Borat, leçons culturelles sur l’Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan

C”est l’occasion de revenir un peu sur “Borat”… Ou l’occasion de quelques leçons culturelles sur l’Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan… Borat, leçons culturelles sur l’Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan (Borat: Cultural Learnings of America for Make Benefit Glorious Nation of Kazakhstan) de Larry Charles

(suite…)

 423 Visites au total

0 commentaire

Jamila and the President (Jamila dan sang Presiden) de Ratna Sarumpaet

En Indonésie en 2006, l’assassinat d’un ministre par une jeune prostituée défraie la chronique et divise la société. La meurtrière, Jamila (Atiqah Hasiholan), s’est rendue d’elle même aux autorités. Elle est en prison, dans l’attente du verdict qu’on lui réserve, sans doute la peine de mort. Jamila ne lutte pas contre son destin. Elle ne lutte plus. Car Jamila n’est pas une prostituée ordinaire. Elle est une pupille de la nation, victime comme des milliers d’autres du trafic d’enfants, mais aussi une véritable militante, hantée par le souvenir de sa soeur disparue et vraisemblablement sacrifiée au nom de la prostitution infantile.

(suite…)

 258 Visites au total

0 commentaire

L’Italie au cinéma : La Dolce Vita de Federico Fellini

Quand Fellini entreprend La Dolce Vita, il est un cinéaste à la réputation déjà bien établie, en Italie comme à l’international. On lui doit déjà La Strada et Il Bidone, ce qui lui assure donc une solide image. En revanche, Marcello Mastroianni n’est pas encore l’icône qu’il allait bientôt devenir. Il avait tenu un rôle important dans les Nuits Blanches de Visconti, mais c’est bien le film de Fellini qui allait faire de lui une star, ce que la sortie l’année suivante de Divorce à l’italienne de Pietro Germi allait vite confirmer.

(suite…)

 359 Visites au total

0 commentaire

Sur la route de Madison de Clint Eastwood ; une histoire d’amour tout en pudeur

En cette première moitié des années 90, Clint Eastwood opère un véritable changement dans son style et ses aspirations de cinéaste. D’ordinaire si pudique, Eastwood commence à dépeindre les sentiments et leurs contradictions. Cette sensibilité là, frémissante dans Impitoyable, à fleur de peau déjà dans Un Monde parfait, fait la substance même de Sur la route de Madison (The Bridges of Madison County).

(suite…)

 499 Visites au total

5 commentaires