CINEMA - TV

Le Père de Majid Majidi ; un film très traditionnel (Cinema Iranien)

Par Benoît Thevenin, le Mai 5, 2013 - cinéma iranien, cinémas du monde
Le Père de Majid Majidi ; un film très traditionnel (Cinema Iranien) 1Dans le cinema iranien, on connait Majid Majidi pour Les Enfants du ciel et La Couleur du paradis, films poétiques où le cinéaste brille par son talent à filmer l’enfance. Le Père, un de ses premiers longs-métrages, raconte également une histoire du point de vue de vue d’un adolescent mais le récit est là plus dur, quand bien même il demeure moraliste.

Merolah, le héros, est un jeune homme qui après à la mort tragique de son père dans un accident de moto, part retrouver sa mère, isolée loin de la ville avec ses trois jeunes soeurs. Merolah découvre que sa maman s’est remariée avec un policier, ce que Merolah n’accepte pas du tout. Il rentre immédiatement en conflit avec ce dernier…


Le personnage du policier incarne une double autorité, celle du chef de famille et celle de représentant du pouvoir qu’il sert. Merolah se comporte alors doublement en dissident et son comportement vis à vis de son beau-père est donc risqué. Majid Majidi n’est cependant un cinéaste contestataire, il investit un autre registre. Le Père, comme ses futurs films, à valeur de fable et à ce titre, la morale sera bien présente en conclusion. La révolte ne sonnera pas bien longtemps.

Dans ce film finalement très traditionnel, chacun est bien dans son rôle et n’en sortira guère. Les femmes sont au foyer et n’ont pas droit de cité quand les hommes se disputent le pouvoir, sous fond de couardise des uns et des autres. Majid Majidi livre cependant quelques clés de son cinéma à venir : une mise en scène souvent symbolique, des héros adolescents, et une action qui se déroule dans les campagnes magnifiques de l’Iran ; ici le désert, lieu hautement significatif ou les personnages trouveront sans surprise leur salut.

B.T

Le Père – Cinéma iranien

Réalisé par Majid Majidi
Année de production : 1996

 

 283 Visites au total,  1 aujourd'hui

Benoît Thevenin

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs" Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.