La Dalmatie du Nord : découvrir la région de Zadar

centre historique de zadar

La culture et l’histoire ont, tout comme la nature, gâté la région touristique de Zadar, qui est peuplée depuis trois millénaires déjà. Dans la proximité immédiate de Zadar se trouve la ville de Nin, la ville royale la plus ancienne, qui a donné naissance à la Croatie. Zadar est devenue la capitale de la Dalmatie déjà au 7 ème siècle et le resta jusqu’en 1918.


Pourquoi séjourner et faire du tourisme en Dalmatie du nord ?

carte dalmatie du nord

La Dalmatie est la région la plus attractive de Croatie et si beaucoup de touristes se concentrent surtout à Dubrovnik et dans ses environs ou à Split, la Dalmatie du nord ne manque pas d’attraits.

La Dalmatie du nord s’étire depuis la fin du golfe du Kvarner aux environs de Starigrad jusqu’à la fin de la riviera de Sibenik près de Primosten. La ville principale est également l’une des villes touristiques principales de Dalmatie : Zadar.

Connue pour ses orgues, Zadar est une ville antique et fortifiée fortement marquée par des influences vénitiennes. Sa riviera est ponctuée de jolies plages de graviers et parfois de sable et elle est un bon point de départ pour découvrir l’archipel de Zadar, les îles Kornati à découvrir absolument en petit bateau avec un passionné comme Jure, Topic, Ivan ou Sebo ou encore les falaises et le parc naturel de Telascica.

Entre autres sites touristiques à ne pas manquer en Dalmatie du nord : le parc national de Krka, Zadar, Sibenik, Biograd, Pakostane, Vodice, l’archipel des Kornati et des îles au large de Zadar dont Pasman, l’île de Pag, Murter, le parc de Paklenica, et pour sortir des sentiers battus, le parc de Vrana, la ville de Knin et la route des forteresses de la Krka.

Comment y aller ?

Le mieux est d’arriver à Zadar pour démarrer votre périple en Dalmatie du nord et pourquoi pas en Lika jusqu’au parc de Plitvice ou vers la Dalmatie centrale jusqu’à Split.

L’aéroport international à Zemunik propose des vols journaliers vers Zagreb et certaines villes européennes. En été les vols charter son mis en place.

On trouve des vols depuis Marseille avec Ryan Air à partir de 39€ au printemps et à la fin de l’été. Depuis Paris, vous pouvez opter pour Zadar, Split ou Zagreb en fonction des offres avec Easyjet par exemple. Il existe aussi plusieurs vols low cost avec Volotea vers la Croatie à Split, qui est à seulement 160 km de Zadar.

Si vous devez louer une voiture pour votre séjour en Dalmatie, je vous recommande l’agence Lena, la meilleure agence francophone locale, Adriagate, très fiable, et Sixt qui a des prix compétitifs si vous préférez les agences internationales. Prévoyez l’assurance emprunt de ferries si vous voulez aller en voiture sur Dugi Otok, par exemple.

De Zadar, vous pouvez joindre Zagreb en bus (en 4 heures environ), en train et en avion, ainsi que beaucoup d’autres villes de Croatie par la nouvelle autoroute.

Les lignes maritimes régulières internationales relient chaque jour Zadar avec Ancône en Italie, et par les lignes côtières vous pouvez vous rendre à Pula et sur toutes les îles dans les environs. Le réseau ferroviaire relie Zadar avec Zagreb et toute l’Europe. Enfin, vous pouvez vous rendre en autocar dans toutes les grandes villes européennes.  

L’héritage culturel et historique en Dalmatie du Nord

La culture et l’histoire ont, tout comme la nature, gâté la région touristique de Zadar, qui est peuplé depuis trois millénaires déjà.

centre historique de zadar

Zadar, la capitale de la Dalmatie du nord

Impossible de ne pas aller à Zadar lors d’un séjour en Dalmatie. Zadar est devenue la capitale dalmate déjà au 7 ème siècle et le resta jusqu’en 1918. Les rues pavées de pierre du centre de la vieille ville, la Presqu’île, mènent à l’église Saint Donat du 9 ème siècle. C’est le plus grand forum romain dans cette partie de l’Adriatique. La vieille ville abrite aussi les églises de la Sainte-Stošija du 13 ème siècle et l’église Saint-Krševan du 12 ème siècle. Chaque visiteur de cette ville qui passe par la Rue large, la Kalelarga, ressent sûrement l’esprit et le rythme de cette ville millénaire qui vit sa seconde jeunesse en étant la ville des plus grands investissements dans l’infrastructure communale et dans le bâtiment.  

