Histoire de l’Estonie ; 24 Février 1918, la Déclaration d’indépendance

Le 24 Février 1918 correspond à la date de la Déclaration d’indépendance de l’Estonie. Une nation dont le destin est souvent associé aux autres pays baltes, la Lettonie et la Lituanie, mais aussi à la Finlande.


drapeau estonie

L’histoire de l’Estonie, nation finno-ougrienne, a été le plus souvent liée à celle de la Lettonie (ou plutôt de la Livonie), nation balte, au sein de la Confédération livonienne (1227 – 1558), puis sous occupation suédoise (1595 – 1710), après la guerre de Livonie, puis sous occupation russe (1710 – 1917).
Histoire de l'Estonie ; 24 Février 1918, la Déclaration d’indépendance 1

La révolution de Février 1917 permet un redécoupage administratif, l’Estonie recevant ses frontières actuelles, et une estonisation de l’enseignement et de l’administration étant autorisée. 
  
Mais, le 21 Février 1918, alors qu’il y a un statu quo sur le front de l’est en prévision du Traité de Brest-Litovsk (3 Mars 1918), les troupes allemandes reprennent l’offensive. La délégation bolchevique russe, espérant une révolution en Allemagne, refusait en effet les conditions allemandes du traité, les trouvant trop humiliantes, et faisait traîner les pourparlers en longueur.
  
Durant la brève vacance du pouvoir qui sépare le départ des bolcheviks de l’arrivée des Allemands, le Comité de salut public qui a été désigné le 19 février par le Comité des Anciens pour diriger le pays, proclame symboliquement le 24 février 1918 l’indépendance de l’Estonie dans ses frontières historiques et ethnographiques.

Le 3 Mars, l’armée allemande achève l’occupation de l’Estonie, le jour même de la signature du Traité de Brest-Litovsk. Lorsqu’en Août les Russes renoncent à leur souveraineté sur les « provinces baltes », les germano-baltes reprennent les commandes sous la tutelle des autorités militaires allemandes.
Histoire de l'Estonie ; 24 Février 1918, la Déclaration d’indépendance 2
Konstantin Päts
Lorsque les Allemands déposent les armes le 11 Novembre 1918, les autorités d’occupation remettent officiellement le pouvoir au Gouvernement provisoire estonien, dont Konstantin Päts prend la tête. Mais les bolcheviques locaux tentent de profiter de la situation et demandent à l’Armée rouge de « libérer le pays ». Il s’ensuivra une guerre de deux ans, au cours de laquelle s’illustrera le Général Johan Laidoner, et dont les Estoniens sortiront victorieux et qui sera conclue par le Traité de Tartu (2 Février 1920) par lequel la Russie soviétique reconnaîtra l’indépendance de l’Estonie.
Histoire de l'Estonie ; 24 Février 1918, la Déclaration d’indépendance 3
 Général Johan Laidoner

Lien avec le texte complet en Anglais de la déclaration d’indépendance, sur le site de la Présidence de la République d’Estonie : 
Histoire de l'Estonie ; 24 Février 1918, la Déclaration d’indépendance 4
Affiche de recrutement de l’armée estonienne en 1918

Découvrir le blog de Gilles en Lettonie

Voyage sur mesure Lettonie

 418 Visites au total,  2 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *