus gai, presque naturel. A moins que je ne sois tombé sur une ancienne édition, mais je ne pense pas (le code-barre est le même)…
Alors trouvez-vous les cassettes, quitte à les réenregistrer sur CD, ça vaut le coup.

Après c’est une question d’endurance. Très rapidement au début, vous saturez, c’est normal. Mais il faut persévérer, vous êtes la seule personne qui va vous pousser à le faire, alors au boulot! Si vous êtes trop fainéant comme moi, peut-être que vous devriez vous trouver quelqu’un pour vous aider. Le top c’est de rencontrer un Japonais qui veut apprendre le Français: il risque de bien rigoler, et vous aussi quand ce sera son tour de parler!

La méthode Assimil est à ma connaissance la plus complète, il y a 99 leçons réparties sur 2 volumes, et quand vous écoutez les dernières leçons c’est vraiment motivant, un peu comme quand vous apprenez le piano et que la prof vous montre comment vous saurez jouer “après”…

Ce qui n’est pas très motivant c’est le contenu des leçons elles-mêmes: pas très naturelles, avec une présentation pas très excitante, et des illustrations pas très drôles. C’est vraiment fait pour travailler! Vous pouvez utiliser une autre méthode “light” en parallèle, il y en a des sympas: la méthode Nathan par exemple. Mais elle sera aussi beaucoup moins rigoureuse: donc ça se complète.

Donc globalement, cette méthode est pour les bosseurs, et si vous aimez rigoler, ça ne vous plaira peut-être pas. Il y a une autre méthode qui m’attire mais que je ne connais pas: “Parlons Japonais”. Si vous connaissez, dites-nous ce que vous en pensez!

Comme la culture japonaise est très populaire, il y a de très nombreux sites sur la toile. Je vous propose quelques liens:

– sur les méthodes de langue

apprendre le japonais en ligne (un jour, un mot)

pour apprendre les kanas: (avec le son, mais le site est en anglais)

Et aussi d’autres livres à découvrir pour apprendre le japonais:

Voilà, je crois que j’ai tout dit! Bon courage alors! Gambatte kudasai!

Agrajag



Partager

A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Sandrine Monllor on

    C’est justement comme ça que j’ai commencé à apprendre le japonais. J’avais douze ans. Au début, pleine d’enthousiasme, puis peu à peu lassée. A l’époque, il n’y avait que la version livre sans CD ou cassettes. J’ai trouvé cet apprentissage trop froid, triste pour une langue qui doit pouvoir servir à échanger. Cependant, l’apprentissage est plutôt facile en effet si on est persévérant, rigoureux. 30 min par jour et c’est déjà très bien à condition de supporter la solitude!

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!