Unique dans toute l’Europe, « l’orgue de la mer » est une merveille de l’architecture construite dans la partie sous-marine de la rive. Les vagues, en passant par des tubes musicaux montés sous l’eau, produisent des sons incroyables nommés « la musique de la mer », qui emplissent la large promenade du bord de la mer. Cet endroit est devenu incontournable pour des milliers de visiteurs de Zadar. Depuis ce site, on peut voir le plus beau coucher de soleil en Croatie, certains diront le plus beau au monde, à commencer par le célèbre Alfred Hitchcock. C’est ainsi qu’il le décrivit après son passage à Zadar, qu’il garda en mémoire toute sa vie à cause de la rencontre magique du soleil s’engloutissant dans la mer.

coucher de soleil à Zadar orgues marines
orgues marines

Dans la proximité immédiate de Zadar se trouve la ville de Nin, la ville royale la plus ancienne, qui a donné naissance à la Croatie.

A 18 kilomètres de Zadar, se trouve la plus petite cathédrale du monde, vieille de 12 siècles. Sa longueur est de 36 pas. Elle est construite par rapport à la position du soleil et peut servir pour mesurer les jours et les heures, mais c’est aussi un lieu de prière.

église paleochrétienne de Nin (1)
spa

Environnement naturel, paysages et parcs en Dalmatie du Nord

La partie Nord de la côte dalmate avec son plus grand centre urbain, la ville de Zadar fondée il y a trois mille ans, est appelée aussi « la porte des parcs nationaux » a cause de sa position géographique unique qui lui ouvre littéralement la porte aux cinq parcs nationaux que l’on peut visiter en une journée: les gorges de Paklenica, Slapovi Krke (les chutes d’eau de la Krka), Plitvička jezera (parc des lacs de Plitvice), Sjeverni Velebit (Velebit septentrional) et les îles de Kornati montrent tous une beauté à couper le souffle.

Les deux canyons de Paklenica, avec leurs cascades et parois abruptes idéales pour la varappe, représentent un défi pour les amoureux de la nature et les randonneurs.

Parc national Paklenica vue aérienne

La flore et la faune de cette région cachent un grand nombre d’espèces endémiques telles que vautour fauve, dont Velebit est l’un des deux habitats en Croatie. N’oublions pas les grottes et les phénomènes karstiques que l’on peut voir au sommet de cette montagne, dans le Parc national de Velebit septentrional. Cette montagne a été proclamée  « réserve mondiale de la biosphère » par l’UNESCO.  

La nature intacte, les espèces animales et botaniques, les grottes et les fosses abritées de cette montagne boisée, ainsi que ses collines sont en opposition parfaite avec la vue qui s’ouvre quand on regarde de ces hauteurs sur la dentelle d’îles du  Parc national de Kornati.  

Point de vue sur les iles Kornati trek

On compte 365 îles dans l’archipel de Zadar, dont 150 îles de tailles différentes ainsi que quelques rochers abruptes et sans végétation se précipitant dans les profondeurs de la mer d’une couleur d’azur incomparable, tout ça forme le Parc national de Kornati. Ce vrai paradis nautique, riche de criques, petits ports et de plages cachées, est devenu l’endroit inévitable pour chaque plaisancier qui visite l’Adriatique, mais aussi pour les Robinsons des temps modernes à la recherche des endroits isolés, de nature intacte et de mer cristalline.  

La partie boisée des îles de Kornati est le Parc de la nature Telašćica, une des baies naturelles les plus sures de l’Adriatique. Ici vous trouverez le lac salé Mir (Paix) dont l’eau est plus chaude que l’eau de mer! La végétation méditerranéenne dans ces champs karstiques paisibles est l’habitat des mouflons, mais aussi le lieu des vacances et de chasse depuis les temps romains.  

Le parc national des Kornati est composé d’une centaine d’îles et îlots, comme des petits cailloux jetés par la main de dieu sur l’Adriatique. Avec des littoraux profondément échancrés, des falaises vertigineuses qui s’élèvent jusqu’à une centaine de mètres, ces îles sont particulièrement attrayantes, d’autant plus que la richesse et la variété du monde animal, notamment sous-marins sont ici spectaculaires…

paysages lunaires des iles kornati

Cette oasis de paix attire les Robinsons modernes trouvant dans cet archipel ensoleillé les attraits d’une nature intacte et des maisons de pêcheurs à louer, pour des vacances loin de l’agitation moderne.

iles kornati croatie

  Le lac de Vransko (Vransko jezero au parc naturel Vrana), avec son réservoir ornithologique, est le plus grand lac de la Croatie. Situé dans la région de Zadar, ce lac est à certains endroits éloigné de quelques 800 mètres de la mer. Seul habitat d’hérons du littoral de la Croatie, le lac Vransko abonde de poissons d’eau douce.

