4 562 vues

Expatriation Prague : s’expatrier et trouver un job en République Tchèque

4

S’expatrier et trouver un job à Prague? Pourquoi une expatriation Prague? Comment trouver un job facilement à Prague ou en République tchèque?

prague mala strana


Récit d’une expatriation Prague


Pourquoi être venu à Prague depuis 2006? Je ne trouvais pas d’emploi stable en France. Je vivais encore chez mes parents et la cohabitation ne pouvait plus durer davantage. Ils pensaient qu’une expérience professionnelle à l’étranger serait bénéfique, moi aussi d’ailleurs. A l’origine, je devais partir en Irlande. Ma petite amie est tchèque, nous nous étions déjà rencontrés à Paris et à Prague.

Nous avons décidé de vivre ensemble. Devant finir ses études en République tchèque et diverses raisons personnelles la retenant dans son pays, je suis finalement parti à l’aventure à Prague. Sur place, j’ai commencé à chercher du travail…


Trouver un job à Prague : est-ce facile?


Il y a beaucoup de sociétés occidentales qui s’installent sur le territoire tchèque. Ces entreprises proposent souvent des postes nécessitant la maîtrise d’une langue européenne et une bonne connaissance de l’anglais qui reste la langue de communication. Ces conditions remplies, la connaissance du tchèque est souvent facultative et il est très facile de trouver un boulot à Prague par rapport à Paris, après il y a le problème du salaire qui reste bien en retrait, mais ça c’est une autre histoire…Je n’ai pas un CV très folichon, je l’avoue, et j’avais une certaine appréhension à mon arrivée dans la capitale tchèque. J’ai commencé à chercher sur internet les annonces cherchant des gens parlant le français, puis j’ai envoyé des emails et des formulaires. Pour ma recherche, j’ai utilisé principalement expats.cz, le portail anglophone pour la communauté des expatriés installés en République tchèque, ainsi que jobpilot.cz. Il suffit pour ce dernier site de rentrer le mot magique “french” (ou “français” mais moins d’offres s’afficheront) dans la case de recherche, de cliquer sur “go” et le tour est joué…


Premier rendez-vous et difficultés pour trouver un job à Prague


Mon premier rendez vous m’a mené vers une agence de recrutement inconnue et qui gagne à le rester… Cette première expérience a été désastreuse. La recruteuse, une tchèque jeune, jolie mais singulièrement froide a préféré consacrer le temps de notre entretien (en anglais) à massacrer mon cv et à me reprocher mon parcours, certes peu reluisant, plutôt que chercher à comprendre mes qualités ou mes motivations. Après cette humiliation en règle, je suis rentré chez moi avec un sentiment de découragement tenace… J’ai reçu quelques jours plus tard un email automatique disant qu’en gros mon profil ne les intéressait pas…

Il y a un certain nombre de jobs à pourvoir dans des call centers, j’ai eu un entretien dans l’une de ces sociétés, et j’ai été recalé, tant mieux en fait, je me voyais bien mal passer ma journée un micro casque planté sur le crâne à répondre toute la journée à des clients mécontents, avec des conditions de travail pourries, quelques rares courtes pauses chronométrées, des horaires ultra flexibles (amplitude de 6h30 à 23h 7 jours sur 7, vacances interdites en juillet/aôut et 15 décembre/15 janvier) et des possibilités d’évolution minces. Je dois mon salut à une agence de recrutement d’origine irlandaise très bien implantée en République tchèque, j’ai nommé Grafton. Le recruteur n’était pas tchèque, à vrai dire je ne sais pas sa nationalité. Il a été sympathique, ouvert, bref, parfait, après l’expérience dans l’autre agence, ce fut un réel soulagement. Un long entretien, un test de calculs pour vérifier que je n’ai pas un problème avec les chiffres (mais rien de sorcier), il a communiqué mon cv à une entreprise qui visiblement n’était pas intéressée par mon profil, puis à une deuxième, où je travaille maintenant en CDI… J’ai eu deux entretiens dans cette entreprise (non tchèque), tous deux en anglais. C’est peut-être étrange mais je me sens beaucoup plus à l’aise dans un entretien d’embauche en anglais qu’en français. J’ai du ensuite annuler un entretien avec une entreprise concurrente parce que j’avais été recruté. Bref, ma recherche de boulot n’a pas été très fastidieuse…

Vivre à Prague comme expatrié français

Cela fait maintenant plusieurs années que je suis installé à Prague.

