70 761 vues

Cuisine croate : Que faut-il manger en Croatie? Quelles spécialités ne pas manquer?

8




cuisine croateQue faut-il manger en Croatie? Quelles spécialités ne pas manquer?

La Croatie est un pays riche d’influences culinaires. En effet, la cuisine croate s’imprègne de la cuisine italienne, surtout au Nord, de la cuisine hongroise et slave au centre, à l’Est et de quelques influences orientales venues notamment de Bosnie. Les spécialités sont nombreuses dans toutes les régions et devraient ravir les gourmands…

La cuisine croate, une association d’influences des Balkans et de la Méditerranée

» Le focus de Sandrine Monllor, spécialiste de la Croatie sur IDEOZ La cuisine croate ne comprend pas que des spécialités spécifiques à la Croatie, il est même difficile parmi les 15 que j’ai retenues ci-dessous d’en repérer une qui soit uniquement  trouvable en Croatie. Vous l’approcherez très diversement selon que vous optez pour un restaurant, une pizzeria ou trattoria (comme en Italie), une konoba, l’auberge locale typique. Contrairement à sa mauvaise réputation qualitative, un snack et autre fast-food croate, devrait vous permettre de découvrir l’essentiel des plats d’ex Yougoslavie et de déguster les principales spécialités populaires. Mais rien ne vaut la table d’un habitant ou d’un agrotourisme attaché à un terroir dont il révèle les produits pour comprendre l’âme de la “vraie cuisine croate”.

Dans la gastronomie croate, on peut les retrouver en l’Italie du côté du Frioul-Vénétie julienne plutôt que dans la région d’Emilie-Romagne pourtant marquée par l’Adriatique. On croisera des plats très proches voire similaires en Slovénie, au Montenegro, dans la cuisine serbe et la cuisine bosnienne ; seuls les noms feront la différence. C’est ce qui fait son charme. La cuisine croate est une sorte de quintessence du meilleur de chaque pays.

Les principaux plats recommandés aux touristes lors d’un séjour en Croatie sont le produit de l’histoire de la Croatie. Pendant des siècles, elle fut partagée entre l’ancienne sphère autro-hongroise (dans le nord et le centre), une zone balkanique et slave (vers l’est), une influence méditerranéenne privilégiant la cuisine simple, grillée ou cuite sur la braise, sur toute la zone littorale et des rappels de la longue occupation ottomane dans la région à travers le plat probablement le plus populaire en ex-Yougoslavie ; les cevapcici…

En caractère gras, retrouvez les plats typiques croates et les plats régionaux qu’il ne faut absolument pas rater!!

Voici les 10 plats croates ou ex yougoslaves que vous avez le plus de chances de croiser sur une carte lors de vos vacances en Croatie et que vous devriez savourer :

Les  plats emblématiques en Croatie, qu’on retrouve un peu partout

Prsut, depuis l’Istrie jusqu’à la Dalmatie, il s’agit du jambon sec légèrement fumé…

A manger en apéritif sur le principe des tapas, en entrée ou à partager pour une pause gourmande

Prix entre : 12 et 20€ le plat

Prsut de Dalmatie sir fromage et basa à l'agrotourisme Kalpic à Radonic

 

Les čevapi

Des rouleaux de viande de boeuf et d’agneau épicés et servis avec des oignons et du ajvar, dans du pain comme dans les snacks, ou en assiette dans les restaurants où ils sont de plus en plus servis avec des frites pour plaire aux touristes…

Prix moyen : entre 5 et 9€

 

Le ajvar, un condiment qui sert couramment d’accompagnement

Bien qu’originaire de Macédoine (Fyrom) et de Serbie, il a conquis la Croatie par l’Est et on trouve ce condiment à base de poivrons et d’aubergines comme accompagnement des plats de viandes, des mix-grill, des cevapcici.

Les sarma, chou farci à la viande ou aux légumes et les punje paprike, poivrons farcis, sont très présents en Slavonie, même si on les trouve aussi ailleurs en Croatie, comme une sorte de madeleine de Proust pour beaucoup. Les sarma sont également très symboliques des fêtes religieuses orthodoxes dans la communauté serbe en Croatie. En Slavonie, les deux mets les plus typiques sont le kulen, un saucisson au poivron un peu fumé et le fis-paprikas, sorte de version à base de poissons d’eau douce (du Danube et de ses affluents) qui ressemble assez au brodet de l’Adriatique. Les sarma et punje paprike peuvent être en version 100% végétarienne.