A cause du mélange de l’eau douce avec l’eau de la mer, on peut y trouver des anguilles. Les visiteurs du lac ont la possibilité de se procurer le permis de pêche ainsi que de louer une barque à rames.

parc vrana vransko jezero

  Un tel paysage, avec ses sommets de montagnes et ses criques dans les îles donne des possibilités incomparables de vacances actives, qu’elles soient organisées par des agences ou individuellement, à travers de nombreuses pistes cyclables au bord de la mer ou en montagne, ou en pratiquant le trekking, le paragliding, le free-climbing ou alors les activités spéléologiques.

remove_red_eye

Manifestations culturelles en Dalmatie du Nord

Pendant les mois d’été, de nombreux festivals comme « L’été culturel de Zadar », « L’été de Pag », « Zadar des rêves » et les « Nuits musicales de St Donat » se déroulent parallèlement avec des manifestations de culture traditionnelle. C’est alors que les rues de Zadar et d’autres villes se remplissent de musique dalmate traditionnelle et que revivent les coutumes traditionnelles.

Le plus spectaculaire de tous est le festival des coutumes et traditions des pêcheurs et de gastronomie de la région de Zadar, « La nuit de pleine lune », qui se déroule chaque année a la fin du mois de juillet dans la nuit de pleine lune. Pendant cette nuit dans le centre-ville de Zadar, l’éclairage public éteint, règnent la chansons et la danse sous le clair de lune, lampions et torches.  

Tourisme santé et Bien être

Sources thermales, centre de santé et de bien-être Dans la proximité de la ville de Nin se trouvent les thermes de boue péloïde(thérapeutique), utilisée en traitement des maladies rhumatismales, dermatologiques et contre l’infertilité féminine.

Le tourisme et les congrès à ZadarLes hôtels « Kolovare » (***) et « Pinija » (***) ainsi que le complexe hôtelier « Borik » (*** et ****) à Petrčane ont d’excellentes capacités avec plus de 2000 lits dans leurs chambres complètement rénovées. « Borik » est un des plus beaux complexes hôteliers de la Dalmatie.

Tourisme religieux

Il y a beaucoup de légendes liées aux saints enterrés dans les églises et les cathédrales de Zadar et ses environs (Saint-Simon, Saint-Krševan, Sainte Anastasie), comme la suivante qui parle de l’arrivée du corps du Saint-Simon à Zadar au 13 ème siècle: Un marchand de la Terre Sainte partit à Venise en transportant avec lui le corps de Saint-Simon, mais il dit a tout le monde que c’était le corps de son frère qu’il transportait. En se réfugiant dans le port de Zadar lors d’un orage, les religieux lui offrirent l’hospitalité. Le marchand enterra la malle avec le corps dans le jardin du monastère. La même nuit il mourut, mais les religieux retrouvèrent dans ses bagages les papiers prouvant que le corps enterré était celui du Saint-Simon. Ainsi, ils purent le transporter et l’enterrer à l’église de Notre Dame où il se trouve encore aujourd’hui.

Une des offres spécifiques de l’archipel de Zadar est la possibilité de séjourner dans le phare de Veli Rat sur l’île de Dugi otok. Ce phare, haut de 40 mètres, entouré de pins et de plages de gravier, peut accueillir jusqu’à sept personnes. Selon la légende, les murs de ce phare ont été construits avec des milliers de blancs d’œufs en guise de ciment pour que les murs résistent mieux aux vents et à la mer. Dans sa cour pavée se trouve une petite église sous un pin centenaire.  

Spécialités culinaires en Dalmatie du Nord 

Avec un littoral apprivoisé et les îles en quatre rangs qui protègent la côte des vents forts, la région de Zadar possède un arrière-pays riche qui a depuis toujours nourri la population de fruits et légumes, tandis que les profondeurs marines restent une source importante des poissons, coquillages et crustacés. Mais, la vraie délicatesse de la gastronomie de Zadar sont les mets d’agneau, tout spécialement celles de l’île de Pag, où les agneaux broutent l’herbe gorgée de sels marins et d’huiles essentielles qui donnent à leur chair et leur lait un goût particulier.