Il s’est passé beaucoup de choses durant cette période, parfois douloureuses, souvent positives… je pense avoir réussi mon installation dans le pays, j’y ai trouvé un travail et viens d’obtenir une promotion, et j’ai acheté un appartement avec ma copine. Nous devons y emménager au début de l’été.

Avec tout ça, c’est évident que je songe à rester quelque temps ici. Je ne saurais dire combien. J’aime vivre à Prague, même si certains aspects me chiffonnent, entre autres le niveau de vie qui n’est pas génial, et même si j’ai réussi à obtenir une augmentation satisfaisante cette année, je réalise trop tard que j’ai fort mal négocié mon salaire de départ…
Au final, je me prive beaucoup. Heureusement, je suis bien loin d’être une fashion victim ou un technophile invétéré en quête perpétuelle du dernier modèle de téléphone portable ou gadget inutile. D’ailleurs, en ce qui concerne la mode ou l’électronique, Prague n’est pas un eldorado, les vêtements coûtent grosso modo le même prix qu’en France et les produits technologiques sont souvent plus chers. Heureusement, l’Allemagne, avec ses prix attractifs, n’est pas loin…

J’ai passé dernièrement quelques jours dans mon Ile de France natale et j’ai enfin eu l’occasion d’utiliser la compagnie aérienne low cost Sky Europe, qui est de plus en plus populaire, aux dépens de Smart Wings, qui bat de l’aile, si j’ose dire.
Tout le monde autour de moi en est satisfait (amis, collègues, famille) et je n’ai pas été déçu : Départ à l’heure, avions neufs et propres, tout ça pour 80 euros l’aller retour pour deux personnes, toutes taxes comprises. Pour obtenir ces prix là, J’avais réservé les billets à l’avance, durant les fêtes de fin d’année.

C’est la saint Emmanuel aujourd’hui en République tchèque (pas de faute de frappe, il n’y a qu’un seul “m”), je suis content d’avoir enfin une fête, en France, c’était le 25 décembre, c’est dire que tout le monde oubliait… Autour de moi, personne ne connaît ou n’a connu d’“Emmanuel”, mais j’ai failli à plusieurs reprises en devenir un : j’ai déjà eu des problèmes à la banque ou au travail parce qu’on a orthographié ainsi mon prénom dans les documents administratifs.

Pour finir, je vous conseille de lire cet article paru sur Radio Prague qui aborde le sujet délicat des délocalisations et résume à mon avis parfaitement la situation…
Manushenka

Vous préparez votre voyage en République tchèque?

Des questions auxquelles n’ont pas répondu notre guide de voyage sur Prague ou les brochures officielles gratuites de l’office du tourismeLes voyageurs, expatriés et autochtones spécialistes de la République tchèque vous répondent!



Partager

A propos de l'auteur

4 commentaires

  1. Bonjour,

    On m’a contacté pour un poste de chargé de clientèle pour une grande compagnie aérienne Française mais je ne connais pas du tout le niveau de vie à Prague et comment négocier mon salaire (sur quelles bases…) Une idée?

    Merci beaucoup

  2. bonjour,

    es-tu toujours a Prague?

    je compte m’y installer en fin d’année mon copain est la bas et je voudrais des infos pour trouver un travail labas ?

    • Bonjour, mademoiselle!
      Est-ce que vous cherchez encore un travail a Prague? Moi, je suis en cherchant d un/e collegue francais/e pour un de mes clients (la compagnie qui produit le cameras, microscop etc). Si vous etes toujours interessee, ecrivez-moi, s il vous plait, sur mon email!

      Cordialement,

      Markéta

      • Bonjour,Markéta!

        EST-ce votre poste est toujours libre pour cette offre à Prague? Ma copine est la bas aussi et je suis à la recherche d un travail.Sinon vous auriez pas des contacts pour l emploie si il cherche quelqu un?J ai pas de domaine en particuliers.
        MERCI

        Cordialement,

        Matthieu

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.