IDEOZ Voyages > FRANCE > Occitanie > Méditerranées a marseillan : 3 campings en un pour des vacances réussies

Méditerranées a marseillan : 3 campings en un pour des vacances réussies

L’épidémie de covid a transformé les habitudes de vacances des Français. Jamais ils n’ont autant été attirés par le camping. Les confinements successifs ont donné des envies de plein air. Même si la campagne et la montagne cet été trouvent grâce à cette crise sanitaire de nouveaux arguments pour attirer de plus en plus de vacanciers et de familles, la mer Méditerranée n’a rien perdu de son attractivité. Quand on évoque la Méditerranée, on pense immédiatement au Var, à la Côte d’Azur. Mais il existe bien d’autres destinations pour renouer avec le meilleur de cette mer, en associant plage et tourisme, sans aller là où tout le monde va. Direction Marseillan en Languedoc pour découvrir trois campings en un même lieu… Un concept très original et ludique pour des vacances actives ou détente.


Les Méditerranées à Marseillan plage : un camping les pieds dans l’eau et très nature

Vous rêvez de farniente sur plages de sable fin et doré pour profiter du soleil généreux du Languedoc ? Vous recherchez un break, un week-end en amoureux dans un camping chic ou un camping avec une ambiance adaptée aux familles avec enfants, car on peut lézarder au bord de la mer, s’adonner aux joies de la baignade, ou faire le plein de sensations dans un parc aquatique? Vous rêvez d’un camping avec parc aquatique dans l’Hérault pour goûter aux plaisirs du Sud et à la côté languedocienne? Vous êtes à la bonne adresse avec les campings villages et SPA idéalement situés entre Agde et Sète à 1h à peine de Montpellier en voiture.

Depuis plus de 40 ans, les campings Méditerranées à Marseillan promettent les plaisirs de l’eau aux campeurs toute l’année et proposent des services et équipements de haute qualité, et un lot d’animations pour se divertir en famille, entre générations ou en couple. Mais sauront-ils me convaincre de me convertir au camping, alors que j’ai en tête l’image vieillotte des campings traditionnels (tout en aimant la tradition) ou celle peu réjouissante de grosses structures formatées, où s’agglutinent des foules de campeurs, en train de faire une séance de gym ou de danser la zumba autour de la piscine pendant que les enfants pataugent dans les petits bassins ? Si vous ne souhaitez pas quitter les campings, rien ne vous y oblige, tant il y a d’occasions de se distraire au pont de ne pas pouvoir tout tester. Si vous vous laissez tenter par le tourisme d’hyper proximité, l’immense plage de Marseillan s’offre à vous sans effort pour débuter la journée du bon pied lors d’une baignade ou d’un footing… avant de rejoindre à vélo par exemple le joli port de Marseillan à 7 km à peine ou d’arpenter la piste cyclable en direction de l’étang de Thau et de sa biodiversité.

3 campings qui ne font qu’un et 3 atmosphères pour toutes les envies !

J’avoue ne pas être du tout amatrice de camping et avoir même de forts préjugés sur ce type d’hébergements. Je n’aurais jamais pensé aller passer des vacances dans un camping de ma vie, alors que je suis du genre vadrouilleuse, routarde ne jurant que par le road trip, en changeant presque chaque jour de destination. Mais dans l’impossibilité de voyager à l’étranger comme à mon habitude, j’ai eu envie d’une escapade proche de chez moi donc à moins de 2h de l’Aude et d’une expérience différente. Et quelle meilleure idée que d’apprendre à voyager sans forcément changer de lieu et en profitant d’un peu d’animations et en prenant peut-être un peu soin aussi de moi grâce à quelques moments privilégiés autour d’une séance de yoga ou d’une pause jacuzzi ou bassin à bulle ?

Après avoir entendu parler des Méditerranées à Marseillan, je me suis laissée tenter par ce camping au concept original qui proposait trois campings en un. J’ai eu envie d’y passer quelques jours en septembre, d’autant que je ne connaissais pas cette station balnéaire héraultaise aux immenses plages, ni ses environs et l’environnement me semblait parfait pour répondre à mon objectif de baignade et de visites culturelles. Le slogan de la brochure indique Vacances en bord de rêve. C’est très vrai. Les Méditerranées, c’est tout d’abord un camping les pieds dans l’eau. On trouve souvent des campings près de la mer, mais c’est encore mieux de trouver plusieurs campings directement sur la plage.