Si vous choisissez en hors d’oeuvre le fromage de brebis de Pag, (fromage croate le plus récompensé aux divers concours européens) en accompagnement du jambon cru séché aux bourrasques de bora de Posedarje, vous vivrez une expérience gastronomique étonnante.

Il ne faut pas oublier la liqueur de dessert, Maraschino (Marasquin), produite depuis des siècles à Zadar avec une sorte autochtone de cerises marasque et exportée dès le 18 ème siècle dans toutes le maisons royales. Aujourd’hui, Maraschino est fabrique selon la recette originale, jamais dévoilée, dans la fabrique des boissons de Zadar, où on connaît toutes les histoires intéressantes liées à cette boisson.  

Que faut-il manger, goûter ou rapporter comme spécialités gastronomiques de Dalmatie du Nord?

  • l’agneau et le fromage de l’île de Pag
  • la liqueur digestive Maraschino
  • le sel de Pag et de Nin
  • le jambon cru (pršut) de Posedarje
  • le Ninski šokol (viande de porc séchée)
  • le vin rosé Benkovački Rose

A voir absolument en Dalmatie du Nord

A voir à Zadar

  • la collection « L’or et l’argent de Zadar » à Zadar
  • l’église Sainte-Anastasie (sv. Stošija) de Zadar
  • l’église Saint-Chrysogone (sv. Krševan) de Zadar
  • l’église Saint-Donat (sv. Donat) de Zadar – symbole de cette ville

A visiter en Dalmatie du Nord

  • le parc naturel de Telašćica
  • le lac Vransko et sa réserve ornithologique
  • les spectacles culturels : « L’été culturel de Zadar », « Les étés de Pag » et les manifestations culturelles de « Zadar des rêves »
  • le Festival des nuits de pleine lune
  • le parc national de Paklenica – canyons uniques et richesse de la flore et de la faune
  • la plaine de Saljsko polje sur l’île de Dugi otok – paysage remarquable protégé
  • le canyon de la rivière Zrmanja – paysage remarquable protégé
  • Telašćica – parc naturel abritant le port naturel le plus beau, le plus grand et le plus sûr de toute l’Adriatique
  • le lac Vransko jezero – parc naturel
  • Pag – architecture de la ville et dentelles de Pag
  • les îles de Pašman et Ugljan – architecture de leurs maisons en pierre
  • l’église Sainte-Croix (sv. Križ) de Nin – la plus petite cathédrale au monde

… ressentir

  • la beauté de la nature dans les parcs nationaux
  • l’âme et le rythme de Zadar, ville millénaire, en flânant le long du Kalelargo



… écouter

  • les sons des « Orgues marines » de Zadar
  • les Soirées musicales à l’église Saint-Donat de Zadar
carte zadar

Les derniers articles par Croatiafulloflife (office de tourisme de Croatie) (tout voir)

    3 commentaires sur “La Dalmatie du Nord : découvrir la région de Zadar”

    1. Quels conseils pour découvrir la région de Zadar en mai avec un bébé de 18 mois?

      Bonjour à tous, nous partons à 3 (un couple avec un bébé de 18 mois) en Croatie début mai. Nous avons réservé une voiture mais aucun logement pour l’instant. Nous allons atterrir à Zadar. Avez- vous déjà voyagé avec des petits bouts en bas âge et auriez vous des bons plans /conseils sur Zadar et ses environs svp ? (logements, randos, îles…) Merci et bon dimanche

    2. Bonjour, nous avons réservé un appartement à Brodarica.
      Venant en voiture du lac d’iseo en Italie, notre escale, nous comptons prendre la route du bord de mer depuis Rijeka. Est-ce faisable ou cette route risque-t-elle d’être trop longue et nettement plus encombrée que l’autoroute passant par le centre ?
      Y-a-t’il une poste à Sibenik où nous pourrons changer notre argent ? Pouvez-vous s’il vous plaît nous envoyer un plan détaillé de votre ville ?
      Nous sommes impatients d’aller au parc national de Krka avec notre fille. Est-il libre d’accès ou bien payant ? Dans ce cas quels sont les tarifs ? Y-a-t’il des beaux endroits pour se baigner avec un enfant sans trop de risques ?
      Enfin, nous ne roulons pas sur l’or et nous allons faire la cuisine ! Nous souhaiterions savoir où nous pourrons nous procurer des produits agricoles locaux et de qualité, là où les croates vont s’approvisionner et connaître vos recettes locales traditionnelles.
      Merci par avance

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *