De la guerre mondiale à la guerre froide : la conférence de Postdam 1
 
Les trois alliés combattant l’Allemagne nazie (Etats-Unis, Grande-Bretagne , URSS) s’étaient déjà réunis à Yalta du 4 au 11 Février 1945, afin d’adopter une stratégie commune pour hâter la fin de la guerre et régler le sort de l’Europe après la défaite de l’Allemagne nazie (cf. http://gillesenlettonie.blogspot.fr/2013/02/4-fevrier-1945-les-sacrifies-de-yalta.html).
 
De la guerre mondiale à la guerre froide : la conférence de Postdam 2

Churchill – Truman – Staline

L’Allemagne ayant capitulé le 8 Mai 1945, les « trois grands » se retrouvent du 17 Juillet au 2 Août 1945 à Postdam(banlieue de Berlin), au château de Cecilienhof. Sont présents : Harry S. Truman, Président des Etats-Unis depuis la mort de Franklin D. Roosevelt le 12 Avril 1945; Winston Churchill puis Clement Atlee(Churchill ayant été battu aux élections) pour la Grande-Bretagne ; et Joseph Staline, inamovible, pour l’URSS.  
 
De la guerre mondiale à la guerre froide : la conférence de Postdam 3
Atlee – Truman – Staline
 
 Vis-à-vis du Troisième Reich allemand, les « quatre D » sont mis en place : désarmement/démilitarisation ; dénazification (d’où le procès de Nuremberg qui s’ouvrira le 14 Novembre 1945); décartellisation ; démocratisation. Concrètement, l’Allemagne voit un déplacement de sa frontière orientale vers l’ouest, perdant 25 % de son territoire. Cela entraîne l’expulsion des Allemands d’Europe de l’est (Silésie, Sudètes, Transylvanie), environ 11 millions, dont certains ont d’ailleurs anticipé en fuyant l’avance de l’Armée rouge. La Pologne glisse vers l’ouest, sa frontière orientale suivant la ligne Oder-Neiße qui, curieusement, recoupe à peu de chose près la ligne de partage de l’Europe entre l’Allemagne nazie et l’Union soviétique lors du pacte Molotov – Ribbentrop (23 Août 1939).
 
De la guerre mondiale à la guerre froide : la conférence de Postdam 4
 
 
Dès avant la fin de la guerre, Churchill s’était inquiété du fait que Staline, fort de son avantage sur le terrain, en ait profité pour mettre en place dans les pays « libérés » (y compris en Allemagne) des gouvernements à sa dévotion, dominés par les communistes locaux. Bien avant Postdam, civils polonais et allemands des provinces orientales avaient été chassés vers l’ouest par les troupes soviétiques qui multiplient exactions, pillages et viols.
 
Dès le 5 Juin 1945, l’Allemagne et l’Autriche, ainsi que leurs capitales, sont partagées en quatre zones d’occupation, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis s’entendant pour que la France Libre du Général de Gaulle bénéficie d’une zone prise sur leurs zones respectives.
 
De la guerre mondiale à la guerre froide : la conférence de Postdam 5
 
 
Dès le 12 Mai 1945, Churchill écrit à Truman, employant une expression destinée à un grand avenir : « Un rideau de fer est tombé sur le front russe ». Les illusions de Yalta, où lui-même et Roosevelt avaient cru que Staline tiendrait ses promesses, s’étaient envolées.  
 

 

Mais que ce soit à Yalta ou à Postdam, personne n’a apparemment parlé des Etats baltes, Etats qui étaient souverains et neutres jusqu’à ce qu’ils soient occupés militairement par l’Union soviétique en Juin 1940. Cette lâcheté des occidentaux scellera leur destin pour les 45 ans à venir.  
 
 
De la guerre mondiale à la guerre froide : la conférence de Postdam 6
 

Découvrir le blog de Gilles en Lettonie





Author

Découvrez le blog Gilles en Lettonie : La Lituanie, la Lettonie, l'Ukraine et leurs environs, vus par un retraité Français, amateur d’Histoire...

Laisser un commentaire

Pin It