Dans un environnement verdoyant bordé d’arbres et entouré de végétation méditerranéenne, on est à la fois au coeur d’une nature qui n’a rien d’artificiel et sur les vastes étendues sablonneuses dorées qui font la réputation des plages de l’Hérault. Outre le cadre, Les Méditerranées, c’est surtout un état d’esprit qui cultive quelques traditions et traceurs du camping, mais en y ajoutant un goût pour la modernité, une exigence de confort supérieur et un souci de créativité pour entretenir des ambiances variées à travers les animations et activités proposées.

Ce qui m’a attirée vers les Méditerranées, c’est la perspective de pouvoir explorer plusieurs campings sans bouger tous les jours et d’avoir l’opportunité de changer d’hébergements malgré tout, comme à mon habitude, en passant d’un cabanon authentique à un mobil-home plus classique ou à un hébergement plus sophistiqué. Le complexe s’organise autour du Charlemagne, Nouvelle Floride et Beach Garden 5*. Chacun est autonome et on peut sans problème aller de l’un à l’autre pour tous les découvrir si on le souhaite. Une fois arrivée, je découvre avec surprise que le lieu surpasse ce que je m’étais imaginé et donne très envie de plonger dans l’expérience de campeuse néophyte.

Bien sûr, rien ne s’oppose à ce qu’on ait un coup de coeur immédiat et qu’on s’installe pour tout le séjour, mais l’idée est bien de goûter à plusieurs ambiances et styles. Il faudrait plus d’une semaine pour y parvenir de façon satisfaisante, car l’offre d’activités et de services est si riche dans les trois qu’on parvient à peine à avoir un aperçu et une envie rapide d’y revenir pour mieux les apprécier en prenant le temps. Même hors saison, lors des mois très calmes ou qui n’invitent pas qu’aux activités de plein air, les opportunités sont aussi nombreuses à la faveur du parc aquatique par exemple. La mi Septembre m’a paru la meilleure période pour découvrir ce camping, car c’est un peu moins fréquenté, mais les températures restent en général clémente dans la région et on peut profiter pour faire quelques escapades dans les vignobles environnants après les vendanges.

Camping Charlemagne : pas tout à fait traditionnel

Premier né de la famille des Méditerranées, le Charlemagne est celui qui se rapproche le plus des campings à mobil-homes traditionnels, bien que d’emblée, j’y ressente un souci de modernisation. Les hébergements sont au contact des végétations mêlant yuccas, lauriers et arbres variés. Les contrastes d’ombres et lumières sont bien pensés grâce à ces plantations. Les mobil-homes affichent leurs planches claires et leurs volets boisés de couleur différente qui permet de les distinguer. Une petite paillotte à l’entrée sert d’espace détente convivial pour l’apéro ou le repas, en rappelant la proximité de la plage. L’intérieur est aménagé de façon fonctionnelle et satisfait pour un court ou plus long séjour. Je ne me sens pas à l’étroit, malgré l’espace réduit. Cela me paraît même optimisé avec ingéniosité et les équipements sont suffisants. Je l’ai testé donc trois jours.

Pour ceux comme moi qui ne veulent pas forcément s’embêter à préparer la popotte, le restaurant du Charlemagne est simple et efficace et offre une ambiance très détendue, surtout quand certains habitués du camping viennent assurer l’animation musicale le dimanche. Certains estimeront que c’est bruyant, et ça l’est sûrement beaucoup en été. C’est acceptable, d’après moi, mais je comprendrais les critiques adressées par quelques clients. On y mange des assiettes bien garnies et la carte affiche des plats classiques des bords de plage comme les moules frites, la paella, des tapas (proximité de l’Espagne oblige), des pizzas, du burger ou des poissons.

