Cascade de Jagla Juga

Cascade de Jagla Juga


Le 9 juin

En battant en retraite devant les fans de scottish, nous avions pensé revenir visiter Tallin plus calmement ce matin, mais en fait, comme on voit les paquebots de croisière encore à quai dans le port, au loin, de l’autre coté de la baie, nous décidons de nous avancer et d’aller à la place, visiter la cascade de Jagla Juga à 3 kilomètres du village de Jagla Jöa et nous avons fort bien fait. La promenade jusqu’à la cascade est bien agréable et puis, là c’est une “vrai cascade de 8 mètres de haut en moyenne, 50 mètres de large et de 12 à 14 mètres de profondeur . Elle s’est formée lors de l’écroulement du sol calcaire de la rivière Jugla. A l’entrée du site un panneau montre des photos magnifiques de la cascade gelée en hiver et explique que des fouilles archéologiques montrent que le site était le lieu de cérémonies pré- chrétiennes et qu’un moulin à eau dont il ne reste rien avait été construit là en 1240, moulin dont on trouve des références jusque vers 1650.

Cascade de Jagla Juga

L’après-midi, nous nous arrêtons au manoir de Palmsé Le domaine de Palmse appartenait du XIII° siècle, jusqu’à la réforme luthérienne du XVI° siècle qui sécularisa les biens d’Église, aux religieuses de l’abbaye Saint-Michel de Reval => Tallin en allemand souvenez-vousCascades de Jagla Juga, château de Palmse et Tartu en Lettonie 1. Plusieurs propriétaires se succèdent, jusqu’à ce que les barons von der Pahlen, puissante famille germano-balte, l’achètent en 1624. Ils aménagent un vaste domaine agricole et à la fin du XVII° siècle font construire un petit château, réaménagé entre 1782 et 1785 et qui prend sa forme définitive au XIX° siècle. Il est entouré d’un parc à la française transformé au début du XIX° siècle en parc à l’anglaise de 18 hectares.

La famille von der Pahlen, qui avait donné de nombreux officiers à l’Armée impériale russe, est expropriée en 1923, après la création fin 1918 de la république estonienne. Le château est alors donné à la ligue de défense estonienne (Kaitseliit), ce qui évite la destruction du château. Il est aussi conservé à l’époque de la République socialiste soviétique d’Estonie, mais la grande restauration du château n’intervient qu’après 1991 à la chute de l’URSS, ainsi que les anciennes écuries, l’orangerie, et les anciennes brasseries.

Palmse

Manoir de Palmsé coté jardin.

Plus tard, sur la route nous nous apercevons que nous sommes suivis par un camping car, Cascades de Jagla Juga, château de Palmse et Tartu en Lettonie 2 ce sont les Isérois et lorsque nous nous arrêtons au bord
de lac à Mustvee ils s’arrêtent aussi mais ne feront pas étape en notre compagnie car, pressés par le temps, ils veulent rejoindre Vilnius au plus tôt. On se dit donc au revoir et peut-être à bientôt. Quant à nous, nous laissons le camion au bord du lac et allons faire un tour dans Mustvee puis au bord du lac où des gens pêchent tandis que d’autres font du jet ski. La rive qu’on aperçoit en face est la Biélorussie.

Mustve

Eglise orthodoxe de Mustvée.

Le 10 Juin

Le réveil au bord du lac est super agréable. L’eau est d’un bleu intense, pétard même au milieu de tout ce vert et nous prenons notre temps avant
de nous diriger vers Tartu la seconde ville d’Estonie dont la devise est “Tartu, la ville des bonnes idées ” sans doute en référence à son université construite en 1632 par le roi de suède.

Aujourd’hui, Tartu est la ville universitaire, jeune et artistique d’Estonie. Nous arrivons en fin de matinée et allons d’abord faire un tour sur
la colline où se trouverait une pierre sacrificielle datant des premiers occupants les Estes, le château et la cathédrale gothique ensuite, nous redescendons vers la place de l’hôtel de ville en passant devant la célèbre université.

Tartu

Et arrivons place de l’hôtel de ville juste à temps pour profiter du joli carillon de 12 heures. Sur la place aujourd’hui est organisé un match
de beach- volley qui attire beaucoup de badaud et comme tout le monde nous restons là un moment à regarder puis nous allons nous installer un peu plus loin en terrasse pour déjeuner. Si la chaire n’est pas très bonne et très…chère… le lieu est très animé et sympathique. On a l’impression qu’en ce dimanche, toute la ville est là pour profiter du beau soleil . Nous restons là un bon moment puis, après un dernier tour dans cette jolie ville nous reprenons la route.

Le soir venu, étape bien agréable sur le grand parking de Turaïda  que nous avons visité l’autre jour et qui est en Lettonie car depuis notre étape de Mustvee, nous avons entamé la redescente par l’est.

Une mongolfière rouge s’élève dans le ciel bleu. Beau spectacle Cascades de Jagla Juga, château de Palmse et Tartu en Lettonie 2

Tartu

 151 Visites au total,  1 aujourd'hui




Catherine Daurès

À propos de moi : De nous plutôt ! Donc, Gil, c'est lui, Catherine et bien,c'est elle, et Zébulon, c'est le camping car. Ensemble, ils partagent la passion du voyage et maintenant que Gil et Catherine sont à la retraite, Zébulon ne va pas chômer. Les carnets nomades de CatherineGil, c’est le récit en photos et bavardages de nos voyages,en Roumanie, Bulgarie Slovaquie, Ouzbékistan, Ukraine & Crimée, Maroc. Et notre voyage de 12 mois en Amérique du Sud. __________________________________________________________________________________________ Un commentaire fait plaisir! Merci pour vos lectures et vos messages. Le blog de CatherineGil ________________________________________________________________________________________

Laisser un commentaire

dix-huit + huit =