Prix entre 7 et 10€

La spécialité qu’il faut goûter en Croatie centrale et à Zagreb :

En Croatie centrale, on ne manque pas les  Štrukli sa sirom ; une spécialité au fromage qui ressemble à des sortes de gros raviolis farcis avec un fromage blanc. Elle est si importante aux yeux de la région, qu’elle a été élevée au rang de bien national culturel protégé! Et bien sûr, on fait étape à la Struk à Zagreb pour découvrir la variété des strukli qui font la réputation du lieu.

strukli spécialité de la région de Zagorje

Les plats à ne pas manquer en Lika Senj (région de Plitvice) et en Dalmatie en particulier :

La peka est un plat de viande cuit à la braise dans la cheminée ou sous la cloche à la broche. Les viandes sont cuites lentement pour préserver leur texture et leur saveur et le jus de viande s’écoule sur les pommes de terre qui l’accompagnent le plus souvent.

Prix au kilo : entre 30 et 40 € / kg – Le prix dépendra donc du poids de viande mangée!

peka du biokovo plat de viandes cuites sous la cloche

Les viandes cuites à la broche sous la cloche : c’est un rendez-vous très apprécié des croates pendant le week-end

agneau et porc sous la cloche en Croatie

 

Les plats immanquables en Croatie dans les régions de l’Adriatique  :

En entrée, on trouve sur toutes les cartes des konoba et restaurants du bord de mer la salata od hobotnice ; salade de poulpe à l’huile d’olive comme on le prépare beaucoup dans la région vénitienne aussi. Peut se partager aisément en attendant le plat suivant!

Prix moyen : entre 10 et 13 €

La trésor en commun est le brudet ou brodet  ; c’est une soupe de poisson préparée avec les petits poissons de la pêche ; ils mijotent dans un chaudron avec des poivrons, des tomates et du vin blanc. Tout le secret est dans le temps de mijotage! N’hésitez pas à assister à la fête de Sali sur l’île de Dugi Otok (1ère semaine d’août) pour apprécier le brodet dans sa version festive lors des fêtes populaires.

Prix moyen (variable selon les poissons) : entre 6 et 13€ en général en fonction de la taille et si le plat est servi en soupe comme une entrée ou en plat

Brodet od riba soupe de poissons croate

Comme plat principaux, outre les poissons cuits ou grillés, le calamar et le poulpe sont les stars :

Lignje na žaru ; les calamars grillés ; le plus simple et le plus efficace, en général servi avec des pommes de terre

Pržene lignje ; les calamars frits dans l’esprit des calamars à la romaine, coupés en anneaux et pannés

Prix moyen : entre 10 et 13€

Le poulpe rôti ou cuit à la peka est aussi délicieux. Attention, cette spécialité est plus rare car elle exige un long temps de préparation et souvent on ne peut l’avoir que sur réservation.

Prix moyen entre 13 et 16€

poulpe cuit sous la peca recette cuisine dalmate

Et pour les amateurs de moules, l’autre spécialité de l’Adriatique reste les moules à la Buzara préparées avec de l’ail, de l’oignon, du persil, du vin blanc! Une version croate des moules à la marinière…

Prix moyen : 8 -10€

Les pâtes et les riz sont partout dans les trattoria, les restaurants d’influence italienne – méditerranéenne et l’un des plats les plus traditionnels est le crni rižot, du risotto noir, préparé avec l’encre de seiche.

Prix moyen : 12-14€

Bien sûr, chaque région possède ses spécialités et ses plats ou mets locaux à ne pas manquer. Vous en trouverez une liste non exhaustive ci-après.

» A lire aussi   Où bien manger  de la “vraie” cuisine traditionnelle en Croatie ?

 

 Cuisine croate du Kvarner

La diversité microclimatique et géographique, ainsi que la tradition du tourisme, ont marqué le développement et la qualité de l’offre gastronomique. On y trouve des plats et des spécialités propres au littoral, aux îles ou au massif de Gorski kotar. Ils comprennent les meilleurs poissons, les crustacés et les coquillages, puis les spécialités montagnardes, le gibier ou les plats traditionnels paysans régionaux.
Lors des manifestations gastronomiques, à l’occasion des cueillettes de marrons, de cerises, d’asperges à Lovran ou d’olives à Punat sur l’île Krk, toujours dans des petites brasseries, mais de plus en plus dans des restaurants, on pousse la cuisine de nos grands-mères. .