Camping Nouvelle Floride : un petit air d’Amérique

Le Nouvelle Floride porte décidément bien son nom. Quand on y pénètre, on se croit transporté vers cette destination, ou du mois, la représentation que je m’en fais, puisque je n’ai pas eu l’occasion d’y aller. Mais j’y retrouve les codes visuels et culturels que j’entrevois dans les films et les séries et ce n’est pas du qu’à la présence d’une grande bannière étoilée pour créer l’illusion d’être en Amérique. Je découvrirai que ce camping a fait d’un de ses habitués, Jacky (et de sa femme), fidèles clients depuis plus de 30 ans et amoureux des States, leur mascotte. Impossible de manquer leur emplacement.

Le camping bénéficie d’un accès direct à la mer, par le biais d’un digicode, ce qui est pratique. On n’a même pas besoin de prendre son véhicule ou un vélo pour partir se baigner. Son avantage principal est d’être totalement piéton. La tranquillité et une sorte d’ambiance intimiste y est donc maintenue, au-delà de la présence encore plus marquée de la végétation, des imposants eucalyptus et de l’apparence des cottages en boiseries ou bambous. La Literie me rappelle vite qu’on est loin des campings que je n’appréciais pas pour leur manque de confort. Elle est douillette et donnerait des envies de sieste, si l’appel de la plage n’était pas si irrésistible.

Camping Beach Garden : un havre de paix chic et intimiste

Le Beach garden est un camping plus haut de gamme dont les sites se distinguent par des quartiers, où l’on trouve des hébergements de style différent pour mieux répondre à toutes les envies des vacanciers. En front de mer ou au coeur des végétations, il est celui qui permet le meilleur contact avec la nature. On se croirait dans un écrin, à l’abri des soucis du quotidien. On y éprouve vite une impression de grande quiétude, renforcée par les activités possibles dans l’espace aquatique extérieur chauffé doté d’un lagon, l’espace balnéo, les plaisirs du Spa avec sauna, hammam, massages et autres méthodes de ressourcement pour se laisser aller et renouer avec un corps apaisé. Comme son voisin Nouvelle Floride, il y a un aménagement pour que les voitures ne dérangent jamais la tranquillité des autres campeurs, même si elle est garée à proximité du mobil-home occupé.

Les élégants cabanons révèlent leurs accents naturels à travers leurs boiseries, visiblement de l’eucalyptus, comme ceux qui nous entourent. La terrasse de bois complète l’ensemble. L’intérieur est décoré avec goût, est cosy et douillet et témoigne d’un niveau de raffinement qui contraste avec les mobil-homes classiques du Charlemagne. Chacun est équipé de deux chambres, d’une petit salon, pièce à vivre, d’une kitchnette et d’une climatisation (j’ai beau ne pas aimer la clim, je reconnais qu’elle a été utile lors de journées encore trop chaudes pour moi).

Les Maisons des sables aux façades colorées affirment un design résolument contemporain presque inspiré du cubisme, tandis que les Cabanons du Bagnas, que je vous conseille si vous recherchez un hébergement plus naturel et authentique semblent faire partie d’une sorte de réserve naturelle, avec leur dominante de bois. Bien que je sois guère sensible aux étoiles, je prends vite conscience de la catégorie supérieure. Car celle-ci ne passe pas que par les animations et services associés.

Un camping soucieux de la préservation environnementale et tourné vers les services et le bien-être

Le camping Les Méditerranées est porté par un objectif de préservation environnementale fort appréciable. Depuis les infrastructures et les hébergements fabriqués en France avec des matériaux recyclables par des artisans de la région jusqu’aux services et aux aménagements et à l’alimentation en eau avec des robinetteries intelligentes et l’arrosage des végétations, tout a été pensé et organisé autour d’une conscience de l’importance du développement durable. Même si ce n’est pas le premier argument qui m’ait attirée, je reconnais avoir été sensible à cette approche et l’avoir plus appréciée encore une fois sur place. D’ailleurs, je n’ai presque pas eu envie de quitter les lieux, tant ils sont bien aménagés dans le respect des paysages originels et concentrent des impressions visuelles, qui donnent le sentiment d’être ici en terre languedocienne et ailleurs du côté de la Floride par exemple…

