Critiques de livres et livres de voyage

Congo d’Eric Vuillard ; relire et interroger l’histoire de la colonisation (Litterature francaise)

Par Les Boggans, le Juil 2, 2014, mis à jour le Oct 3, 2017 - Littérature française, Roman

https://voyages.ideoz.fr/wp-content/plugins/wp-o-matic/cache/fa7b0_9782330006198.jpg

Congo ou comment sonder les plaies de l’histoire de la colonisation et relire cette histoire de l’Afrique, noire, belle tout en dénonçant les travers de la modernité si nombreux à l’époque coloniale.

 

Roman Litterature francaise : Congo d’Eric Vuillard

 

Est-il possible d’écrire l’histoire de la colonisation? L’historien peut-il rendre compte, faire comprendre, faire vivre le passé?C’est à cette question difficile que répond, par son existence même, le récit d’Eric Vuillard intitulé Congo.

L’histoire ne cherche pas à dire mais à expliquer, à faire comprendre. Ici, Vuillard fait vivre. Ce n’est pas une fiction, ce n’est pas non plus de l’histoire, c’est le passé qui nous interpelle via l’auteur. Il le fait dans un style qui rappelle beaucoup celui de Pierre Michon dans les Onze, un style très littéraire, très puissant, très évocateur, parsemé de phrases d’une beauté ciselée époustouflante:

On n’a peut-être jamais tant bombardé un endroit que celui-là. Les quelques centaines de mètres carrés au sol du vieux palais ont été chacun pilonnés par des tonnes de mortiers, jusqu’à ce que les bunkers cèdent, jusqu’à ce que les mètres cubes de béton crèvent et ne laissent que d’énormes ossements de dinosaures.” (p. 18).

Le chapitre consacré au libre-échange, moteur de cette colonisation qui a dépecé l’Afrique, est d’une intensité et d’une justesse qui m’ont serré le coeur. Voilà dix pages d’une fulgurance inouïe.

Avec ce court récit, donc, Vuillard transcende la fiction et la non-fiction pour nous proposer sa vision de l’histoire, interrogeant, bousculant, effaçant la majuscule entre Histoire et histoire, pour nous faire comprendre ce que signifie de vivre l’époque dans laquelle nous vivons, héritière d’un passé qui nous définit, nous façonne et que nous refaçonnons pour nous satisfaire.

— Mathieu

Acheter ce livre?

Découvrir le Blog des Boggans…


 

 213 Visites au total,  3 aujourd'hui

Les Boggans

Découvrir le blog Les Boggans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.