971 vues

Eglise Ruzica de la Sainte Vierge : la plus ancienne église de Belgrade

3

Lorsque vous visiterez la vieille ville de Beograd et la forteresse Kalmegdan, ne ratez pas l’Eglise Ruzica de la Sainte Vierge  (Bogorodičina crkva Ružica): la plus ancienne église de Belgrade qui recèle l’une des plus belles chapelles de la ville, dédiée à Sainte Petka.

Si vous allez en vacances à Belgrade et que vous visitez le centre historique et notamment la forteresse de Kalémegdan, l’Eglise  Ruzica de la Sainte Vierge   (Bogorodičina crkva Ružica) apparaîtra vite comme une découverte historique et culturelle importante, bien au-delà du lieu de culte orthodoxe. En effet, l’église Ruzica – avec la chapelle de la Sainte Petka – est l’église la plus ancienne de Belgrade…

Visiter Belgrade : Eglise Ruzica de la Sainte Vierge

 

Forte de presque un millénaire d’existence (au moins, selon ce que disent les sources diverses historiques), la forteresse de Belgrade, au nom de Kalémegdan, continue de surplomber le confluent du Danube et de la Sava, vestige de pierre des temps passés, depuis longtemps entouré par les bâtiments d’une ville grouillante et grandissante qu’est la capitale de la Serbie.

Aujourd’hui le parc préféré des belgradois, et attractions premières sur la liste des choses à voir de nombreux touristes, la forteresse garde de nombreux secrets, dont deux édifices religieux – l’Eglise Ruzica (église de la Sainte Vierge) et la chapelle de la Sainte Petka.

Eglise Ruzica Belgrade

Selon certains renseignements glanés ça et là dans de nombreux livres d’histoire, il paraît que par le passé, ce n’était pas vraiment la cité haute de la forteresse qui contenait le plus de bâtiments importants (cette cité étant plutôt réservée aux commerçants), mais justement la cité basse, se trouvant derrière des remparts immenses, le château du Despote se trouvant à mi-chemin entre les deux. De même, au côté opposé de l’endroit où se trouvait le château (dont on peut voir quelques restes aujourd’hui – grâce aux fouilles récemment menées par l’Office national des monuments historiques et le Musée de Belgrade), accessibles par le petit chemin sinueux débutant auprès de la Zindan Kapija, se trouvent les édifices religieux, dont cette église… construite, selon une légende, à la demande d’une femme, nommée Ruzica.

Eglise Ruzica à Belgrade : Quand verdure et pierre font un mariage réussi

Fortifications de Kalemegdan derrière l'église Ruzica

Le prêtre que j’ai eu l’occasion de questionner une fois, m’a raconté également qu’il s’agît de la plus vieille église de Belgrade, qui son existence jusqu’à nos jours doit qu’au fait d’avoir été transformée en mosquée pendant le règne ottoman. Elle a ensuite failli être presque entièrement détruite par les autrichiens, avant d’être restaurée – prenant l’air qu’elle a aujourd’hui.

Intérieur de l'église Ruzica Belgrade

L’architecture de l’Eglise Ruzica de la Sainte Vierge est spécifique, et personnellement elle me fait plutôt penser à une église de village de type roman, peut être grâce à son clocher encastré dans les remparts de la forteresse. L’entrée est atypique et se trouve sur l’un des côtés de l’Eglise Ruzica, et sa base est simple possédant qu’une seule travée, se terminant par l’autel (de tradition interdit au public féminin) caché par l’iconostase qui, bien que récent lui aussi semble être fait dans la pure tradition de l’école moravique.

Entrée de l'église Ruzica belgrade

Aujourd’hui, on ne peut plus rien voir des anciens mosaïques qui couvraient, selon la légende, les murs et les sols de l’église. Elle est aujourd’hui couverte des fresques, dans un état précaire à cause de l’humidité. Mais ce qui est sympa, c’est de voir cette église vivre avec les saisons… blanche nacrée en hiver quand tout est recouvert d’une épaisse couche de neige… verdoyante en été, quand elle se recouvre de son manteau de vigne sauvage.

Eglise Ruzica fresques

C’est ici que, vu qu’il y a plus de place, l’on tient la majorité des liturgies, pour désengorger la nouvelle chapelle de la Sainte Petka, trop petite pour accueillir tous ceux qui viennent s’y recueillir.

Cette église était l’une des préférées de mon Papi… et je le comprends complètement. D’un coup pour sa ressemblance aux petites églises dans les Alpes, de l’autre pour son histoire. Et… je l’aime aussi de façon bien particulière.

Située à deux pas de la chapelle Sainte Petka, cette église est aussi peu accessible aux personnes à mobilité réduite. Dans le temps, c’étaient des processions portant les malades qui les faisaient venir jusqu’à ce saint des saints. Aujourd’hui il n’en est rien, et à moins de pouvoir descendre le chemin cabossé fait de grosses pierres d’autrefois, on ne peut pas y accéder. L’accès y est moins éloigné en venant de la cité basse (en effet, une sorte de portique menant à cette cité se trouve à une cinquantaine de pas) – mais… malheureusement, un escalier de quelques marches bien hautes “barre” également le passage.

Pour tous les autres, l’accès, bien qu’assez mal indiqué, n’est pas si difficile – car il suffit de demander pour le petit chemin partant sur la droite de la Porte Zindan et longeant le restaurant Beogradska Terassa, le clocher de l’église servant également de repère.

Autrement, l’accès au parc même est très facile – vu que centralement positionné dans la vieille ville de Belgrade – un nombre impressionnant de moyens de transports publics y mène. 



Partager

A propos de l'auteur

D'origines plus que mélangées, je suis une rêveuse hors pair... une idealiste qui cherche toujours plus de paix, plus de liberté... qui rêve d'un soleil meilleur encore, et d'une nuit sans craintes. Et pourtant, la vie n'est pas que rêve, et tant de choses arrivent, certaines superbes... d'autres bien tristes... Le tout est finalement de trouver la bonne mesure, le milieu de tout, et arriver à mener sa barque à bon port... Je vous parlerais ici de mes passions, de mes désirs... je vous parlerais de mes trouvailles, des trucs intéressants et accessibles à tous... si l'on a seulement un peu envie! Je vis en Europe de l'Est, à Belgrade, la capitale d'un petit pays qui s'appelle la Serbie. Autrefois... c'était un bien grand et beau pays... explosé à un moment d'enfer sur terre, d'immense tristesse... Aujourd'hui, on récupère les morceaux, et on fait ce qu'on peut. Et pourtant, si j'ai une grande admiration, un amour pour ce pays, c'est vers la France que mes yeux se tournent, tous les jours, toutes les heures, à chaque seconde. Le pays où tout à commencé, le pays qui garde mes origines, le pays de mon histoire personnelle. Je partage ma vie depuis un long moment de bonheur avec un prince dont on ne peut que rêver. Un petit prince est là aussi, pour notre plus grande joie... nous apprenant la vie et les aléas de la vie parentale... Je suis une grande aventurière, capable de tout lâcher, et d'aller suivre mon étoile, à chaque fois que le besoin s'en ressent... ainsi, nous avons décidé qu'il était temps de changer de vie... et reparti à nouveau à Belgrade, après une très belle vie aux Lilas, banlieue parisienne. -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Mon blog sur la Serbie -----------------

3 commentaires

  1. Pingback: Tour des Balkans en 3 semaines en bus et en train

  2. Pingback: Forteresse Kalemegdan: visiter le berceau de Belgrade

  3. Pingback: Visiter Belgrade: sites, musées, événements à ne pas manquer à Beograd

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!