Un espace aquatique aux multiples ambiances

Le défi du campeur dans les campings Méditerranées pourrait être de trouver ce qui peut manquer, tant il y a de services et d’équipements: bassin de nage, pataugeoire pour les plus petits, toboggans, bassins aqualudiques, et jeux d’eau pour enfants, piscines qui semblent plus grandes encore que celles de compétitions, espace de massages, spa, jacuzzi, hammam pour les adultes. A chaque âge, il y a son espace et des animations dédiées : les enfants et ados retrouvent avec joie les toboggans et pentagliss où l’on s’amuse à volonté, tandis que les parents peuvent se relaxer dans les transats ou s’occuper à une séance de fitness, de zumba ou de yoga.

espace aquatique camping les mediterranees marseillan 1

Si vous venez hors saison, car si la mer n’est pas encore à la bonne température, ou s’il fait mauvais temps, pas de problème! Vous pourrez profiter d’un espace aquatique intérieur chauffé avec deux piscines qui dépassent les 30° (rien que ça) et grand espace balnéo avec ses bains à bulles exquis et des masseuses qui se proposent de prendre soin de vous comme si vous étiez une reine!

Que faire autour de Marseillan?

Des vacances au camping en Septembre, c’est parfait, et pas seulement pour les prix plus attractifs, car on a à la fois l’impression d’arriver après le pic de la saison, mais il y a encore assez d’animation. Les amateurs de camping avec parc aquatique ne trouveront peut-être aucune raison de quitter leur hébergement pendant leurs vacances et cela se comprend, mais si vous avez envie d’explorer la région, cap vers Agde et ses environs. Escapades maritimes, balades vigneronnes pour découvrir quelques uns des vins du plus grand vignoble populaire d’Europe et ses spécialités savoureuses, visites culturelles sur ce territoire d’Art et d’Histoire qui accueille en été de nombreuses manifestations autour de la musique et du théâtre. La ville d’Agde n’est pas qu’une station balnéaire réputée de l’Hérault, dont les amateurs de naturisme ont transformé une des zones du Cap en centre international. Depuis les falaises volcaniques, on admire pas moins de 20 villages entre terre et mer.

Pour une fois, un hébergement m’a donné tous les motifs ou presque pour ne pas trop m’en éloigner, ni le considérer comme un simple lieu où dormir. J’ai donc limité ma découverte touristique de la région à Agde, où je n’étais pas revenue depuis des années, à Sète qui a gardé le charme de mes souvenirs même si grâce à la série Demain nous appartient de TF1, elle a encore plus gagné en popularité et attire les fans venus découvrir les lieux de tournages en espérant croiser quelques acteurs. Je me suis surtout concentrée sur les environs immédiats de Marseillan pour ne pas avoir à trop me déplacer en voiture. Je ne connaissais que de nom, car en général, je vais plutôt du côté des plages de l’Aude, mon département, par facilité. Mais j’ai apprécié cette petite ville de l’Hérault, qui m’a semblé familière, car on y retrouve bien l’influence languedocienne, et un peu différente d’un Port Leucate ou Port la Nouvelle, dont j’ai l’habitude.

port de marseillan

Marseillan est située à proximité de l’étang de Thau, que je n’avais encore jamais parcouru, alors que j’apprécie beaucoup les étangs de Gruissan. Depuis le camping, il suffit d’enfourcher un vélo et de se promener, en empruntant la piste cyclable qui longe l’étang. On admire la végétation lacustre, en essayant de repérer les oiseaux occupant ce magnifique territoire ; cormorans, grues cendrées et autres flamants en quête de crevettes. Le spectacle est simple et pourtant toujours émouvant.

Une dégustation des huîtres de l’étang de Thau et des moules paraît inévitable, même si je ne suis pas fan de crustacés. Impossible de refuser une invitation à l’heure de l’apéro après une journée bien remplie pour siroter un verre de vin héraultais autour de quelques huîtres de Bouzigues. J’ai d’ailleurs découvert à l’occasion une spécialité dont je n’avais jamais entendu parler : la brasucade, c’est-à-dire des moules préparées au barbecue que l’on peut déguster dans un restaurant appelé La Passerelle..

Vous le voyez, tout invite à faire un tour à Marseillan et donne envie de revenir au camping Méditerranées pour prolonger la découverte…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *