879 vues

Fête des Lumières à Lyon ; l’événement phare de Lyon

1

La Fête des Lumières est l’événement phare de Lyon. Chaque année, le 8 Décembre, Lyon se pare de ses plus belles couleurs et met en lumières ses monuments pour offrir un spectacle populaire exceptionnel. Car la Fête des Lumières, ce n’est pas qu’un spectacle typique d’animations lumineuses, c’est aussi une ambiance…

En 2009, j’étais à Lyon et j’ai choisi d’en profiter pour « faire » la fête des Lumières, événement qui, si l’on en juge du succès d’après son niveau de fréquentation est absolument exceptionnel.

Fête des lumières à Lyon ; un spectacle d’animations typiques

Après un repérage des lieux vendredi et une première visite, voici quelques animation à voir absolument si vous cherchez à venir voir en vrai ce qui ne peut pas s’exprimer sur des photos ou des vidéos. Car la fête des Lumières est aussi un endroit où l’ambiance sonore est parfois présente et même indispensable, de même que l’espace dans lequel se réalise les animations.

fête des lumières lyon

Préfecture de Lyon en lumières

C’est une animation typique de la Fête des Lumières mettant en scène les « lumignons ». Il s’agit d’un sorte de BD animée que les enfants pourront apprécier. Pas mal faite du tout, elle tire bien partie du bâtiment sur laquelle elle est projetée. C’est également bien sonorisé.

 

Parc de la Tête d’Or à Lyon

Une « exposition lumineuse » nous montre le contenu d’un grotte préhistorique bien réelle. Là, on a su jouer sur l’ambiance : des cris d’ours (ou pire ?) se font entendre de temps à autre, les arbres ont un éclairage particulier… on fait une brève visite dans un monde fantastique mais… qui se situe paradoxalement dans le passé. Le jeu entre la nuit/les éclairages sont un régal.

Place des Terraux à Lyon

C’est encore une animation typique de la Fête des Lumières qui tire partie de l’architecture de la place. La scène est grandiose. L’animation en met plein la vue, où que l’on porte son regard. C’est un des deux incontournables de cette Fête des Lumières.

Cathédrale Saint-Jean de Lyon

LE clou de cette Fête des Lumières. C’est aussi une animation typique mais en plus de se dérouler dans un cadre proposant un large espace et sur un édifice magnifique, elle sait non seulement s’ajuster parfaitement à ses moindres contours mais elle sait également distiller une émotion authentique. La sonorisation n’est pas en reste : elle appuie l’ambiance, ponctue les scènes et participe à titre identique avec l’image à nous immerger dans l’état d’esprit des « bâtisseurs », mais aussi des contemplateurs que nous sommes.

Si vous n’avez qu’une chose à voir durant cette Fête des Lumières, c’est celle-là. Placez vous bien au milieu de la scène, pas complètement en arrière.

La scène finale donne littéralement des frissons, pourvu qu’on y assiste « en vrai »…

 

basilique fête des lumièresJ’ai fait l’itinéraire Vieux Lyon – Basilique de Fourvière – Saint-Paul… et je vous le recommande. Rien d’extraordinaire, si ce n’est qu’il permet aussi de voir THE animation : la cathédrale Saint-Jean.

Je vous suggère de débuter l’itinéraire en prenant la montée des Chazeaux. Le retour se fait par une loooongue volée de marches. Elles sont interminables à la descente… je vous laisse imaginer à la montée…

La montée des Chazeaux n’a rien d’impressionnant, bien qu’elle soit sympathique. Retournez-vous souvent dans la montée et admirez le paysage en face…

On prend de la hauteur pour accéder à la Basilique de Fourvière. On est au-dessus de Lyon : là aussi la vue se laisse apprécier.

La basilique de Fourvière est l’objet d’une animation. Pas incroyable, mais les jeux de lumières déployés mettent parfaitement en valeur l’édifice. Ses carillons sont mis à contributions. Au début, il contribuent à créer un climat hmm… spécial. Un peu plus tard, les carillons reprennent le « Take Five » de Dave Brubeck. C’est assez pitoyable de sombrer si bas, mais on retiendra que les jeux de lumières sont eux, de bon goût. J’ai trouvé que cela donnait à la basilique un aspect mystérieux et c’est dommage que la « musique » vienne briser l’ambiance visuelle… mais enfin, le visuel vaut le coup.

D’autant qu-à l’arrière de la basilique la bonne surprise c’est la vue superbe sur tout Lyon. D’ici on observe tout : la Grande Roue, la cathédrale Saint-Jean et sa folle animation, la Croix-Rousse et le jardin de fleurs électriques… Le panorama est superbe.

Avant de redescendre vers Saint-Paul, on passe en dessous de l’Homme Digital, perché sur la tour TDF. Bon. Chacun son truc…

 

La descente vers Saint-Paul passe par une très longue descente, que des marches cependant bien disposées nous permettent d’atteindre. Au début, la montée Nicolas de Lange est éclairée dans des teintes vertes. L’atmosphère y est étrange.

Puis on passe à la montée des Carmes Déchaussés, qui elle est éclairée en rouge. L’ambiance y est différente, un peu curieuse.
Fait en sen inverse, j’imagine que le changement de couleur mêlé à la longueur de la distance confère à cette portion d’itinéraire un caractère inquiétant…

Votre récompense sera d’abord de passer devant la gare Saint-Paul, puis quelques centaines de mètres vous mèneront à la cathédrale Saint-Jean.

Et là, vous pourrez apprécier un repos devant un spectacle ex-cep-tio-nnel.

Trouver votre hôtel à Lyon?

Tous les hôtels sur Hotels.com à partir de 40€/ nuit
Hôtels à Lyon sur Booking à partir de 38€
 



Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!