A goûter dans le Kvarner

  • les griottes, marrons et asperges de Lovran
  • les olives de Punat
  • les langoustines du Kvarner
  • les pâtes locales (šurlice)
  • l’agneau de l’île de Cres
  • les gibiers, grenouilles, champignons, poissons d’eau douce, liqueurs des montagnes, pommes de terre et agneau de Lika, eaux-de-vie de prunes et de poires, miel du Velebit
  • les vins des terroirs : Vrbnička žlahtina de Krk, Trojšćina de Susak, Kastavska belica de Kastav

Cuisine d’Istrie ; entre Italie et Croatie

Les spécialités istriennes sont presque une marque gastronomique. Bien que la cuisine istrienne montre des influences de différentes traditions, aujourd’hui elle est spécifique et reconnaissable, et bien sûr, saine, parce que sa base est la nature écologique et pure. On peut commencer un repas par du jambon cru de pays et du formage de chèvre, puis continuer sur une jota (la soupe maison), ou une maneštra (la pâte), et finir avec des fuži (gnocchis) en sauce au gibier ou au poule, ou avec de l’ombol cuit (l’entrecôte) et des saucisses maison avec de la choucroute.
Fuzi istriennes tagliatelles à la truffe blanche d'Istrie

Spécialités culinaires croates à découvrir en Istrie :

  • les truffes que l’on trouve en particulier sur la route de la truffe en Istrie blanche autour de Pazin et dont la foire de Liviade livre quelques uns des plus précieux champignons
  • le jambon cru d’Istrie
  • le maneštra (ragoût de légumes)
  • la supa (soupe traditionnelle d’Istrie)
  • l’huile d’olive
  • les spécialités de poissons et fruits de mer
  • les œufs brouillés (fritaja) aux asperges
  • les fuži (pâtes) au goulasch ou à la truffe, tagliatelles et pâtes “maison” qui sont assez proches sur la forme des spätzle
  • istarska jota, un plat végétarien ressemblant à un ragoût
  • la biska (eau-de-vie aux herbes)
  • les vins d’Istrie : malvoisie (Malvazija), Teran, Refošk et les grands crus locaux

On ne manque pas les supers adresses d’agrotourismes en Istrie


Cuisine croate de Slavonie (croatie orientale)

Spécialités culinaires croates à découvrir en Slavonie

A ne pas manquer selon Sandrine Monllor : Il a des airs du chorizo espagnol, il est aussi à base de poivron, un ingrédient phare en Croatie dès la fin de l’été. Ce saucisson élaboré avec du porc est la spécialité à ne pas manquer en Slavonie comme dans la Serbie voisine du côté de la Voïvodine. C’est probablement avec la Fis paprikas le produit dont les croates de Slavonie sont les plus fiers. Dans cette région encore très rurale et attachée à ses traditions, presque chacun fabrique encore son kulen et bien-sûr, il est proposé à tous les hôtes sur les tables …

Préparation de la fis paprikas dans le chaudron

On le trouve sous le nom Slavonski (domaci) ou Baranjski kulen dans la région de Baranja
Environ 150 kn / kg (25€) si vous voulez en ramener.

baranjski kulen

Ce qu’il faut goûter :

  • le kulen (saucisson traditionnel épicé)
  • le fiš-paprikaš (traditionnelle soupe de poissons bien relevée)
  • les carpes en crapaudine (carpe grillée aplatie entre fourches de bois)
  • le čobanac (viande en ragoût)
  • les petits fours spéciaux pour mariages
  • les poissons d’eau douce
  • le jambon séché maison
  • le vin Iločki traminac et la šljivovica (eau-de-vie de prunes)

 


Cuisine dalmate ; un concentré de Méditerranée

Spécialités culinaires dalmates :

Ce qu’il faut goûter en Dalmatie…

pasticada, boeuf braisé dalmate

Ce qu’il faut manger vers Zadar

Brodet brudet soupe de poisson croate

Ce qu’il faut manger vers Sibenik
  • les moules de Šibenik
  • le jambon fumé cru (pršut) de Drniš
  • le vin rouge Babić
  • la skradinska torta (gâteau de Skradin)

Ce qu’il faut manger vers Split

  • le gâteau de Kaštel (Kaštelanska torta)
  • le gâteau de Makarska (Makarana torta)
  • les beignets (kroštule) de l’île de Vis
  • les beignets dalmates (fritule)
  • les biscuits au miel de Hvar (paprenjaci)
  • le raisin et un verre de bon vin
  • la pašticada dalmate, boeuf braisé dalmate
  • les saucisses luganige
  • Poulpe rôti ou cuit à a peca très présent dans les îles
  • les soparnik, sorte de tourte aux blettes ou aux épinards spécialité de la région d’Omis où on trouve même un festival
  • la galette (pogača ) de Vis
  • les vins Vugava et Plančić de Hvar

poulpe cuit sous la peca recette cuisine dalmate

A découvrir vers Dubrovnik
  • le petit gâteau aux coings kontonjata
  • la crème caramel rožata
  • les anguilles de la Neretva
  • les grenouilles de la vallée de la rivière
  • l’agneau et le veau cuits sous cloche, le brodetto d’anguilles ou de grenouilles de la vallée de la Neretva
  • les huîtres, moules et sel de Ston où on déguste des huîtres pour célébrer la Saint Blaise
  • les gâteaux du Konavle (kontonjata, mantala et arancina)
  • les mandarines et les citrons de la vallée de la Neretva et les arancini, les oranges séchées
  • les vins Dingač et Postup de Pelješac, Pošip et Grk de Korčula et le malvoisie Dubrovačka malvazija du Konavle

 

» Où faut-il manger la cuisine dalmate traditionnelle?   La konoba, la typique auberge dalmate ?


