IDEOZ Voyages > Articles de: Catherine Daurès

Catherine Daurès

À propos de moi : De nous plutôt ! Donc, Gil, c'est lui, Catherine et bien,c'est elle, et Zébulon, c'est le camping car. Ensemble, ils partagent la passion du voyage et maintenant que Gil et Catherine sont à la retraite, Zébulon ne va pas chômer. Les carnets nomades de CatherineGil, c’est le récit en photos et bavardages de nos voyages,en Roumanie, Bulgarie Slovaquie, Ouzbékistan, Ukraine & Crimée, Maroc. Et notre voyage de 12 mois en Amérique du Sud. __________________________________________________________________________________________ Un commentaire fait plaisir! Merci pour vos lectures et vos messages. Le blog de CatherineGil ________________________________________________________________________________________

Un petit tour en Catalogne : El Valle Oriental

Et nous voici à nouveau dans notre “résidence secondaire”, sur le grand parking de la Séo de Urgell . C’est grand marché à la Séo, et nous aimons beaucoup ces marchés d’ici où on trouve un peu de tout : des vêtements, aux petits étals de paysans qui viennent vendre leurs légumes, poulets, champignon frais cueillis, fromages, œufs, miel, en passant par les ferretérias et les forains traditionnels.

Vacances en Ukraine et Crimée : impressions et informations pratiques

Des vacances en Ukraine et en Crimée? Tout le monde se souvient lorsqu’on parle de l’Ukraine de Tchernobyl, au nord, à la frontière avec la Biélorussie et de la place Maïdan Nezaljnoty, la place le l’Indépendance, à Kiev, noire de monde lors de la ” Révolution Orange “, mais l’Ukraine avec ses 603 700 km2 est presque aussi vaste que la France et ses paysages aussi variés du nord au sud . C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai intitulé ce carnet : voyage en Ukraine et en Crimée, tant la différence est tangible .

Lire la suite »Vacances en Ukraine et Crimée : impressions et informations pratiques

Une histoire de stop en Serbie

golubac

Une histoire de stop en Serbie dans la région du Danube et des portes de fer…

Après plus d’une heure d’attente en plein soleil sur le coup de midi, la frontière Bulgare étant fermée pour une raison semble-t-il inexplicable, nous voilà en Serbie dans une espèce de zone industrielle en construction. Comme déjà je ne savais pas où nous étions en Bulgarie, j’étais paumée. Une fois de plus. D’ailleurs, à ce propos, si vous voulez voyager en Bulgarie, évitez d’investir dans la carte IGN.

Lire la suite »Une histoire de stop en Serbie

Saint Côme d’Olt en Rouergue

L’Amérique du Sud au Nord, certes, mais pour nous, c’est ici dans ce très joli petit village Aveyronnais que le voyage commence.

C’est en 1884 qu’un groupe d’Aveyronnais environ 150 personnes avec femmes et enfants, décide de quitter le Rouergue et plus précisément la région de Saint Côme d’Olt pour partir à la recherche de terres lointaines.

sculptures en bois en bucovine

Entre riante Bucovine et Transylvanie…

Il pleut encore. Nous continuons la route de montagne dans le brouillard à la recherche du “Lago Rosu” que nous ne voyons pas, mis à part une sorte de mare à droite de la route, mais ça ne peut pas être ça ! Quittée la montagne, nous arrivons dans une plaine où les villages sont maintenant misérables. Maisons à demi écroulées mais habitées. Là où il y avait des fleurs partout, ce sont des mauvaises herbes qui poussent.

Une histoire de stop au Maroc

Si le Maroc est “un pays froid où le soleil est chaud” comme on le fait dire au moins trois fois par jours, avant le lever du soleil ou bien dés son coucher, au Maréchal Liautey, c’est aussi un pays où, dès que l’on s’écarte des pistes goudronnées, les caillasses abondent. Le pot de notre CC en a fait les frais quelque part entre Agdz et Tazenakht, et désormais nous faisons un bruit de mobylette atteinte d’aérophagie.

Lire la suite »Une histoire de stop au Maroc