Anne Delacharlerie

Pour moi qui n’ai pas choisi le pays où je vis, ni celui où je vivais avant, l’expatriation s’apparente à un mariage de raison. Aucun coup de foudre n’a entraîné cette cohabitation. J’ai signé, sans connaître, et je n’ai d’autre possibilité que de m’adapter. Ou bien ma vie serait un enfer. On finit donc par se sentir chez soi, certains aspects sont plus faciles à vivre que d’autres, mais on s’attache toujours au pays et à ses habitants et lorsqu’on le quitte, on y laisse forcément un peu de soi-même. Mais on ne critique bien que ce qu’on aime, et je ne pourrais rire des petits défauts des Argentins si je n’avais développé pour eux, leur pays et leur langue, une profonde affection. ______________________________________________________________________________________________________________________ Le blog d'Anne

Les boutiques de Buenos Aires : La talabarteria, Repostería – Cotillon y Pastas frescas

Des endroits variés, où l’on déniche des merveilles en tous genres… De passage ou expatrié à Buenos Aires, dans la capitale argentine, n’hésitez pas à découvrir et explorer ces boutiques insolites qui ne cesseront de vous surprendre!  377 Visites au total,  1 aujourd'hui

 377 Visites au total,  1 aujourd'hui

La Sainte ; voyage entre la Terre et Mars

La Sainte avait un métier sur Terre, une carrière brillante même. Un jour on a proposé à Gaston un poste d’expatrié. Enchantée que le faible coût de la vie sur l’autre planète et les clauses du contrat de Gaston lui permettent comme elle en rêvait d’arrêter de courir toute la journée et de se dévouer …

La Sainte ; voyage entre la Terre et Mars Lire la suite »

 345 Visites au total

Les veuves du jeudi de Claudia Piñeiro (Littérature argentine)

Desperate housewives, version Rio de la Plata… Las viudas de los jueves, Les veuves du jeudi, est un roman sur la bourgeoisie argentine des barrios cerrados (quartiers résidentiels fermés). Un genre de Desperate housewives, version Rio de la Plata. Une véritable étude sociologique initiatique pour ceux qui découvrent l’Argentine. Pour les autres, qui comme moi …

Les veuves du jeudi de Claudia Piñeiro (Littérature argentine) Lire la suite »

 505 Visites au total