154 vues

Murmures de la jeunesse (Mei Li Zai chang ge) de Lin Cheng-sheng : un joli film touchant

0
Murmures de la jeunesse (Mei Li Zai chang ge) de Lin Cheng-sheng est un joli film touchant. La rencontre de deux adolescentes dans le Taipei des années 90. Une histoire d’amitié très forte sur fond d’initiation pour devenir adulte.

 

Il y a un malentendu à propos de Murmures de la jeunesse, second long-métrage de Lin Cheng-sheng en 97, lequel recevra plus tard le Lion d’Argent à Berlin pour Betelnut Beauty (2001). Le malentendu tient au fait que Murmures de la jeunesse est généralement décrit comme un film d’amour lesbien, alors qu’il ne s’agit pas tout à fait de cela.



Cannes 1997 / Quinzaine des réalisateurs

Les deux héroïnes s’appellent toutes les deux Mei-Li et, au-début du film, ne se connaissent pas. L’une est issue d’une famille bourgeoise et vit à la ville. Elle enchaine les petits boulots pour fuir l’ambiance un peu tendue qui règne chez elle. La seconde est de condition plus modeste, qui interrompt ses études pour gagner sa vie et ne plus représenter un poids pour ses parents. Leurs trajectoires respectives se rejoignent lorsqu’elles sont amenées à travailler ensemble à la caisse d’un cinéma.

Pendant près d’une heure, Lin Cheng-sheng construit le portrait de ces deux jeunes filles adolescentes dans le Taipei de la fin des années 90. Elles sont à la fin d’un âge mais pas encore adultes. Leur rencontre, qui se mue en amitié, va initier leur passage à l’âge adulte.

La seconde partie du film permet au réalisateur d’installer un dispositif narratif et de mise en scène qui sera réutilisé après, en partie, dans Betelnut Beauty. Le récit se construit de l’intérieur de la cabine d’où les deux jeunes filles vendent les tickets d’entrées pour leur cinéma. Elles ont une vue sur la rue, comme les héroïnes vendeuses de noix de betel dans le futur film de Lin Cheng-sheng, et des vies alors suspendues à un relatif ennui. De la cabine, les deux filles commentent quelques passages, se confient quelques secrets, partagent leurs expériences, évoquent leurs amours et leurs fantasmes, comme pour le boulanger en face. De cette manière, le cinéaste capte de façon très délicate un état typique de l’adolescence, à la fois changeant, incertain, et pas très assuré.


L’histoire se construit tout en douceur, très simplement, sans que le désir lesbien n’affleure véritablement. L’attraction n’est pas mutuelle et pas tout à fait prévisible, du moins si l’on découvre le film vierge de tout commentaire. Quand leur complicité prend une tournure innatendue, elles sont autant surprises que le spectateur. A ce moment là, quelque chose se passe néanmoins, qui va bouleverser leurs vies, les faire basculer de l’autre côté de l’adolescence, vers l’âge adulte. Evoqué comme cela, avec le prétexte de l’expérience homosexuelle comme déclencheur, on pourrait imaginer un film assez court en idée sauf que ce n’est pas l’objet du récit, et encore moins son point d’aboutissement. Quand le baiser est échangé derrière les rideaux, en secret de la société qui se meut derrière, il ne l’est que de façon timide et maladroite. Le moment a pourtant une signification, qui est entretenue ensuite, qui implique des choix, et c’est en cela que les héroïnes grandissent, murissent. Rien ne dit qu’elles se déterminent de manière irréversible, ce n’est là encore pas la question, mais leurs vies d’adultes commence clairement à se construire déjà.  Un joli film, simple et touchant, sur l’errance sentimentale adolescente, un brin naïf mais très sensible.

Benoît Thevenin

Filmographie de Lin Cheng-sheng :

1996 : A Drifting Life
1997 : Murmures de la jeunesse
1997 : Sweet Degeneration
1999 : March of Happiness
2001 : Betelnut Beauty
2002 : Robinson Crusoe
2005 : The Moon Also Rises


Murmures de la jeunesse – Note pour ce film :
Réalisé par Lin Cheng-sheng
Avec René Liu, Tseng Jing, Tsai Chin-hsin, Lin Li-hsiu, Ah Pi Po, Lien Pi-tung, …
Année de production : 1997

http://laternamagika.wordpress.com/



Partager

A propos de l'auteur

Laterna Magica "Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs" ______________________________________________________________________________________________________________________ Le blog cinéma de Lanterna Magica ___________________________________________________________________

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!