Cuisine de Croatie Centrale

Ce qu’il faut goûter en Croatie centrale :

Vous passerez par la Croatie centrale et Zagreb, lors de vos vacances, que diriez-vous d’en découvrir l’une des spécialités typiques? Le strukli est la spécialité qu’il faut absolument goûter à Zagreb pour comprendre ce que sont les traceurs de la cuisine croate continentale. Simplicité et générosité. Les habitants de Zagorje, région au nord de Zagreb, sont très fiers de leurs strukli au fromage classés au patrimoine culturel croate.

strukli spécialité croate de Zagorje et de Zagreb

Spécialités culinaires croates de Croatie centrale

  • la moutarde de Samobor (Samoborska muštarda)
  • le salami de Samobor (Samoborska salama)
  • les millefeuilles à la crème de Samobor (Samoborska kremšnita)
  • la liqueur de Samobor (Samoborski bermet)
  • la dinde rôtie aux mlinci (sorte de pâtes maison)
  • la hajdinska kaša (plat au sarrasin)
  • le fromage de vache prga
  • l’huile de pépins de courge
  • les zagorski štrukli (feuilletés au fromage)
  • les gâteaux à base de farine de maïs : zlevka et pera de Vrbovec
  • les klipići (petits pains) de Varaždin
  • le vin mousseux Šenpjen, les produits laitiers
  • les spécialités de poissons d’eau douce et de gibier
  • les vins blancs Graševina et Pinot blanc (Bijeli pinot), le vin de miel et les vins de divers fruits
A Zagreb:
  • la dinde rôtie aux mlinci (sorte de pâtes maison)
  • les štrukli (feuilletés au fromage)
  • les špek fileki (tripes aux lardons) ou krpice sa zeljem (pâtes et chou blanc)
  • Zagrebacki odrezak ; escalope dans l’esprit du cordon bleu
  • le fromage blanc à la crème fraîche
  • les beignets

 

Découvrez nos meilleures adresses et coups de coeur de restaurants à Zagreb….


Cuisine de Lika ; la région de Plitvice

La cuisine de Lika est la moins connue probablement de Croatie. Les spécialités de la Lika sont traditionnellement à base de viandes et les truites, pêchées dans les rivières généreuses de la Lika, et préparées de façon variée, rôties, grillées, panées…

Peka ispod peke

  • Cochon, veau, mouton et agneau à la broche, la teletina,  et janjetina (surtout les week ends)
  •  Cicvara, polenta au lait
  • Ispod peke
  • Licki lonac ; mélange de viandes cuites avec des pommes de terre
  • Kiseli kupus ; sorte de choucroute avec des saucisses et du chou

Pour apprécier la “vraie” cuisine de Lika, rien ne vaut l’auberge de Mrzlin Grad, incontournable étape gastronomique grâce aux petits plats de Sonja …. Uniquement pour les hôtes du chalet. Attention, c’est souvent complet et c’est de loin la meilleure adresse que je connaisse dans la région de Plitvice en terme d’authenticité et de générosité…





Partager

A propos de l'auteur

Lorsque nous vous invitons en Croatie, nous souhaitons partager avec vous : le goût, les sensations, les couleurs, la passion, l'hospitalité, l'héritage, la beauté et l'esprit... Tous ces contenus sont publiés avec l'aimable accord de l'Office National Croate de Tourisme Avenue Victor Hugo, 48 75116 PARISTel: +33 1 45 00 9955 Courriel: infos.croatie@wanadoo.frSite de l'office national de tourisme croate - La Croatie sur Facebook - La Croatie sur Twitter - Regards sur la Croatie

8 commentaires

  1. Pingback: Excursions depuis Split: Que voir en Dalmatie près de Split?

  2. Pingback: Comment bien manger en Croatie de la "vraie" cuisine croate?

  3. Pingback: Jour 9 : Croatie – Meilleur moi

  4. Pingback: Recette croate: Arancini ; Ecorces d’oranges à la mode dalmate

  5. Pingback: 10 bonnes raisons de visiter et découvrir Dubrovnik (ou de la fuir) !

  6. Pingback: PAON PAON LOVES LA CROATIE – PAON PAON

  7. Pingback: Cuisine croate - Zagorski štrukli; bien culinaire protégé en Croatie

  8. Pingback: Ile de Vis, une île croate charmante et encore authentique

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.